Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .

 

 Ni Dieu ni maître (Amelia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Ni Dieu ni maître (Amelia)   Jeu 28 Déc - 11:03


Ni Dieu ni maître
ft. Amelia T.

Entre les fêtes de Noël et le nouvel an, c'était toujours la folie au département des créatures magiques. Beaucoup de sorciers offraient des créatures à leurs enfants s’en savoir que certaines possessions étaient illégales ou compliquées. Beaucoup de créatures magiques étaient très mignonnes mais intenables en appartement, d’autres se mettaient à attaquer les enfants parce qu’elles avaient peur. Quoi qu’il en soit, toutes les jolies créatures étaient au final abandonné pour ne pas déranger au moment de fêter la nouvelle année et les rues de Londres se retrouvaient infestées. Comme toujours les moldus penseront que les laboratoires pharmaceutiques auront laissé échapper leurs animaux test et tout rentreraient dans l’ordre mais cette fois-ci, c'était différent. Cette fois-ci c'était à la fois particulièrement excitant et indéniablement navrant. ce qu’ils recherchaient, c'était un dragon. Alors pas un gros dragon, juste un bébé, mais quand même ! Une sorcière du nom de Brittany Cook s’était présenté ce matin au département en disant qu’elle avait offert à Noël un œuf de dragon à son époux. Déjà, le chef du département des enquêtes sur les possessions interdites était fou de rage.
Elle se défendait en disant qu’on lui avait promis qu’il resterait bébé et qu’il ne cracherait pas de feu, une sorte de modification génétique. Ça n’avait pas choqué tant que ça Isaac quand on le lui avait dit, après tout, beaucoup de monde sur cette terre était parfaitement idiot. L’œuf avait bien éclos le soir de Noël, les premiers jours il était gentil, doux, et sans flammes mais un jour, pouf ! le feu au canapé ! Forcément ils étaient effrayés. Ils l’avaient donc mis dans la cave. Quelle erreur. Le bébé dragon avait été effrayé et à l’instant où ils avaient ouvert la porte pour le nourrir il s’était enfui. Au moins avait-elle eu le courage de venir se rendre et le bon sens de ne pas laisser cette créature dans la nature. Néanmoins, elle devait faire un séjour à Askaban pour trafic illégal de dragon. Mais puisque c'était une affaire sur laquelle le service judiciaire magique et le département travaillaient depuis maintenant 5 ans, ils acceptaient d’abandonner ses charges si elles leur donnaient des informations sur le vendeur. C'était la première fois que l’enquête avançait autant, alors Madame Cook leur avoua tout ce qu’ils voulaient entendre.

Une aubaine pour Isaac. Puisqu’il était Dragonologiste. L’affaire lui avait don été immédiatement confié. Retour à ses veilles passions. Le sorcier était fou de joie. Mais aussi de crainte. Un jeune dragon effrayé pouvait en faire des dégâts dans une ville comme Londres ! Il avait donc été sonné au pied levé par une beuglante lui hurlant de venir sur-le-champ au ministère pour une affaire de dragon. Sa première réaction était positive, en fait il avait sauté du lit, trop content de faire enfin quelque chose qu’il adorait, puis vint le moment où il se souvenait qu’il était plus seul chez lui et priait pour qu’Aurore n’ait rien entendu. Quelle idée avait bien pu avoir sa sœur d’inviter une mordue inconnue à vivre ici ?! Mais en passant dans le couloir, il n’entendit rien de suspect dans la chambre voisine. Cool. Il lui laissa un mot sur le frigo et transplana sans attendre dans une ruelle proche de l’entrée principale. N’ayant pas de cheminée, il devait prendre l’entrée des toilettes.

Monté au 4ème, il n’avait jamais vu autant de monde. Tout le monde courait, se bousculait et quand le boss l’aperçut il hurla son nom pour le faire venir à toute vitesse. Pari gagné, le dracologue fut presque immédiatement à ses côtés. Un débriefing de la situation et quelques minutes plus tard, il se préparait dans les sous-sols sur le regard accusateur de ses collègues jaloux de sa mission. C'était encore plus jouissif cela dit. Et pop, tous transplanèrent à Hampstead.

Les magizoologues se divisèrent pour couvrir plus de terrain, suivit non loin d'une équipe chargée de récupérer la créature et l’enfermer dans une sorte de cage en métal protéger d’un sort. Une fois capturée, elle allait être correctement traité dans une partie du ministère prévu pour les dragons et, dès que possible, envoyer dans une réserve. Isaac avançait à pas lent, agitant un morceau de mouton cru. D'après les indications fournies par la dame sur la nature de l’œuf et son apparence, il imaginait un… Opalœil des antipodes. Il était là. Devant lui, à le regarder. C'était le plus beau de tous les dragons et sa forme bébé était juste magnifique. Le mouton ne servirait à rien. Aussi bien, il le jeta à une des personnes derrière leur pour ne pas être gêné. La faiblesse des dragons était leurs yeux et c'est vrai qu’il aurait simplement pu lui jeter un sort pour le paralyser mais une fois relâché, il aurait eu de la rancoeur envers les humains et serait devenu indomptable toute sa vie. C'était pour à que la betise de cette femme l’énervait ; les dragons n’étaient pas des créatures méchantes, elles étaient puissantes oui, pas dangereuses.
Du moins pas de base. Mais si ont leurs arrachaient leurs œufs pour un élevage ou un trafic, si on les maltraitait, comme les humains ils deviendraient violents. La différence c'était qu’eux peuvent cracher du feu et faisait la taille d’un immeuble une fois adulte. Isaac l’approcha donc en douceur, adoptant des postures qui se voulaient rassurantes, comme il l’avait appris pendant ses études. Le dragon le regardait, intrigué, pas effrayé. Un moment il eut un moment de recul, prêt à cracher ses petites flammes alors Isaac s’arrêta net. Il fit un geste derrière lui pour que personne n’agit. Il allait pouvoir le toucher. Il s’approcha encore un peu, tendant sa main, l’invitant à maintenant, lui, faire un pas dans sa direction. Il lui parlait doucement, calmement. La créature aux yeux opalins s’approcha un peu, encore un peu, puis il peut toucher ses écailles nacrées. Il était beau. Chaud. Et le bébé avait peur. Il venait de naitre et il se retrouvait seul. Isaac le prit dans ses bras sous la tension du groupe derrière lui et lança discrètement un sortilège de sommeil sur la créature. Il fut applaudi. C'était vraiment une journée géniale. Il déposa le dragon dans sa cage et donna ses instructions.

Une fois l'équipe entière réunie il fut informé que la presse moldus était déjà là mais qu’ils avaient un agent dans leurs rangs. Il devait aller le prévenir que le dragon était maitrisé. Quand Il demanda qui était cette personne mais la seule chose que le chef du département voulu bien lui dire c'était qu’il la reconnaîtrait facilement. Bon. Il imaginait donc une personne avec des cheveux roses flamboyants qui portait une cape dans un monde où elle n’avait rien à faire là. À voir. Le sorcier se retrouva donc rapidement dans une foule de monde qui tentait de savoir ce qui se passait dans le quartier bouclé par les autorités. Il put facilement manipuler un des policiers moldus pour passer parmi les journalistes. Mais une fois là…il ne voyait personne qui collait à l'image de ce qu’il s’était fait. Qu’entendait-il par : Vous la reconnaîtrait ?
.





EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Ni Dieu ni maître (Amelia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dieu a dit:
» Courrier Vinicole "Les Gouttes de Dieu"
» Courrier Vinicole - Les Gouttes de Dieu
» Mon dieu, des RATS ...
» Le Dieu Tetris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille :: RP
-