Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .

 

 INTRIGUE : TELEVISION 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.glitchofmagic.org
Date d'inscription : 07/08/2016
Messages : 326
Points : 474
x âge : /
x métier : /
x statut : /

MessageSujet: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Sam 2 Juin - 20:46

INTRIGUE : TELEVISION 2.0.
Le monde sorcier est en ébullition, cela va faire deux mois que les informagistes du ministère ont lancé la télévision sorcière. Comme d'habitude, les sorciers ne font pas dans la dentelle ! Pas de simple écran en 2D, mais bien un système holographique complet diffusé dans toute la pièce pour ne rien rater des nouveaux programmes sorciers tel que la célèbre émission "Danse avec les Scroutts à Pétards" . La coupe du monde de Quidditch est d'ailleurs retransmise en direct pour la première fois dans un pub pour sorcier de la capitale.

Les joueurs volent donc entre les tables des clients qui pestent contre l'équipe adverse (La Russie) tout en buvant de la Bierraubeurre. Tout se passerait d'ailleurs pour le mieux si les nouvelles technologies n'entraient pas entrées en conflit avec les charmes d'illusions qui protègent habituellement l'endroit de l’œil indiscret des moldus. Depuis quelques heures, le pub sorcier est en effet laissé sans protection et quelques moldus qui passaient par là entrent pour commander un verre...

Ébahis devant les verres qui voltigent dans les airs, leurs esprits rationnels tentent de trouver une explication à cette science fiction. Les sorciers pour leur part, croyant être uniquement entourés d'autres sorciers, n'hésitent pas à vivement commenter le match avec les moldus perturbés. Inutile de dire que les oubliators vont avoir beaucoup de travail dans la soirée !





☕️ Il n'y a pas d'ordre de passage, ne vous sentez donc pas bloqués par ça !
☕️ Veuillez s'il vous plaît résumer votre post en spoiler afin de faciliter la lecture aux nouveaux


TOUR 1

C'est également jour de match chez les moldus ! De match de foot, cependant. Aussi, ils sont nombreux à entrer dans ce pub où l'ambiance se fait entendre jusqu'au fond de la rue... Alors que les premiers entrent et constatent déjà que quelque chose cloche, les sorciers, quant à eux, n'y voient encore que du feu... Bien que les couleurs des maillots de ces supporters n'a rien à voir avec les couleurs de leurs équipes de Quidditch favorites !

Muggles : la plupart d'entre vous entrez dans le pub, peut-être déjà éméchés d'un barathon endiablé ! Vous mettez un moment pour vous rendre compte que ce qui semble être une hallucination est en faite bien réelle, et qu'il y a bien des hologrammes flottant sur des balais autour de vous. Les premiers commencent, peut-être, à s'extasier devant le réalisme de cette technologie de jeux vidéos et les plus terre à terre sont déjà en train de remarquer les supporters autour d'eux, semblant suivre ce match comme s'il était réel...

Wizards : à fond dans votre match, la plupart d'entre vous ne remarquez même pas l'arrivée massive de moldus... Quoique, lorsqu'on y réfléchit bien, ils ont l'air bien perdus, ces types au milieu du pub, avec leur bouche ouverte. Allez-vous vous intéresser à eux ou continuer de supporter l'équipe britannique pour ce match important ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 365
Points : 607
x âge : dix-neuf ans
x métier : coffee girl du comité d'excuses à l'intention des Moldus, en stage longue durée
x statut : plus ou moins en couple (plus que moins, en fait)

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Dim 3 Juin - 18:34

Elle avait découvert la télévision moldue plus jeune, d'abord parce que la moitié de ses copines de dortoir avaient, à les entendre, beaucoup de mal à vivre sans, ensuite parce que sa mère portait un intérêt non dissimulé à la culture moldue, mais il fallait bien admettre que la variante magique était bien plus impressionnante que cette énorme feuille de métal qu'on appelait écran plat. Plat, tu parles. Non, vraiment, pour une fois, les avancées technologiques de la communauté magique étaient époustoufflants. Si elle n'était pas très fan des émissions aux concepts plus ou moins distrayants, Octavia était ravie de pouvoir suivre la coupe du monde à la télévision et elle avait sauté sur l'occasion de pouvoir passer un peu de temps loin de chez ses parents. La présence surprotectrice et, il fallait bien l'admettre, étouffante de son père la faisait fuir à toutes jambes et, Merlin merci, il n'avait pas proposé de l'accompagner. Et il avait bien fait, songea-t-elle le temps d'une seconde ou deux. Le gardien russe, bloquant avec brio le souaffle pour ce qui semblait être la dixième fois en quelques minutes à peine, effaça de son esprit l'image de son père et Octavia laissa échapper un sifflement admiratif, une main sur son verre, l'autre portée à ses lèvres. La technique d'Ezekiel aurait été certainement plus utile dans les gradins – même si elle doutait sincèrement que ce soit la fonction première, pour son frère – mais, honnêtement, elle avait presque la sensation d'y être. « Mais par le caleçon de Merlin, bougez-vous ! » s'écria-t-elle, manquant de renverser sa bière sur son voisin de gauche, un peu trop enthousiaste. Elle réalisa qu'elle était presque debout sur son tabouret, sa main libre à plat sur le bar, et, gênée, elle baissa les yeux. Non, oui, elle y était, elle y était vraiment. « Désolée, lâcha-t-elle à l'intention dudit voisin, mais vous voyez, ils se traînent, on dirait qu'ils volent sur des comètes 260 ! » Elle ne s'enflammait absolument pas, non, non, non.

♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 287
Points : 404
x âge : 23yo
x métier : magizoologiste/soigneuse au Zoo de Londres
x statut : *cough*

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Lun 4 Juin - 5:44

À son arrivée dans le pub, il ne restait que quelques tabourets libres le long du bar et une table déserte dans un coin de la salle, là où la visibilité était plus que réduite. Pas le temps de réfléchir, des clients impatients se pressaient déjà contre la porte d'entrée, Poppy s'installa au bar, à côté d'une jeune fille qu'elle pourrait jurer avoir vu auparavant. Dire que la foule de sorciers était agitée en cette nuit de match serait un euphémisme, l'ambiance était incroyable. Plutôt compréhensible vu les moyens déployés pour la première projection live d'un match utilisant la nouvelle technologie magique. Des télévisions, la jeune femme en avait vu des dizaines dans sa vie, des gros cubes noirs encombrants, les écrans plats pas si plats qu'on l'imagine, les dernières nouveautés moldues, mêmes ces machins à l'écran incurvé, mais rien n'était comparable avec ce qu'il se déroulait devant ses yeux. Les joueurs de quidditch, montés sur leur balais, volaient littéralement au milieu de la pièce, traversant le bar sans faire tomber un seul verre, frôlant les têtes sans agiter un cheveu sur la tête des fans du sport sorcier le plus admiré par la communauté. « Sacha va être aux anges. » murmura-t-elle pour elle-même. En parlant de sa soeur, Poppy se demandait ce qu'elle pouvait bien faire. Elles s'étaient données rendez-vous devant l'établissement plus de trente minutes plus tôt, elle avait patienté à l'extérieur pendant la majorité du temps et avait fini par entrer pour boire un verre en attendant que sa cadette arrive. Elle jeta un coup d'oeil à son téléphone portable, cadeau de ses grand-parents moldus au noël dernier, aucun signe de Sacha. Elle commanda une bière et patienta quelques minutes de plus. Les esprits commençaient à s'échauffer, la Russie menait le jeu et strictement personne n'appréciait. Elle avala le tier restant dans son verre d'une seule traite et s'apprêtait à partir quand sa voisine de droite manqua de lui renverser son verre dessus, à moitié montée sur le bar. « Désolée, lui lança t-elle, mais vous voyez, ils se traînent, on dirait qu'ils volent sur des comètes 260 ! » Sa soeur n'aurait pas dit mieux, il fallait avouer que les Anglais n'étaient pas très actifs, ce qui n'aidait pas à calmer la foule. Poppy étouffa un rire et, se tournant vers la jeune brunette, elle s'exclama « Premièrement, il va falloir lâcher le "vous", je suis clairement pas prête à me sentir aussi vieille. Et concernant cet incident complètement impardonnable, je porterai pas plainte pour violence aggravée si tu m'offres une deuxième bière. » le sourire qu'elle arborait ne pouvait laisser aucun doute quand au fait qu'elle n'était absolument pas sérieuse. Quitte à se faire poser un lapin par sa soeur, autant en profiter pour s'amuser un peu.

✍︎ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 365
Points : 607
x âge : dix-neuf ans
x métier : coffee girl du comité d'excuses à l'intention des Moldus, en stage longue durée
x statut : plus ou moins en couple (plus que moins, en fait)

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Lun 4 Juin - 15:16

Elle esquissa un sourire à l'intention de sa pauvre voisine, victime de sa maladresse et de son trop plein d'enthousiasme face à cette finale. Certes, des matchs, Octavia en avait déjà vu, plus souvent en stade que devant la télévision d'ailleurs, mais le Quidditch l'emballait toujours autant. Chaque rencontre était différente et elle s'enflammait parfois plus dans les gradins que sur son propre balai. Et, manifestement, être loin du terrain, à observer les modèles réduits  numériques des joueurs ne l'aidait pas plus que ça à garder son calme. Fort heureusement, sa voisine, une jolie blonde aux traits vaguements familiers, n'avait pas l'air spécialement irrité par son comportement excessif. Son sourire calmait toutefois un peu Octavia, qui acquiesça en ricanant. « Désolée, réflexe, laissa-t-elle échapper avant de faire signe au barman de leur resservir une tournée, on va tâcher de garder mon casier judiciaire intact, j'ai réussi à ne pas me faire prendre jusque-là, ce serait bête de le tâcher par impolitesse. Mais secouez-vous, ma grand-mère vole mieux que vous ! » lança-t-elle à l'un des mini-anglais qui passait par là, comme s'il pouvait l'entendre. Octavia inspira profondément, les yeux fermés, avant de se tourner à nouveau vers sa voisine. « Désolée, je sais pas me tenir. Aucun rapport mais on s'est déjà vu quelque part, non ? Poudlard, probablement ? Octavia, Octavia Shacklebolt » fit-elle, présentant sa pinte à moitié vide comme elle aurait pu lui tendre la main.

♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 37
Points : 50
x âge : 28 ans
x métier : Escort Witch
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Lun 4 Juin - 16:06

Allez savoir pourquoi, elle n'avait jamais foule de clients les soirs de Match. A croire que les hommes - ou les femmes, d'ailleurs, peu importe - avaient mieux à faire pendant les grandes soirées de Quidditch que de se payer les services d'une escort. Les matchs faisaient partie de ces rares occasions où les hommes mariés attendus en public préféraient sortir leurs femmes, et où les autres, ceux qui ne faisaient pas dans les mondanités, préféraient rester entre eux. Alors, ce soir, Vesper a décidé de passer la soirée à faire autre chose, elle aussi. Le match a déjà commencé quand elle passe la porte de ce pub futuriste qui diffuse le match à distance, selon un procédé somme toute assez original ; les joueurs se baladent entre les tables sur leurs balais, et ceux qui assistent, impuissants, à ce qui semble être un jeu assez pitoyable côté anglais, sont obligés de tourner la tête à vive allure pour pouvoir tout suivre correctement. Le pub affiche presque complet et l'engouement est palpable, de même que la tension - ou la très fameuse peur de perdre, sans doute. Elle, elle s'en fiche un peu, quoi que les racines britanniques ressortent aisément lorsqu'il s'agit de défendre les intérêts patriotes pendant n'importe quelle manifestation. Elle se dirige à pas rapides vers le bar, et commande une bierraubeurre tout en retirant la veste qu'elle a glissé sur ses épaules - la pluie tombe dehors, mais ça n'empêche pas l'intérieur de faire montre d'une chaleur humide et étouffante, peu arrangée par le monde qui traîne ici. L'ambiance est indéniablement au rendez-vous - et elle se prend au jeu, regardant passer des miniatures qui virevoltent autour d'elle, se plaisant à tenter de pincer les cognards quand ils passent devant elle. Tom n'a pas voulu venir, il trouve le concept barbare - et elle est du genre discrète, la Greengrass - quand elle ne porte pas une robe à corset sur talons pour accompagner un riche grisonnant, cela va sans dire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 287
Points : 404
x âge : 23yo
x métier : magizoologiste/soigneuse au Zoo de Londres
x statut : *cough*

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Lun 4 Juin - 17:17

Le jeu n'était toujours pas au rendez-vous, et Poppy se retrouva surprise quand elle s'entendit s'exclamer « Mais bougez vous ! Un lutin de cornouailles avec une écrabouille pourrait attraper ce vif d'or ! » Apparemment, grandir avec une fan de quidditch avait fini par lui déteindre légèrement dessus. Un souvenir lui sauta alors à l'esprit, le premier match de sa petite soeur à Poudlard, alors que Poppy était en dernière année. Elle se souvint à quel point elle s'tait sentie fière d'elle quand elle l'avait vu chevaucher son balais avec autant d'aplomb. Une fois de plus, la blonde jeta un coup d'oeil à son téléphone: toujours aucune nouvelle. Elle rédigea rapidement un message puis se tourna vers sa voisine qui lui tendait à présent un verre plein.  « J'ai bien l'impression qu'on s'est déjà croisées. Poppy Thurstan, pouffsouffle promotion 2013. » Elle avala une longue gorgée de bière. Elle avait bien tenté d'apprécier la bièraubeurre, la boisson favorite de... disons 90% des sorciers, mais malgré ses efforts, elle ne pouvait rien y faire, rien ne pouvait surpasser le gout d'une bonne bière moldue à ses yeux, ou plutôt ses papilles. C'est alors que l'évidence la frappa, le terrain de quidditch, c'est là que Poppy avait vu Octavia. Elle ne se rappelait pas du moment exact mais elle en était quasiment certaine. Elle avait probablement dû jouer avec ou contre sa soeur. « T'étais dans quelle maison ? Et t'as quel âge ? » demanda t-elle à la jeune sorcière. Elle se rendit alors compte qu'elle devait sembler un peu trop curieuse, voire intrusive avec ses questions. Gênée, les doigts glissant sur la surface humide de son verre, elle ajouta « Oh... hmm... désolée, je crois que t'as joué avec ma soeur. À Poudlard. » Pour se redonner un peu de consistance, elle avala la moitié de sa boisson.

✍︎ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Lun 4 Juin - 19:32

Les soirées étaient probablement les meilleures choses de la vie. Et si certains auraient pu hasarder que j'en abusais un peu trop, me proposant de calmer le jeu, j'haussais les épaules: la vie était trop courte pour tourner en rond. Vieillir nous rendait sérieux, et moi... j'avais décidé de rester jeune. Pour toujours. Une sorte de Peter Pan, sans le collant vert. Et sans les pouvoirs.

Comme souvent le soir après une grosse journée de boulot -que j'enchaînais le plus souvent par mes répétitions au théâtre-, je décidais de me détendre avant de rentrer chez moi. C'était vrai, j'avais peut être un peu abusé, en faisant la tournée des bars.  Bon dieu, jamais je ne m'étais autant marré que ce soir là. Sortant du dernier bar sur la liste, j'avais d'abord pensé à rentrer, tentant de garder à l'esprit que le réveil le lendemain, allait indubitablement piquer. Mais sur le seuil de la porte, mon regard s'était figé, plein d'émerveillement, alors que je m'apprêtais à prendre le chemin de la maison: C'était étrange ! ce bar, là, juste en face, n'était pas sur ma liste. Pourtant, aux vues de sa devanture, il était immanquable ! comment ne m'étais-je jamais arrêté pour boire un verre à l'intérieur ? Qu'à cela ne tienne: ma première visite, ce serait ce soir!

Pénêtrant à l'intérieur, j'ai d'abord été surpris: les clients, tous absorbés par quelques sortes d'hologrammes, commentaient avec ferveur ce qui se produisait sous leurs yeux.Nom d'une pipe ! Je ne savais pas ni en quoi consistait leur délire avec des balais, ni comment ces choses volaient, mais ce jeu vidéo était d'un réalisme surprenant ! j'aurais pu regarder ça pendant des heures ! mais pour le moment, je prenais le parti de commander un verre. Quelqu'un pourra sans doute m'expliquer tout ça plus tard  !
~:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 365
Points : 607
x âge : dix-neuf ans
x métier : coffee girl du comité d'excuses à l'intention des Moldus, en stage longue durée
x statut : plus ou moins en couple (plus que moins, en fait)

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Mar 5 Juin - 0:00

La réflexion énergique de la jolie blonde attira un grand sourire sur le visage d'Octavia qui reposa sa nouvelle pinte sur le comptoir en éclatant de rire. Elle aurait pu se retrouver à côté d'un vieux grincheux, d'un quelconque sorcier rabat-joie qui s'intéressait autant au Quidditch que son propre père mais, de toute évidence, le hasard faisait bien les choses. Et, ok, elle savait que ce genre de questions avait été utilisé des dizaines, voire même des centaines de miliers de fois pour à d'autres fins mais cette fille, si mignonne était-elle, lui semblait réellement familière et Octavia ne parvenait pas à replacer son visage sur un souvenir précis. Elles auraient pu aussi bien se croiser au Ministère que lors des dernières vacances familiales aux Caraïbes. Ou à Poudlard, manifestement. « Poufsouffle he ? Cute » ricana-t-elle, sans lâcher le match du regard. Ce ne fut qu'après un spectaculaire lâché de souaffle par les anglais – décidément bien mous et peu agressifs – qu'Octavia réalisa qu'elle avait déjà entendu ce nom-là et ce, assez souvent. Thurstan. Le capitaine de son équipe, à Poudlard, avait passé plusieurs années à le beugler, en compagnie du sien. Thurstan, comme Sacha. Poppy Thurstan, comme la sœur de Sacha. Poppy semblait être arrivée à des conclusions similaires et, abandonnant le jeu, Octavia se tourna finalement vers elle. « Je savais bien qu'on s'était déjà croisées. Sacha et moi, on était dans la même équipe » annonça-t-elle fièrement avec un sourire. Dans la même équipe, jusqu'à l'accident. Son sourire se fâna quelque peu. Quelle idiote. « On a un an d'écart, elle et moi. Promo 2017. Un excellent cru si tu veux mon avis » ajouta-t-elle, pour masquer son trouble. Toute cette histoire la laissait encore mal à l'aise, incertaine quant à la marche à suivre et ce n'était pas une sensation que la jeune Shacklebolt gérait au mieux. « Elle est là ? s'enquit-elle en se relevant pour la chercher du regard, dangereusement calée entre son tabouret et le bar. Je ne pensais pas qu'il y aurait tant de monde mais- wow, oops, pardon, décidément, j'en rate pas une. Désolée, vraiment » s'excusa-t-elle avec un sourire, à l'intention de son malheureux autre voisin (@Samuel E. Collins ? @Vesper Greengrass ?) qui avait manqué de faire une rencontre plutôt violente avec son bras. Peut-être que c'était pour ça que son père ne l'avait pas accompagnée, pour éviter les bières renversées et les coups de coude malencontreux. Ou peut-être qu'elle était déjà suffisamment alcoolisée, au choix.

♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 287
Points : 404
x âge : 23yo
x métier : magizoologiste/soigneuse au Zoo de Londres
x statut : *cough*

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Mar 5 Juin - 2:40

Cute ? Il fallu de longues secondes à Poppy, qui ressemblaient probablement à une attaque vues de l'extérieur, pour réaliser qu'Octavia était légèrement en train de flirter avec elle. Il n'y avait pas à s'y méprendre, la jeune femme était très mignonne, et tout à fait au goût de la blonde. Mais la situation était quelque peu bizarre étant donné qu'elle était une amie de sa soeur et qu'au passage Poppy n'était pas vraiment célibataire. Elle n'était vraiment pas prête à gérer ce genre d'histoire alors elle fit ce que toute personne parfaitement saine d'esprit aurait fait à sa place: elle s'envoya la fin de son verre et en commanda un autre. « C'est ça ! Et tu jouais à quelle position déjà ? » demanda t-elle, essayant de ne pas se montrer trop perturbée. Après tout, elle avait beau ne pas être une experte en quidditch, elle avait quand même appris un minimum sur le sujet au fil de longues années de babillages produits par sa soeur quand elle était trop excitée, ce qui était le cas la plupart du temps quand elle parlait de quidditch. Elle se leva de son tabouret pour attraper son verre qui avait été servit un peu trop loin d'elle, c'est alors que l'alcool décida de faire son petit effet, son pied glissa de la barre en bois qui faisait le lien entre deux des jambes de son siège et elle trébucha sur sa voisine.« Bon bah du coup je suppose que je ne suis plus à une bière près maintenant. » lança t-elle, avalant une énième bien trop longue gorgée du liquide malté, tentant désespérément de détendre l'atmosphère. Entre temps, Octavia avait presque éborgné son autre voisine « Oopsie, elle a hmm... elle a un peu trop bu. » lança Poppy à la jeune femme qui les regardait avec un drôle d'air (@Vesper Greengrass). Son attention se porta de nouveau sur l'amie de sa soeur « Elle m'a posé un lapin, pour tout te dire. Apparemment pas grand monde ne se sens d'être en ma présence dernièrement. » C'était officiel, elle avait elle aussi trop bu. Maladroitement, elle essaya de produire une excuse potable. « Désolée, complètement inapproprié. » Un échec. Elle jeta un dernier coup d'oeil à son téléphone, espérant s'échapper de cette conversation embarrassante plus que pour regarder un quelconque message. En relevant la tête, elle aperçu la personne qui venait de rentrer dans le pub. Sa vision était un peu floue, certes, mais elle l'avait reconnu, « Hey Samuel ! (@Samuel E. Collins) Qu'est-ce que tu fais là ? » cria-t-elle un peu trop fort. Boire un peu plus lentement semblait une bonne idée à cet instant, but oh well, elle avala une autre gorgée.

✍︎ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Jeu 7 Juin - 23:26

On aurait bien pu dire que j’avais l’air complètement paumé. Et c’était d’ailleurs le cas. D’ailleurs, je n’arrivais pas à déterminer si c’était l’alcool, ou le fait que ces hologrammes aient l’air d’être monnaie courante pour l’assemblée générale, qui me faisait avoir autant de mal à comprendre ce qui se passait. Ce jeu avait l’air tellement réaliste et à la fois tout droit sorti d’un film d’anticipation des années quatre-vingt, un peu dans la veine de Tron, que je m’interrogeais tout de même pas mal… Le cerveau en roue libre depuis que j’avais passé la porte, j’ai enfin réussi à avoir le verre que je venais de commander, reprenant aussitôt des forces, plongeant mes lèvres dans celui-ci…

Imperturbable, adossé au comptoir, je regardais ailleurs, ne faisant ni spécialement attention aux personnes qui se trouvaient à côté de moi, ni au tumulte qui me vaudrait de manquer de perdre un œil. Un peu surpris, je me suis soudain écarté -instinct de survie quand tu nous tiens-, affichant un sourire amusé sur mon visage, dont j’étais heureux de constater qu’il était toujours intact.

- Ca va c’est rien !
Me suis-je contenté de répondre, toujours aussi obnubilé par ces machins volants. Et ne parvenant toujours pas à comprendre, j’ai passé l’éponge. De toutes façons, j’étais déjà bien attaqué, et il n’était pas certain que je puisse comprendre, même si on m’expliquait. Mieux encore : j’aurais probablement déjà oublié tout ça avant de rentrer chez moi !

Surpris d’entendre mon prénom, j’ai tourné la tête, avant de réaliser : - Hey! Poppy ! (@Poppy S. Thurstan )Lui adressant un sourire, je lui ai signifié mon verre d’un geste : - Ben… comme tu vois, je bois un coup ! Et toi ? c’est drôle de se retrouver là !

Réfléchissant un instant, détaillant avec un peu plus d'attention, je pensais reconnaître ce sport, dont ma soeur m'avait parlé quelques fois, étant gamin. Bien évidemment, je ne me souvenais plus en détail, de tout ça. Mais peu à peu, je commençais à y voir plus clair: finalement, ce n'était peut-être pas un jeu vidéo, auquel j'étais en train d'assister, mais bien à un match d'un nouveau genre... Ce qui aurait, d'ailleurs, le mérite de fasciner le non-sportif amateur de nouvelles technologies que j'étais.
~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/06/2018
Messages : 34
Points : 51
x âge : trente-et-un ans
x métier : apothicaire, propriétaire d'une boutique qui a pignon sur rue dans l'Allée des Embrumes, trafiquant de biens en tout genre à ses heures perdues
x statut : célibataire, papillonneur mais prudent

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Jeu 7 Juin - 23:28

Si les bars bondés et, plus généralement, la communauté magique britannique n'étaient pas sa tasse de thé, Marius était bien forcé de reconnaître que, à l'image de 95% de ladite communauté qu'il se plaisait à mépriser, il portait un certain intérêt aux diverses compétitions de Quidditch. Et, évidemment, la Coupe du Monde n'y coupait pas – ha, ha, ha. Il aurait sans doute pu s'arranger pour récupérer une place – ou deux et en proposer une au charmant inspecteur Morello, même s'il doutait que l'officier à la mine grave accepte pareille invitation – mais, intrigué, il avait préféré se rabattre sur ce fameux pub sorcier où la télévision magique faisait fureur depuis quelques semaines. Le concept moldu, Marius connaissait pour avoir grandi à son contact chez les Ehsan, pour qui la culture moldue était plus une force qu'un sujet de moqueries. La version sorcière, en revanche, c'était une autre affaire. Il n'était pas certain d'être tout à fait convaincu mais, en poussant finalement la porte du bar avec de longues minutes de retard – on ne mettait pas les clients à la porte, même un soir de finale de Coupe du Monde – il ne put retenir un sifflement admiratif devant le dispositif. Ils étaient sur le terrain, littéralement tous sur le terrain. Machinalement, il gagna le bar, incapable de détacher son regard des versions numérisés des joueurs russes et britanniques qui virevoltaient entre les clients. Il allait commander lorsqu'un visage attira son attention, un peu loin sur sa gauche. Un sourire amusé éclaira son visage et il se déplaça, ignorant le barman qui approchait. « Vesper Greengrass, toi ici, quelle surprise, glissa-t-il en s'accoudant au bar, tu es beaucoup trop chic pour un tel établissement, love » ajouta-t-il, avant que deux demoiselles particulièrement bruyantes ne viennent les déranger. Marius haussa un sourcil, peu impressionné par les explications de la blonde, manifestement aussi éméchée que sa camarade. « Soyez gentilles et faîtes donc un peu plus attention » lui intima-t-il avant de reporter à nouveau son attention sur le barman à qui il offrit un sourire étincelant. « La même chose, merci » fit-il en indiquant la bièraubeurre de son amie. Il retint à grand mal une grimace de dépit. « Quitte à se mêler à la populace, autant se fondre dans la masse, n'est-ce pas ? » ricana-t-il, dans une envolée presque lyrique. Si par malheur le Ministère parvenait à faire fermer sa boutique, il pourrait toujours se rabattre sur la poésie.

9¾ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 37
Points : 50
x âge : 28 ans
x métier : Escort Witch
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Mer 13 Juin - 8:57

A bien y réfléchir, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle fait là, mais l'idée lui plait. Elle a l'habitude, avec les clients plus ou moins fortunés qu'elle se tape, de fréquenter des lieux plutôt luxueux aux ambiances guindées - bien loin de ce qui s'étale devant ses yeux ce soir. Peu de gens font appel à elle pour des soirées décontractées dans des pubs londoniens. Au mieux des soirées intimistes, privées, dans la pénombre d'un appartement déserté par l'autre moyen d'un couple qui bat de l'aile. Au pire, le gala très chic au bras d'un vieux millionnaire qui a décidé de tirer son parti du fait que les gens le fréquentent pour l'argent. Elle soupire un peu, et glisse ses doigts sur le bord de son verre tout en regardant passer un balai qui lui donne presque la sensation d'un coup de vent dans la figure tellement il est réaliste et semble habiter la pièce. Les gens hurlent, un peu partout, interrompent leurs discussions pour encourager une action. Et puis, soudainement, voilà la Sorcière troublée dans ses pensées par l'irruption de Marius - et un large sourire habille instantanément ses lèvres. Elle s'apprête à répliquer quand des jeunes femmes installées à côté manquent de peu leur entreprise pour l'éborgner - elle soupire et se pince les lèvres, mais SAS Marius Nott répond avant même qu'elle n'ait songé à ouvrir la bouche pour protester. « Surprenant, hein ? J'ai décidé de quitter momentanément mon château pour venir voir comment vivent les petites gens », elle lance, amusée. Ce n'est absolument pas révélateur de l'estime que Vesper porte aux autres - mais prétendre être une petite snobinarde est un jeu qui l'amuse encore plus que le match et l'étude des gens aux alentours. « Je sais que tu adores secrètement te fondre dans la masse, Nott, pas la peine de faire semblant. C'est très bon, la bièraubeurre », elle réplique en haussant une épaule tout en levant son verre pour trinquer. « Par contre, je savais pas que tu étais fan de Quidditch. On en apprend tous les jours. » Elle ricane un peu et se hisse un peu sur son siège pour faire mine de regarder derrière lui. « T'es tout seul ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/06/2018
Messages : 34
Points : 51
x âge : trente-et-un ans
x métier : apothicaire, propriétaire d'une boutique qui a pignon sur rue dans l'Allée des Embrumes, trafiquant de biens en tout genre à ses heures perdues
x statut : célibataire, papillonneur mais prudent

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Ven 15 Juin - 16:10

Marius avait toujours été prudent avec les autres et le nombre de ses amis se comptait sur une seule main. Pourquoi eux et pas d'autres, il était incapable de se l'expliquer réellement. Pourquoi Vesper et pas une autre. Le destin peut-être, le hasard, sûrement. Le hasard qui faisait décidément bien les choses. Ils n'étaient probablement pas des gens bien, ne le seraient sans aucun doute jamais mais être quelqu'un de respectable semblait être profondément emmerdant. Et ce qui était sûr, c'est qu'on ne s'ennuyait jamais avec Vesper. Peu importait le décor, qu'ils soient entourés de moldus dans un café ou au milieu d'une communauté qui les méprisait avec la dignité raide et condescendante de ceux nés du bon côté de l'histoire, elle le ravissait toujours de ses réflexions drôles et acides. Il esquissa un sourire en secouant la tête, un rien admiratif, peut-être, de son aplomb. « Quelle grandeur d'âme » commenta-t-il acide, tandis que sa bièraubeurre arrivait. Le breuvage lui rappelait des souvenirs, des après-midis un peu flous dans un coin des Trois Balais, les rires lointains et pourtant si bruyants de ses charmants camarades de classe, les regards noirs que leur lançait Nora. Une autre époque, presque une autre vie. Il se secoua, comme pour chasser ces bribes irritantes, et offrit à la jolie brune un sourire clairement forcé. Elle n'avait pas tout à fait tort mais il lui en faudrait beaucoup pour le reconnaître. « Personne n'est parfait hélas » soupira-t-il, avec un coup d'œil pour les joueurs de synthèse qui volaient près d'eux. Puis il suivit son regard et, machinalement, bêtement, se retourna. Oui, il était tout seul, comme souvent mais ça n'avait rien d'une question innocente. Du moins pas pour lui. « Évidemment. Ce n'est pas vraiment l'endroit pour un rendez-vous galant, tu ne crois pas ? Sauf si tu envisages de passer la nuit seul mais dans ce cas, quel intérêt ? » Il haussa les épaules et, évitant soigneusement de croiser le regard de la jeune femme, porta son verre à ses lèvres. Ce n'était pas de se fondre dans la masse dont il avait besoin mais il doutait sérieusement que le récent objet de ses fantasmes accepte qu'il se fonde en lui. Tristesse.

9¾ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 365
Points : 607
x âge : dix-neuf ans
x métier : coffee girl du comité d'excuses à l'intention des Moldus, en stage longue durée
x statut : plus ou moins en couple (plus que moins, en fait)

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Mer 20 Juin - 19:11

Sa bouche s'arrondit de surprise, teintée d'amusement, lorsque la sœur de Sacha prit l'iniative de faire des excuses à la grande brune qu'elles avaient dérangé. Un type visiblement pas encore gagné par l'ambiance bon enfant de la soirée les rabroua et Octavia haussa les sourcils, surprise par le ton si sec, en tournant sur son siège pour s'installer de nouveau correctement. « Tss, quelle lâcheuse » fit-elle lorsque Poppy expliqua que non, Sacha n'était pas là et qu'il n'était, de fait, pas utile d'agresser qui que ce soit en tâchant de l'apercevoir dans la petite foule qui s'était formée dans le bar – du moins, ça, c'était ce qu'Octavia avait compris. Et, vraiment, elle ne comprenait pas pourquoi elle était si affectée par si peu d'alcool. La fatigue, peut-être. Le ventre vide aussi. La recette d'un désastre assuré. « On a clairement pas la même définition de ce qui est inapproprié » ricana-t-elle. Un peu plus et elle allait lui proposer de lui montrer. Ce n'était pas l'envie qui en manquait mais l'attention de Poppy fut – heureusement – attiré à temps par un autre client – celui qu'elle avait manqué d'éborgner un peu plus tôt, semblait-il. En évident désaccord avec la gravité, Octavia pencha la tête pour l'observer. Oui oui, c'était probablement le type qu'elle avait failli blesser dans son élan d'enthousiasme pour trouver Sacha. « Et vous vous connaissez comment tous les deux ? » s'enquit-elle avec un grand sourire innocent. Même sans être dans son état normal, Octavia gardait un sens prudent des priorités – and hitting on straight girls was not that fun. « Qu'est-ce qu'il y a, t'aimes pas le Quidditch ? » lâcha-t-elle, un peu abrupte peut-être, lorsqu'elle remarqua l'expression du nouveau venu – comment Poppy l'avait-elle appelé déjà ? Simon ? Non. Sam ? Samuel, ah oui. « Ok, le match est pas grandiose mais quand même » ajouta-t-elle, vaguement dédaigneuse.

♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 287
Points : 404
x âge : 23yo
x métier : magizoologiste/soigneuse au Zoo de Londres
x statut : *cough*

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Mer 20 Juin - 22:33


Stop. Stop. Stop. Poppy avait la franche impression qu'Octavia était maintenant en train de flirter avec elle. Le problème ? Ça ne déplaisait absolument pas à la blonde, qui s'était pourtant toujours dit que les amies de ses frères et soeurs étaient hors limite. L'inverse était d'autant plus vrai, se serait un peu awkward de fricoter avec les soeurs de ses potes. Et son petit rire... pourquoi avait-il autant d'effets sur Poppy ? Elle essaya alors de porter son attention sur Samuel, et l'histoire derrière leur rencontre. Rien de tel que de penser à un gros relou pour faire baisser sa libido. « Sam est arrivé sur son cheval blanc et m'a sauvée d'un gros lourd qui m'avait coincée au bar. » lança t-elle, essayant de rendre la chose moins glauque qu'elle ne l'avait été. « Monsieur n'avait pas compris le concept d'homosexualité, et encore moins celui d'espace vital. » ajouta t-elle avec un petit rire trop aiguë. Puis vint le commentaire d'Octavia à propos du Quidditch. Les souvenirs de Poppy étaient troubles, la faute à l'alcool, mais elle était quasiment sûre que Samuel était un moldu. Une pensée lui sauta alors à l'esprit: il était étrange qu'il se trouve dans ce bar, l'établissement était censé être protégé par un charme ayant pour but de le cacher à la vue de ces derniers. Elle se rapprocha d'Octavia, suffisamment pour qu'elle seule puisse entendre ce qu'elle avait à lui dire, si près qu'elle dû poser une main sur sa cuisse pour ne pas tomber de son tabouret. Elle lui glissa à l'oreille: « J'crois que Sam est moldu, j'en suis quasiment sûre en fait, je sais pas ce qu'il fout là. » Manque de bol, le taux d'alcool dans son sang et l'absence de nourriture dans son système fit céder la prise de Poppy sur la jambe de sa camarade de soirée et son pied dérapa du tabouret. Elle se retrouva à moitié sur les genoux de la brune, son visage à quelques centimètres du sien. Une folle envie de l'embrasser embruma alors son esprit, un véritable brouillard qui s'infiltrait entre chaque neurones. Son visage s'approchait dangereusement des lèvres de la jeune femme quand, soudain, un cri collectif s'éleva dans la salle. Les Russes venaient encore une fois de balader les Anglais et Poppy avait été sauvée par le gong, du moins pour le moment. Elle attrapa son verre à moitié vide, le vida d'une traite et commanda des shots sans même demander à ses compères si ils en voulaient. Elle en tendit un à Octavia et un à Samuel « Aller, cul sec. »

✍︎ :
 


Dernière édition par Poppy S. Thurstan le Jeu 21 Juin - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 365
Points : 607
x âge : dix-neuf ans
x métier : coffee girl du comité d'excuses à l'intention des Moldus, en stage longue durée
x statut : plus ou moins en couple (plus que moins, en fait)

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Jeu 21 Juin - 0:45

Elle avait vaguement l'impression d'avoir franchi une certaine limite, frontière mince entre subtilité et lourdeur, et elle s'efforça donc de garder son sérieux, sans trop sourire, sans trop ricaner non plus, lorsque Poppy lui expliqua le fin mot de l'histoire entre elle et ce fameux Samuel. Et, oh, well. Octavia tâcha de ne pas sourire trop largement face à cette charmante nouvelle, acquiesçant d'un air fasciné comme si cette première rencontre était l'histoire la plus passionnante qu'elle ait jamais entendu. À la réflexion, elle n'était pas certaine d'avoir enregistré toutes les informations de ce côté-là, n'en retenant que le principal. « Cool, cool, cool » laissa-t-elle échapper, espérant sembler plus ou moins admirative, même si elle avait presque déjà oublié la présence de Samuel. La soudaine proximité de Poppy, plus proche que jamais, ne l'aida guère à s'en souvenir et, bêtement, elle baissa les yeux pour regarder cette main, posée sur sa cuisse. Tenta de ne pas laisser le bar et les fêtards, le match et les cris se fondre en un brouhaha informe dans un coin de sa tête. Tenta aussi – surtout – de garder en tête qu'elles étaient en public, qu'il y avait potentiellement des amis de son frère, peut-être même des amis de son père dans un coin. Que l'alcool et la solitude ne justifiaient pas tout, même face à une jolie fille. Que cette jolie fille n'avait certainement pas conscience de ce qui se tramait dans sa tête. Octavia ferma un instant les yeux, se laissant presque aller contre elle sans tout à fait comprendre ce qu'elle lui murmurait à l'oreille. Ça n'était sans doute pas important, si ? Et avant d'avoir pu répondre elle-même à cette question, elle se trouva littéralement nez à nez avec la sœur de Sacha – la sœur de Sacha, merde. Son amie était loin, bien loin de ses pensées en cet instant précis. Il n'y avait plus que le visage de Poppy, sa bouche, si proche. Et, vraiment, comment était-elle sensée résister devant le regard qu'elle lui jetait ? Ce n'était pas innocent, ça ne pouvait pas être innocent, pas vraiment, si ? Les questions se bousculaient, les doutes aussi et lorsqu'Octavia décida de les envoyer bouler dans un coin de sa tête, il était trop tard. Elle se pencha une, peut-être deux secondes trop tard et, soudain, une grande clameur la ramena à la réalité. Le Quidditch, right. Les ramena, à en juger par la mine un rien surprise qu'affichait Poppy. Octavia s'autorisa un rictus satisfait avant de glisser un regard au type qui les avait rejoint. Sim- Samuel. Right. Sam. D'une seule traite, le murmure de la jolie blonde prit tout son sens. Sam. J'crois que Sam est moldu. Well, shit. Avec un peu de chance, les huiles du Ministère auraient préféré acheter des places pour voir le match au stade plutôt que retransmis dans un pub bondé et Samuel trouverait une explication tout seul. Les moldus étaient très doués à ce petit jeu après tout, songea-t-elle, amère. Elle accepta le shot que lui tendit alors Poppy avec une détermination toute nouvelle – stupide aussi. L'alcool lui brûla la gorge et elle eut du mal à retenir une quinte de toux en cognant le verre sur le comptoir avant de le reposer pour de bon. Passant un bras autour des épaules de Poppy – la sœur de Sacha, détail à ne surtout, surtout pas oublier, la très jolie, potentiellement intéressée par plus qu'une discussion sur la météo et les chances de victoire des Anglais, sœur de Sacha – elle lui adressa un grand sourire avant de lancer : « on s'en refait un ? » Ça ne finirait sans doute pas très bien mais Octavia commençait à avoir l'habitude des désastres. Et si, cette fois, un petit désastre pouvait lui permettre de ne pas finir la soirée toute seule, elle était tout à fait prête à forcer un peu le destin. « Sam ? Tu permets que je t'appelle Sam, hein ? Sam, Samuel, Sam, un shot ? » lui demanda-t-elle finalement avec un grand sourire. L'alcool était certainement une solution plus douce, paradoxalement, que l'Oubliette. Peut-être qu'il fallait qu'elle essaye avec Leo, tiens. Leo, toujours dans un coin de sa tête, toujours prêt à revenir sur le tapis au moment où elle s'y attendait le moins. Ce garçon allait finir par lui faire faire de grosses, grosses conneries et il n'était même pas là pour le voir. Quel dommage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Jeu 21 Juin - 14:32

Qu’est-ce qu’il lui avait pris de dire à sa mère que oui, oui, bonne idée, elle allait tester cette cure détox au tilleul ? De un, la jeune femme détestait se priver et de deux, le tilleul s’avérait dégueulasse. Allez savoir où sa mère était allée le chercher… voire le cueillir. C’était ainsi que, d’une façon qui ne lui ressemblait pas, Ellie était à la fois affamée et de mauvaise humeur, et son état ne s’améliora pas quand elle se rendit compte, en sortant de l’Université à une heure bien tardive – depuis trois jours elle passait de moins en moins de temps chez elle pour ne pas craquer sa cure – que les rues étaient bondées de supporters. D’ailleurs, ce fut la goutte d’eau.
En soi, Ellie n’avait rien contre le foot, ni contre ceux qui y jouaient ni contre ceux qui supportaient. Mais leur bonne humeur, à tous, c’était trop pour la jeune brune. Elle dépassa un, deux, trois bars, et puis entra dans le quatrième sans même y faire attention. Quand elle se retrouva au bar, en revanche, la culpabilité la rattrapa et elle hésita un instant avant de commander une bière. Devant l’impatience agacée du barman, cependant, elle ne fit pas demi-tour, mais fit le choix raisonnable d’une 25 cl.

Enfin, « raisonnable ». Depuis une semaine, Ellie ne se nourrissait quasi exclusivement que de tilleul et son corps n’était absolument pas capable d’assumer même la plus petite pression. Autant dire qu’à sa sortie du premier bar, la jeune brune n’était plus vraiment assurée sur ses jambes, et gloussait sans aucune raison. Si elle avait été dans son état normal, elle aurait eu honte de se voir aussi diminuée après aussi peu d’alcool, mais, justement, elle ne l’était pas. Tout en chantonnant avec gaieté, Ellie cala son pas sur celui d’un groupe de supporters bien imbibés chantant un hymne qui ressemblait à celui de la Grande-Bretagne mais avec quelques changements assez distrayants. Quand ils s’engouffrèrent dans l’encadrement d’une porte qu’elle n’avait pas vue jusque-là, la professeure les suivis. Une autre 25 cl ne lui ferait pas plus de mal, n’est-ce pas ?

L’intérieur du pub était aussi bondé que les autres, malgré son entrée discrète. Les tables étaient toutes occupées, beaucoup de clients étaient debout, une pinte à la main et des écharpes bigarrées autour du coup malgré la chaleur. L’un d’eux fonça en direction d’Ellie qui s’écarta d’un bond pour ne pas se faire renverser. Sa vitesse était un peu surnaturelle et il ne s’excusa pas, mais Ellie mit ça sur le compte de sa propre maladresse et sur celui de l’alcool qui lui retournait un peu la tête. Cependant, c’était très agréable, cette ivresse, et la brune chercha le bar du regard. Une fois repéré, elle traça son chemin à travers la foule – une foule bizarrement mouvementée loin d’être immobile à regarder l’écran comme un seul homme.

En arrivant au bar, Ellie s’y accouda et leva un bras sans donner plus d’indication. Quelque bière qu’on lui servirait, ça serait très bien. Elle en oublia de demander une petite quantité, et quand on lui colla dans les mains une pinte, elle haussa les épaules et trempa ses lèvres. Miam ! Ellie n’en ressortit qu’après trois gorgées, une moustache de mousse ridicule et bien visible. Elle n’avait pas reconnu le goût de la bière mais elle était particulièrement riche et épicée. Agréablement surprise, la brune se retourna vers la salle et, surtout, ses voisins. Le couple de bruns semblait parler d’autre chose que du match mais Ellie était trop dirigée par l’alcool et la faim que peu lui importait.

« Excusez-moi, c’est combien à combien pour le moment ? Comment s’en sort l’Angleterre ? »

When in Rome… Ellie connaissait juste assez le football pour s’intégrer à la foule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Dim 24 Juin - 16:46

    Elle ne voulait pas être là ! Ce spectacle mi-moldu, mi-sorcier avait beau être assez impressionnant,  elle regrette déjà d’avoir suivit @Octavia Shacklebolt jusqu’ici. Charlie était appuyée contre l’un des murs qui encerclait les fêtards, bien décidée à tirer la tronche, sans pour autant lâcher son regard figé sur le déroulement du match.  Elle voulait le voir dans les tribunes, aux abords du terrain et pas derrière un stupide écran aussi dynamique et interactif soit-il. Au lieu de ça, elle se retrouve coincée ici, à subir les gloussements et ricanements de supporters qui, au vu de leurs commentaires, n’y connaissent vraisemblablement  pas grand-chose au quidditch. Un verre à la main droite, elle se comporte de manière non-chalande, lançant de temps à autres des regards noirs vers Octavia et ses acolytes qui font, à son goût, bien trop de bruit. Au final, les supporters anglais ne regardent pas vraiment l’écran, trop occupé à festoyer et à hurler comme des mandragores hystériques. Tout ce cirque l’agaçe, surtout qu’à chaque phase de jeu importante, quelqu’un vient la bousculer ou passer sans la moindre gêne devant l’hologramme, ce qui altére la qualité de l’image. Keaton Flintney vient cependant de réaliser une sublime feinte de Porskoff, avant de donner la balle à Vosper. Celui-ci enchaîne avec un superbe tir que le gardien russe repousse in-extremis. Cette action  fait redresser la jeune blonde qui, dans son élan de frénésie, éclate son verre au sol. Charlie constate les dégâts mais n’a pas l’intention de ramasser quoi que ce soit. Elle s’écarte de quelque pas sur la gauche, prenant soin au passage de marcher sur les pieds de quelqu’un, sans même prendre la peine de s’excuser.  

    Si l’Angleterre veut gagner elle à intérêt de mettre les bouchées double. « Bouge toi-le cul » adresse t’elle à voix haute à Vesper comme s’il pouvait l’entendre. Son orgueil la pousse subitement à croire qu’elle ferait bien mieux que ces joueurs professionnels. Un jour peut-être… Son rêve de jouer en pro s’est déjà réalisé, en signant son contrat de quatre ans avec les flèches d’Appleby. Jouer un jour pour la sélection nationale est jusqu’ici un doux fantasme. Le corps un peu ankylosé, Charlie décide d’aller prendre l’air, persuadée que le score n’évoluera pas pendant sa pause clope.  En se dirigeant vers la sortie elle relève la tête lorsqu’une femme s’adresse à un couple, qui semble ne pas l’avoir entendu tellement le vacarme bat son plein.

    « Excusez-moi, c’est combien à combien pour le moment ? Comment s’en sort l’Angleterre ? »

    « Tu n’a rien raté princesse, et je dirais plutôt que c’est la Russie qui s’en sort bien ! » Charlie dévisage l’inconnue de haut en bas, amusée par la question niaise d’une femme qui fait semblant de s’intéresser au quidditch seulement les jours de coupe du monde. Comme si tout d’un coup, elle se sentait pousser les ailes du patriotisme, parce que c’était branché de supporter son équipe avec plein de jolis drapeaux et d’écharpes multicolores ... Cruche !  Laissant échapper un soupir intérieur, elle continue d’avancer bien décidée à ne pas s’éterniser plus longtemps à coté de ce genre d’individu. « Le match devrait déjà être finit si McArthur ne mettait pas une plombe à attraper ce vif d’or ! » Elle prononce cette phrase plus pour elle-même que pour son interlocutrice. Elle secoue la tête en signe de dépit, tout en se retournant pour chercher une nouvelle fois Octavia du regard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Dim 24 Juin - 23:15

Le bar se remplissait encore et toujours, donnant une impression de capacité infinie, à l’image du sac de Mary Poppins. Je me demandais bien comment ça pouvait être possible : à mon arrivée, il m’avait déjà l’air plein, et à mesure que la soirée avançait, des dizaines de personnes pointaient encore le bout de leur nez. Regardant de temps à autre vers la porte, sans vraiment faire attention à la discussion de mes comparses, j’ai finalement été sorti de mes pensées par Octavia, visiblement piquée au vif par mon manque d’intérêt pour le Quidditch. Enfin. Manque d’intérêt ? Pas exactement. Au contraire. Si je tirais une drôle de tête, mélange peu probable entre la surprise et une contemplation teintée d’incompréhension -un peu comme lors d’un montage de meuble Ikea-, c’était que je voulais comprendre. J’étais curieux. Je me souvenais des récits de ma sœur, lorsque j’étais petit. Bien évidemment, cela datait, et ma mémoire me faisait légèrement défaut, mais, pourtant, je portais au match un intérêt quasi mystique. Comme si celui-ci avait le pouvoir de me ramener celle que la magie m’avait enlevée, quelques années auparavant. Bullshit.

Ouvrant de grands yeux, je me suis contenté de répondre, le ton empli de fierté, la tête pleine des souvenirs de mon aînée:

- Non, au contraire ! Je trouve ça cool. Ma sœur était joueuse, il y a de ça des années.


Ma mine s’assombrit légèrement. Quand j’étais gosse, moi aussi, je rêvais de devenir lanceur. Mais il y avait une différence fondamentale, entre elle et moi : elle était sorcière, contrairement à moi.
Adressant un sourire aux demoiselles, j’ai fini par prélever quelques gorgées de ma bière, écoutant Poppy raconter notre rencontre… Le fait de repenser à ces types me fit soupirer : le jour où l’intelligence était tombée sur Terre, ils avaient du rester là, terrés dans leur foutue caverne, ces abrutis.

Riant intérieurement à cette pensée pour le moins philosophique, j’ai à nouveau bu un coup, finissant mon verre d’une traite… Réalisant que je n’étais pas même certain du prénom de cette fille, qui accompagnait Poppy. Fronçant les sourcils, j’ai hésité :

- Et toi… Octavia, c’est bien ça ? Comment vous vous êtes connues toutes les deux ?

A la proposition de Poppy, j’ai opiné du chef. Les shots, c’était encore ce que j’aimais le mieux. Peut être parce qu’on en arrivait plus vite à l’effet escompté. Mais qu’advenait-il, si l’on était déjà dans un état second ? Sincèrement ? Je n’en avais pas grand-chose à faire, à cet instant précis, trop occupé à accepter les verres que les filles me tendaient de concert :

- Va pour Sam ! j’peux t’appeler Octa ? Lui demandais-je d’un sourire amusé, avant d’affirmer : les prochains, ils sont pour moi !

La sobriété ? c'était tellement surfait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.glitchofmagic.org
Date d'inscription : 07/08/2016
Messages : 326
Points : 474
x âge : /
x métier : /
x statut : /

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   Sam 11 Aoû - 12:30

INTRIGUE : TELEVISION 2.0. : cloture
Le Ministère ainsi que les différentes autorités magiques ont fini par être tenus informés des événements et de nombreux policiers sorciers et oubliators ont été dépêchés sur place, dans la confusion générale. Tandis que les premiers s'attèlent à remettre en place les différents charmes d'illusions autour du bar, leurs collègues essayent tant bien que mal à différencier moldus et sorciers, qui chantent en coeur "Et Odo le héros, ils le ramenèr't chez lui, là où il habitait quand il était petit, ils le portèrent en terre, son chapeau à l'envers, sa baguette cassée, c'est triste à en pleurer." Les moldus songent probablement qu'Odo est un joueur de l'équipe adverse, grands perdants du match.

Merci à tous d'avoir participer, à très vite pour un nouveau sujet !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: INTRIGUE : TELEVISION 2.0   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

INTRIGUE : TELEVISION 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tueur + résolution d'un défis d'intrigue
» Brainless le full intrigue ? Peut etre pas...
» deck " catelyn anti intrigue
» INTRIGUE N°2 ▬ Let's build there future with some perpend of there lives.
» résolution d'un défi intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille :: RP
-