Bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires de Noël !!! Des cadeaux à gagner tous les jours ici !!! .

 

 I wish I was able to talk about this | garrett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/10/2016
Messages : 402
Points : 413
x âge : 27
x métier : instituteur en arrêt maladie
x statut : fiancé, du moins il l'était il y a un an

MessageSujet: I wish I was able to talk about this | garrett   Sam 18 Nov - 0:26

Chris ne dort pas beaucoup ces derniers temps. Et si la présence d'Adrian l'aide à affronter la difficulté du quotidien, il se rend bien compte que ce n'est pas suffisant. Il aimerait retourner à sa vie d'avant, aller se coucher auprès de l'homme de sa vie et se lever le matin comme si rien ne s'était passé pendant cette année. La réalité est cependant beaucoup plus compliquée que ça. Assis devant l'ordinateur, Chris épluche le net à la recherche de gens qui auraient pu subir la même chose que lui et évidemment, sans fermer l'oeil de la nuit. C'est alors qu'il fait la connaissance d'un certain Garrett Adler qui lui parle d'un groupe de parole auquel il finit par se rendre le jour suivant. Laissant la session de son ordinateur allumée sur une multitude d'onglets aussi invraisemblables que possible, Chris quitte la maison, non sans envoyer un message à Adrian pour qu'il ne s’inquiète pas. En écoutant les témoignages des autres, Chris ne peut pas s'empêcher de sentir les battements de son cœur s'accélérer alors que des flashs de son propre traumatisme sont inévitablement déclenchés par cette discussion. Il songe un instant à partir, avant même de témoigner, mais alors qu'il ouvre son paquet de cigarette pour fumer à l'extérieur, il est rejoint par l'homme du site internet. Chris lui jette un regard avant de soupirer. « Je ne suis pas capable d'en parler. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   Ven 24 Nov - 22:35

L’homme lançait de temps à autres de œillades à sa rencontre de la veille, Grayson. Son expérience sur le sujet lui avait permis de rapidement saisir la détresse de son interlocuteur – Garrett avait eu la même et pouvait tristement et sans le moindre problème se calquer dessus. La nervosité qui transpirait du visage du blond n’était pas feinte. Comme chacune des personnes présentes en ces lieux, réunis à cause du même traumatisme. Ils étaient les dommages collatéraux de l’impétuosité des sorciers, ceux-là même qui continuaient de naviguer dans les rues de Londres, parmi eux, en toute impunité. Il y avait plusieurs écoles, et Christopher Grayson choisit celle de les abandonner quelques instants. Sa démarche n’était pas assez précipitée pour faire honneur à la célèbre expression filer à l’anglaise, ainsi Adler estima qu’il pouvait lui laisser quelques secondes de répit, avant d’aller le rejoindre à son tour. Loin d’être psychologue, son expérience sur la question lui avait permit d’apprendre quelques trucs et astuces sur l’attitude à adopter face à des victimes aussi fébriles que celui auquel il avait affaire. Par mimétisme, Garrett s’alluma lui aussi une cigarette, laissa Christopher s’exprimer, et tira une fois ou deux, avant de répondre : « Bien sûr que non, vous ne pouvez pas. » comment l’en blâmer ? Qui l’aurait pu ? Adler était déterminé à connaître son histoire, mais connaissait aussi le cheminement à suivre pour en arriver jusque là. « Vous êtes libre de partir. D’écouter en silence. De donner votre avis. D’exprimer vos craintes. Les raisons pour la présence de ces gens ici sont nombreuses, même si le tronc est commun. Vous pouvez voir que chacun l’aborde différemment. » Non il n’avait pas perdu pour objectif de lui faire cracher le morceau. Avec un type comme Chris, il fallait juste emprunter des chemins détournés.

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/10/2016
Messages : 402
Points : 413
x âge : 27
x métier : instituteur en arrêt maladie
x statut : fiancé, du moins il l'était il y a un an

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   Dim 3 Déc - 21:07

Chris tire sur sa cigarette, incapable de s'imaginer prendre la parole. Peut être que c'est trop tôt, trop dur. Il avait pensé que cette réunion pourrait l'aider, mais peut être qu'il a besoin de temps avant d'envisager de s'exprimer. Il n'est pas idiot, il sait qu'il en a terriblement besoin, mais les images qui se mêlent dans sa tête compliquent le tout considérablement. Il aurait sans doute dû demander à Adrian de l'accompagner, ne pas s'aventurer seul à cette réunion. Il aurait pu tenir son bras, lui donner du courage, l'empêcher de fuir en courant comme il s'apprête à le faire, mais Chris a pris la décision de s'y aventurer seul, et le voilà qui panique à l'idée même d'évoquer l'année douloureuse qui vient de s'écouler. Par où commencer de toute façon ? Il a lu tous ces articles qui passent sur facebook, il sait qu'il ne devrait pas se murer dans le silence sous prétexte qu'il est un homme qui a finalement vécu ce que beaucoup de femmes ont elles aussi vécu avant lui, mais ça reste compliqué, même en étant parfaitement conscient que son genre ne rend pas la chose plus acceptable pour autant. La vérité c'est qu'il se sent coupable, coupable d'avoir aimé la chose au moins en partie, même si la simple idée le dégoûte. Les choses ne sont pas toujours aussi limpides qu'elle ne le sont pour les autres. Alors il se tait, s'imagine bien mal parler de tout ça avec un autre homme, probablement hétérosexuel par dessus le marché. Chris ne se sent pas libre de s'exprimer, de peur du jugement, que l'on mette tout cela sur le compte des clichés négatifs qui continuent de circuler sur les homosexuels, même en 2017. C'est sans doute une peur irrationnelle, mais une peur qui fait partie de son quotidien. « Merci. » Il réplique alors avant d'ajouter. « J'ai été victime d'un sortilège de contrôle de l'esprit. J'ai tout perdu. », il se contente alors d'expliquer. C'est plus facile de parler de sortilèges et des conséquences directes que du véritable motif de sa dépression. « Il va me falloir un peu de temps pour en parler, mais merci de m'avoir fait venir, je me sens moins seul ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   Sam 9 Déc - 16:11

Ce silence qui s’installa confirma à Garrett de l’épreuve que son interlocuteur avait du subir. Lui tout comme ses camarades venus témoigner avec courage des horreurs qui s’étaient abattue sur eux, sans prévenir. Ses vies détruites directement ou non, mais surtout des prétendus accidents qui auraient tous pu être évité en évitant aux monstres de poursuivre dans l’impunités la plus totale leurs crimes sordides. L’homme était patient pour la bonne et simple raison qu’à une échelle différente, il ne comprenait que trop bien les difficultés que rencontraient le blond. Le processus était différent pour chacun, mais forcer les choses risquaient de les empirer, et là dessus, il n’était pas dupe. « Tous trouvent ici d’une manière ou d’une autre le moyen d’exprimer la solitude dans laquelle ils ont été plongés. C’est d’ailleurs à cause de cela que ces réunions existent aujourd’hui. » Lui-même avait puisé une force insoupçonnée, grâce à ces discours, ces différentes personnalités. Il n’insista pas sur les détails de l’histoire de Christopher. Il avait une autre idée en tête pour parvenir à ses fins, ou en tout cas essayer. Finalement, elle était toute simple. Raconter sa propre histoire. « C’est parce que j’ai tout perdu que j’en suis là également. Ma fiancée. Elle a été supprimée. » En parler n’était pas plus facile qu’au début, mais avec le temps, il avait appris à fermer sa voix, laissant la gravité de cette dernière s’exprimer sans trembler. « Ces gens… ils n’ont pas voulu s’arrêter là. La mémoire de ses proches, sa famille, ses amis, a été effacée aussi facilement que la touche retour d’un clavier d’ordinateur. » il réajusta son écharpe, pour affronter la fraîcheur de la brise. « Le problème est là. Ils m’ont oublié. Comme nous tous. » Il espéra que cette conclusion solennelle permette à l’homme à ses côtés de trouver un peu de réconfort, à défaut du reste.

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/10/2016
Messages : 402
Points : 413
x âge : 27
x métier : instituteur en arrêt maladie
x statut : fiancé, du moins il l'était il y a un an

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   Ven 22 Déc - 15:39

Chris avait beaucoup de mal à rester ici, à écouter les histoires des autres. Il y avait quelque chose de réconfortant dans tout cela, mais il n'était pas certain d'être prêt à entamer ce processus de guérison comme eux étaient prêt à le faire. Raconter son histoire n'avait rien de facile, et il ne pouvait pas s'empêcher de s'imaginer que les gens le jugeraient comme ils l'avaient bien souvent jugé dans le passé. Pour ses choix, pour son orientation sexuelle, pour tout un tas de choses qui faisaient de lui celui qu'il était et pas une autre personne finalement. Lui aussi se jugeait aujourd'hui, et il se jugeait encore plus de culpabiliser, mais malgré ce que les gens pouvaient en dire, ce n'était pas aussi facile que cela de ne pas se sentir responsable d'une agression. Il n'était pas seulement victime d'un événement fantastique qui avait brisé sa vie, il était finalement victime de quelque chose de très réel qui nécessitait probablement une prise en charge psychologique et médicale dans le monde réel. Il avait bien du mal à définir le monde réel désormais d'ailleurs. Il écouta cependant l'homme raconter son histoire, et il imaginait bien toute la souffrance qu'il avait pu ressentir, l'impression de devenir fou aussi. Cette aliénation, Chris l'avait ressenti, différemment peut être, mais elle lui parlait. « Je suis désolé. Ils ont oublié toute ma famille si ça peut vous rassurer. Ils ne pourront jamais comprendre. Mon compagnon lui essaye... » ajouta t-il en jetant un regard à son interlocuteur, toujours mal à l'aise à l'idée d'évoquer sa vie amoureuse et sexuelle avec un parfait inconnu qui pourrait tout à fait être homophobe et lui causer plus de souffrance encore en le rejetant tout simplement. « Je suppose que je dois m'estimer heureux ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   Dim 7 Jan - 18:05

Se sentir moins seul grâce – ou à cause ? – de ces histoires plus ou moins communes aurait dû avoir quelque chose de réconfortant. Si cela avait permis pour Garrett d’avoir du grain à moudre et ne pas se laisser complètement aller à la dépression et l’alcool, l’injustice d’être devenus des ombres qui finissent inévitablement par disparaître face à la lumière ne pouvait que se conclure avec une haine farouche des sorciers. Cette conviction se renforça, tandis qu’il était le spectateur de l’état d’ébranlement dans lequel se trouvait Christopher Grayson. Si inévitablement, il avait une sympathie tacite à son égard, il n’en oubliait pas moins ses objectifs premiers, clairement établis. « Et lui, comment appréhende-t-il la nouvelle ? ». Garrett comprit rapidement qu’il y avait quelque chose à creuser de ce côté, car dans cette guerre d’un nouvel ordre, chaque allié avait son importance. « Personne ne devrait à avoir à minimiser le rôle de victime dans lequel ils ont été plongé, à leur insu. Ceux qui pourraient vous laisser à penser le contraire ont tord. C’est bien aussi pour ça que tous ces gens cherchent la présence de l’autre ici. Ils savent qu’ils sont compris, et sur le même pied d’égalité. En plus de réponses et de justice, les murmures deviendront des voix. Pourquoi pas des cris. Et croyez-moi, ils se feront entendre. » Indirectement, il cherchait à distiller cette idée dans l’esprit de Christopher. Il pouvait ne pas y adhérer immédiatement, prendre la fuite comme il le souhaitait initialement. Garrett avait bon espoir que ses paroles finiraient un jour ou l’autre par faire écho. Simplement comprendre que ces « ils » il pouvait en faire parti.

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/10/2016
Messages : 402
Points : 413
x âge : 27
x métier : instituteur en arrêt maladie
x statut : fiancé, du moins il l'était il y a un an

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   Jeu 18 Jan - 14:56

Comment Adrian appréhende la nouvelle ? Mieux que la plupart des gens dans son entourage, on ne va pas se mentir. Chris se considère déjà heureux que son ex fiancé ait laissé son désespoir l'aveugler au point de croire à une histoire qui ne tient pas debout. Il n'est pas idiot, malgré la confiance que lui a toujours porté Adrian, son amant ne lui a laissé une chance de s'expliquer, que parce qu'il en avait désespérément besoin. Peut être que les preuves accumulées l'ont finalement convaincu de l'existence de la magie, mais personne d'autre qu'un Adrian en dépression n'a eu besoin de comprendre au point d'accepter l'impensable. Ni ses amis, ni ses parents. Si le fait que l'homme pose cette question, le rassure légèrement sur son statut d'allié, il n'en reste pas moins difficile de parler de tout cela avec un inconnu. « Il fait tout pour m'aider. C'est dans sa nature. Enfin, il a surtout besoin que la souffrance s'arrête, de se dire que je ne lui aurais jamais fait autant de mal volontairement... Sinon ça voudrait dire qu'il ne me connaissait pas, et qu'il s'est toujours trompé sur mon compte. Il n'a pas envie d'en venir à cette conclusion, alors il a choisi de me croire. » Chris hausse une épaule, tirant sur sa cigarette pour tenter de calmer ses nerfs toujours mis à mal par une anxiété qui ne le quitte plus. Le discours de Garrett devrait lui redonner de l'espoir, mais Chris ne croit pas vraiment à tout ça. «  On passe surtout pour une bonne bande d'allumés. J'en sais quelque chose. Mais merci. Je vais rentrer chez moi. A une prochaine fois peut être. » Chris n'est pas prêt pour ce genre de discours. Il est épuisé, aussi bien physiquement que moralement par cette réunion. Tout ça est bien trop frais pour l'instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   Dim 21 Jan - 13:08

A l’instant où Christopher s’expliqua, Garrett compris que le traumatisme allait bien au delà d’avoir été dupé. Sa volonté d’effacer l’ardoise auprès de son compagnon transpirait dans ses paroles, une crainte difficilement dissimulée d’avoir endossé contre son gré le manteau d’un odieux personnage. Comment accepter, face à ce triste constat, de laisser les sorciers libres de toutes restrictions parmi eux ? Préserver leur secret avait un prix, certes, mais pour autant, pourquoi devaient-ils être les pantins, prêts à tout pour l’accepter ? Chris finit par pencher de l’autre côté de cette corde raide – Garrett fut tenté de chercher par de nouveaux mots à la convaincre puis se ravisa. Il n’était pas toujours facile de faire preuve de patience face à la cruauté d’une baguette magique, cependant avec des sujets comme Grayson, c’était inévitable. Hors de question de gâcher ce qu’il tentait tant bien que mal de mettre en œuvre jusque-ici. « Tout n’est encore qu’une question d’angle de vue. » souligna t-il néanmoins, avant de conclure définitivement cette rencontre. « Le plus fou est-il celui qui subit, ou bien l’auteur qui a cherché à le faire sombré dans cette paranoïa ? Réfléchissez-y. » Il posa une main sur l’épaule de l’homme pour mettre un point final rassurant à cette entrevue. Certains gestes valaient après tout mieux que mille mots et il n’était pas judicieux d’enchaîner le blond dans une nouvelle bataille tandis qu’il était toujours en pleine convalescence de la précédente. D’un vague signe de tête, il le salua, une façon pour Garrett d’ouvrir le champ des possible. Christopher Grayson serait toujours le bienvenu parmi eux, et au fond, il y avait fort à espérer que sa manœuvre ait fonctionné.

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I wish I was able to talk about this | garrett   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

I wish I was able to talk about this | garrett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» "Nabaztag vous propose l'alerte Google Talk" - Mai
» BGG et Consimworld
» N° 1203; Talk to me. I'm here for you.
» T'as quoi comme caisse ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: shoreditch :: vyktor wynd museum of curiosities
-