Bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires de Noël !!! Des cadeaux à gagner tous les jours ici !!! .

 

 Role-playing games ◊ Vesper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Role-playing games ◊ Vesper   Dim 12 Nov - 17:44

Vesper Greengrass était toujours conciliante lorsqu’il s’agissait d’organiser des rendez-vous. Son métier n’y était probablement pas pour rien songea Garrett, peut-être était-ce aussi la raison de son succès. Il avait d’ailleurs la chance de pouvoir en parler, même si ce n’était pas pour d’autres exploits à réaliser sous la couette qu’il l’avait convié ce soir. Il n’avait pas encore d’idées précises sur comment ne pas réveiller de soupçons sur cette rencontre, il avait eu par plusieurs fois l’occasion de noter la vivacité d’esprit de cette femme dont la candeur était plus un état esprit qu’un véritable état de fait. Elle viendrait chez lui, ce n’était pas la première fois, ce cadre étant avant tout destiné à endormir les doutes, asseoir une confiance tacite, établie entre tous les deux. D’abord outré, lorsqu’il avait réalisé qu’elle faisait partie de cette bande infâme des sorciers et qu’elle avait réussi à se jouer de lui, comme d’autres personnes auparavant, il avait cependant vite compris qu’il pouvait tirer cette situation à son avantage. Quoi de mieux en effet qu’une infiltrée parmi ces rangs pour en apprendre plus sur la communauté magique et leurs secrets ? Comment avait-il découvert le pot aux roses ? Elle n’avait pas commis d’erreurs, il se devait bien de l’admettre, si ce n’est de croire qu’il ignorait tout de ce monde parallèle à l’origine de tous ses tourments. Il avait réussi à faire le lien entre certains de ses agissements avec quelques affaires qu’il avait eu à résoudre, sa dextérité à s’envoler dans les airs ne laissant que son parfum enivrant derrière elle, par exemple. Il devait cependant admettre que c’était sa curiosité d’inspecteur qu’il avait la fâcheuse tendance à laisser traîner un peu partout sa curiosité, qui lui avait été d’une grande aide. Le téléphone de Vesper abandonné sur une table pendant qu’elle se refaisait une beauté, affichant un message, évoquant les moldus, comme les sorciers aimaient à désigner les gens comme Garrett. Ca, il l’avait appris pendant un interrogatoire rondement mené, un type placé en cellule de dégrisement ayant trop usé et abusé du whisky. Pur Feu paraît-il.

Greengrass annonça sa présence, et il ne perdit pas de temps à la faire patienter sur le palier, loin de lui l’idée d’en oublier les bonnes manières. « Ravissante, comme toujours. » la salua t-il, la débarrassant par la même occasion du surplus de tissus qui la couvrait. « J’imagine que tu as renouvelé tes surprises pour l’occasion. » inutile de laisser entendre pour l’instant la véritable raison de sa présence ici.

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   Dim 12 Nov - 19:44

Le carnet de rendez-vous de Vesper comprenait plusieurs catégories de clients. Ceux dont les noms étaient reproduits en rouge étaient les plus réguliers - mais aussi les plus riches -, ceux qui voulaient la voir au moins une fois par semaine et lui lâchaient des enveloppes en la couvrant de cadeaux. La plupart de ces clients là étaient relativement âgés et relativement seuls, et n'avaient pas toujours envie de sexe. Parfois, une simple discussion leur suffisait. Les clients dont les noms étaient inscrits en noir étaient les nouveaux clients, ceux qu'elle rencontrait pour la première fois. Le vert symbolisait les clients qu'elle connaissait sans qu'ils ne soient pour autant trop réguliers, des occasionnels. A la fin de son carnet figurait une liste des hommes à ne jamais voir - ou revoir - les rendez-vous ratés, les catastrophes évitées de peu, ou presque. C'était une femme organisée, avec une mémoire des noms et des visages, capables de faire un commentaire personnel sur tous ses clients. Respectueuse, aussi. Vesper aimait son travail, contrairement à ce qu'auraient pu croire les gens. Elle ne faisait pas ça par dépit ; elle aimait réellement ça. Le sexe, l'univers. Les gens. Les discussions, les échanges essoufflés, l'exploration de corps inconnus.

Garrett n'était pas un habitué. Il était un occasionnel dont elle se souvenait bien. Moldu de son état, charismatique, toujours un peu impressionnant, toujours un peu mystérieux, vraisemblablement très triste. Pourtant, ils avaient passé quelques bonnes soirées ensemble, et puis il y avait eu un léger battement, jusqu'à ce qu'il lui demande de venir, ce soir-là. Par chance - ou par malchance, allez savoir - elle était libre. Ses préparatifs habituels lui prirent presque une heure et elle transplana à proximité du domicile de Garrett pour ne pas avoir à courir Londres sur ses talons. Un grand imper noir tombait sur ses épaules, dissimulant une robe pas assez courte pour être vulgaire mais pas assez longue pour ne pas être sexy. Le maquillage qu'elle arborait était, lui aussi, très étudié, du noir de ses yeux au rouge de sa bouche. Une simple pochette était coincée entre son corps et son bras, et c'est comme ça qu'elle sonna à la porte, patientant seulement quelques secondes avant qu'il ne vienne ouvrir. « Je te remercie », lança-t-elle en accueillant le compliment avec un sourire, avant de se glisser à l'intérieur de l'appartement. Elle se laissa débarrasser de son manteau et de son écharpe et se tourna vers lui, toujours souriante. « Je suis toujours pleine de surprises, je pensais que tu te serais un peu habitué, avec le temps », répliqua-t-elle en faisant la moue. «Ca fait longtemps. Je commençais à me demander si tu rappellerais un jour ». Ou, objectivement, si la dernière fois l'avait déçu. Mais Vesper ne pouvait pas formuler les choses ainsi - car tous les clients aimaient à croire qu'ils avaient une place particulière dans sa vie.

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   Lun 13 Nov - 21:04

La seule présence de Vesper illumina la pièce, sitôt qu’elle eut franchi l’entrée. L’élégance et l’assurance qui émanait d’elle n’était pas pour laisser indifférent, il fallait bien le reconnaître. La savoir parfois à ses côtés avait temporairement apaisé des tourments, une parenthèse dans cette vie maudite, qu’il n’avait pas choisie. C’était avant que le naturel ne reprenne le dessus, évidemment, les objectifs étaient nouveaux, et surtout, devaient se dérouler sans que Greengrass ne flaire la moindre entourloupe. Cette partie, il en faisait son affaire, c’était son job, mais pas question de commettre d’imprudence. Cela aurait été quand même bien dommage qu’une charmante demoiselle lui fausse compagnie, alors qu’elle soulignait la première que leurs retrouvailles s’étaient espacées. « Il y en a dont on ne se lasse pas. » lui graissa t-il la patte poliment, mais sans grande difficulté néanmoins, puisqu’il y avait un profondément fond de vérité derrière cette réflexion. Il ne manqua pas de lui proposer de s’avancer un peu plus loin dans la partie salle à manger, ayant préparé un repas pour l’occasion. Il n’était pas mauvais cuisinier, cependant dans sa solitude, ne perdait pas vraiment de temps derrière les fourneaux, il avait d’autres chats à fouetter. Mais dans ce cas de figure, pourquoi pas… Il déboucha une bouteille de vin rouge, laissant à Vesper le loisir de s’installer, avant de lui servir un verre. « Le problème, lorsqu’on est passionné par son travail, c’est que ça ne laisse pas toujours la place à d’autres loisirs. » dit-il en s’asseyant à son tour. Il n’était pas vraiment inquiet du jugement qu’elle pourrait porter à cette révélation, là n’était pas le sujet. Quelle chance d’ailleurs, il allait peut-être pouvoir aborder certains sujets sans même pousser la jeune femme en ce sens. « Je suis sûr que tu as parfaitement dû trouver de quoi t’occuper. » c’était l’essence même de son travail, n’est-ce pas ? Est-ce qu’il y avait autant de sincérité dans sa confession qu’elle le prétendait ? Allez savoir, mais il préférait ne pas s’y méprendre, encore un truc de flic, sûrement. « Il y a pas mal d’affaires qui tombent en ce moment, et certaines sont pour le moins rocambolesques. » Il eu un petit geste de la main, comme pour chasser un parasite invisible. « Mais tu n’y croirais pas de toute façon. » d’apparence, c’était ce qu’elle laissait parfaitement paraître.

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   Jeu 21 Déc - 16:59

Vesper sait reconnaître la flatterie quand elle en voit. L'habitude, sans doute, cet enchaînement sans fin de clients qui ont défilé, à tour de rôles, dans ses appartements, ou dans les appartements desquels elle s'est rendue comme chaton affectueux. Elle a beau prévenir, et ils ont beau connaître les ficelles du métier, le secret de sa profession, le non-attachement et la distance, certains finissent toujours par s'amouracher d'elle comme on s'éprend d'une maîtresse exotique qui bouleverse la routine quotidienne. Pourtant, ce n'est pas faute de l'expliquer. Elle ne s'engage jamais. Certains clients reçoivent son attachement, c'est certain. Elle apprécie de croiser la route de certains plus que d'autres. Les plus performants, souvent, les plus attentifs. Ceux qui savent glisser une phrase tendre à son oreille. Mais l'attachement, jamais. Toujours est-il que Vesper sait reconnaître la flatterie quand elle la voit, et que Garrett est flatteur. Discret, subtile, mais flatteur tout de même. Elle lui offre un sourire en attrapant le verre qu'il vient de lui servir et qu'elle porte directement à ses lèvres. Visiblement, Garrett a envie de parler - sinon, pourquoi la lancer sur ses affaires en cours ? Son sourire s'accentue un peu. Elle sait y faire, et la conversation ne la dérange pas. C'est une partie intégrante de son métier, la conversation des hommes qui vident leurs sacs. Elle s'enfonce un peu dans son siège, croise les jambes, remuant doucement son verre. Le vin, cette invention moldue qui a définitivement des avantages. « J'étais assez occupée, oui, effectivement. Et toi aussi, visiblement ? », lance-t-elle d'un ton détaché. « Raconte toujours ? Si ce n'est pas classé confidentiel, évidemment », ajoute-t-elle en riant un peu, légère. « Tu serais surpris par ce que je suis capable de croire ». Elle lance ça sans réfléchir, parce que le secret est une part importante de sa vie, le prix à payer pour se fondre, parfois, dans la masse des moldus, de leurs habitudes et aussi de leurs envies.

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   Dim 31 Déc - 14:16

L’espace de quelques instants, Garrett se laissa happer par la beauté insouciante de Vesper Greengrass. Comment ne pas y résister ? Encore plus lorsque ce n’était pas un méfait de s’en priver. Sa chevelure brune et soyeuse, ses yeux noisettes, ses pommettes rebondies, la courbe de ses lèvres pulpeuses, sans parler du reste des formes qui composaient son corps. Et pourtant, elle n’avait jamais trouvé chaussure à son pied, l’homme auprès de qui parader, cependant, il était évident que celle ci avait l’embarras du choix. Ce choix de vie était-il décidé sciemment, comme elle aimait le prétendre, ou bien dissimulait-elle une vulnérabilité, ainsi que des envies plus sages, et non avouées ? Peut-être que dans d’autres circonstances, l’homme aurait apprécié percer le mystère, essayé même de tenter sa chance pour de bon, entrer dans la danse, la faire changer d’avis. Les films hollywoodiens après tout, se basait sur une forme de vérité, et peut être que Greengrass n’était rien de plus qu’une autre pretty woman en danger. C’était pourtant inenvisageable pour plusieurs raisons, son obsession de venger Dorothy demeurant encore et toujours la plus puissante qu’une histoire d’amour impossible. Pour ce qui était de satisfaire ses instincts primaires… C’était un autre débat. Vesper demeurait une sorcière, elle se rendait donc complice par procuration du drame qui avait bouleversé sa vie et Garrett savait par avance qu’il était incapable de passer outre ce menu détail, qui avait pourtant toute son importance, ce que s’évertuait à se convaincre, les gens lambda, comme lui.

Cette femme n’en était pas moins inutile, et Adler ne comptait pas laisser passer ces avantages. Il laissa planer un petit sourire entendu face à sa dernière remarque, qu’il lui laissa libre d’interpréter comme elle le voulait, annonçant le début de ce jeu de rôle, dans lequel il espérait bien sortir vainqueur. « Avec la période des fêtes, les gens ont beaucoup d’imagination. On a recensé plusieurs cas de personnes affirmant avoir manqué de se faire étrangler par leurs guirlandes de Noël. Plus étonnant encore, elles ne se connaissent pas. » tout prenait son sens désormais, lorsqu’auparavant, il aurait prêché la bêtise humaine, sans sourciller. Ce qu’il comptait bien plaider, face à son interlocutrice. « Encore des illuminés qui préfèrent s’imbiber d’alcool pour supporter leur belle famille durant le réveillon de Noël. » Il s’empara de son verre de vin, pour en boire une gorgée. « Alors on perd notre temps avec ce type de dépositions. Et puis, il y a eu cet autre incident. » placa t-il plus gravement. Il avait dressé le tableau avec une histoire d’apparence amusante, espérant ainsi entraîner Vesper dans la direction qu’il souhaitait.

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   Sam 6 Jan - 14:56

Le climat est étrange, l'atmosphère, aussi. D'habitude, les rendez-vous de Vesper sont habités de plus de légèreté, sans doute. Les clients ont hâte de passer aux choses sérieuses, discutent de sujets légers. Certains, bien entendu, ont besoin de se décharger de problématiques professionnelles, mais ils sont plus rares. Et Vesper n'a pas souvenir que Garrett ait eu envie un jour de parler avec elle de ses enquêtes. Elle le laisse faire, cela dit, portant son verre à ses lèvres en se promettant de ne pas abuser de ces substances alcoolisées moldues qui lui font parfois un peu trop rapidement effet, et porte toute son attention à écouter ce que Garrett a à lui dire. Ces histoires la font sourire - et heureusement, d'ailleurs. Sourire est la meilleure option quand on tente de dissimuler quelque chose. Soudainement, sans qu'elle ne sache pourquoi ni d'où ça vient, Vesper se sent légèrement mal à l'aise, cependant. Comme prise sur le fait. Elle repose son verre, et pose son coude sur la table pour soutenir sa tête et ouvrir de grands yeux prétendument passionnés. « Tu ne crois pas qu'ils avaient surtout abusé de la boisson ? » elle demande en forçant un rire léger, machinal. « Chaque année, à Noël, ma Grand-mère voyait son mari venir s'installer à notre table - et pourtant, il était mort depuis des années. L'abus d'alcool, sans aucun doute ». Aucun doute. Aucun sortilège de son frère cherchant à l'ennuyer là-dedans. Tenter de raconter des anecdotes similaires permet à Vesper de se rapprocher un peu de Garrett et de dissimuler son trouble - et son questionnement, surtout. Pourquoi lui raconter ça ce soir ?

Quand il aborde l'incident, en classant les anecdotes dans la série des choses qui arrivent aux illuminés, Vesper cligne des yeux et prend une inspiration discrète, sans se départir d'un sourire convivial. Ce n'est qu'une conversation anodine, comme les autres. « Quel incident ? » elle demande, en penchant un peu la tête, prenant l'air passionné, intéressé. Elle ne peut pas vraiment ignorer la perche qu'il vient de lancer. Elle ne peut pas vraiment dire que la réponse l'intéresse cela dit, au contraire. Parce que vu le contexte de ce qu'il vient de lui raconter, il est certain qu'il va lui parler de quelque chose qui sort de l'ordinaire, et qu'il faudra qu'elle réagisse avec une surprise feinte. Vesper n'est pas actrice, elle est Escort, ce n'est pas vraiment la même chose. Mais elle se tient face à un enquêteur moldu et il serait un peu stupide de prendre des risques, même si elle n'est, pour sa part, pas certaine d'être favorable au secret. « Si tu veux en parler, bien sûr», elle lance, d'une voix neutre, presque douce, en déposant sa main sur celle de Garrett.

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/11/2017
Messages : 73
Points : 86
x âge : 37 ans
x métier : Inspecteur de police
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   Ven 12 Jan - 21:55

C’était une partie d’échecs où il fallait savamment avancer ses pions pour protéger le roi, sans se faire prendre la reine part celle de l’adversaire. Le jeu avait tout juste commencé, pourtant Garrett savait que l’adversaire serait de taille. Rien qui ne puisse réellement l’inquiéter cependant, il avait l’habitude des interrogatoires, et surtout, de mener la danse. Le beau rôle du sadisme de pouvoir jouer sur la pression reposait également sur ses épaules, et il s’en délectait d’avance. Puisque Vesper lui avait menti, le retour de bâton était logique à ses yeux. Sans doute une discussion physique et des plus plaisantes aurait été au programme si elle n’avait pas été une sorcière. Elle avait le défaut d’être une sorcière. L’inspecteur se délecta d’avance de pouvoir analyser chacune de ses réactions, dans cette valse où elle n’avait pas le droit à une seule mauvaise réponse. Ce dont elle avait conscience vraisemblablement, puisque son ton l’indiquait. « La misère humaine. » concéda t-il, car il était de bon ton de laisser sous entendre que cette suggestion de Vesper était définitivement pleine de sens. « A croire en tout cas que mes errances pleines d’ivresse m’ont épargné ce genre de visions. » elle en avait elle-même été spectatrice.

Enfin, ils rentraient dans le vif du sujet comme tel était son objectif initial. La jeune femme avait tout de l’oreille attentive qu’il souhaitait, ce qui ne l’étonna pas. Cela aurait été pure folie de sa part de ne pas s’y attarder. Ses talents d’actrice étaient indéniables, et dans un instant de faiblesse – un de plus – il accepta le contact de leur peau l’une contre l’autre, n’ayant pas oublié à quel point cette toute rose de Greengrass était douce. Il lui accorda un léger sourire qu’il laissa sans réponse. « Accorde-moi quelques instants. » il se leva le temps d’aller chercher leur repas, l’installer sur la table, et laisser l’odeur du poulet rôti embaumer la pièce. Il reprit, après avoir au préalablement rempli son assiette. « Je compte sur ta discrétion. » lui laisser croire qu’il la mettait dans la confidence. Ca n’avait rien de surprenant. Des confessions sur l’oreiller, il en avait eu d’autres. « Encore une sale histoire. A Swansea, lors d’un festival. Avec le climat comme on le connaît aujourd’hui, avec tous ces fous furieux qui cherchent à faire passer en force leur idéologie par le biais de la destruction, il y a eu un important mouvement de foule. On a cru à une nouvelle attaque, l’effet boule de neige à fait le reste. Il y a eu des blessés, des infrastructures détruites dans la panique. Ils en ont rapidement parlé dans les journaux papiers et télévisés. » Jusque là, il ne lui apprenait rien de nouveau. Il prit le temps de commencer à manger, pour ne pas laisser montrer qu’il était impatient de passer à la suite. « C’est la face visible de l’iceberg. Nous avons eu des témoins plus que troublants… » bien sûr, il n’allait pas manquer de passer à la suite, d’entrer dans les détails. Mais n’était-ce pas vendre la mèche que de gâcher le suspens ?

_________________
Hell is empty. All the devils are here
« My words are raw. I am long past using flowery poetic words to describe my feelings. Hurt is hurt. Anger is anger. Breaking is breaking. I want you to see me as I am. Broken. Breathing. Surviving. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   Dim 21 Jan - 17:58

Garrett semble tout à son récit – et Vesper se contente d’acquiescer quand il fait référence aux éventuels abus de boisson comme à la misère humaine. Elle n’est pas vraiment d’accord avec lui, mais préfère éviter de le contredire. Ils ne sont évidemment pas là pour débattre, et de ce que Vesper a compris de la conversation pour le moment, elle fait bien de se taire et de l’écouter. Parce que Garrett est un flic, doublé d’un moldu, que les moldus ne doivent rien savoir de leur existence. Et que de toute façon, elle n’a pas vraiment envie d’aller aux devants de problèmes plus importants que ceux qu’elle doit déjà gérer. Attirer l’attention des moldus sur la famille Greengrass est vraiment la dernière chose qu’elle souhaite ; son frère cause suffisamment d’ennuis pour qu’en plus elle pointe dans sa direction, que ce soit vis à vis des autorités magiques ou moldues, d’ailleurs, pour être honnête. Elle se contente d’avaler une gorgée de vin, et de le laisser venir – elle est coutumière du silence. Souvent, quand elle est avec un client, sa seule action consiste à attendre qu’il se décide à se confier sur ses envies ou sur ce qu’il a derrière la tête.

Il quitte la pièce quelques secondes, et Vesper en profite pour soupire un peu – relâcher la pression qui tend ses épaules au fur et à mesure que la conversation s’annonce et avance. Elle s’intime l’ordre de rester neutre, de s’armer de ce sourire factice qui habille joliment ses lèvres. On lui demande souvent de jouer les idiotes, ce soir ne devrait pas vraiment faire exception. Elle inspire, et se remet à sourire sitôt qu’elle l’entend revenir dans la pièce. Il dépose le dîner devant elle et son sourire s’agrandit – soudainement, elle qui apprécie habituellement la compagnie de Garrett n’a plus qu’une envie, rentrer chez elle. Elle pourrait prétexter n’importe quoi mais aurait peu d’attirer sur elle le soupçon, ce qu’elle ne souhaite, évidemment, pas. « Ca a l’air délicieux », elle commente simplement, restant assise, enfoncée dans sa chaise. « Et oui, évidemment, tu peux compter sur moi pour la discrétion. Elle fait partie intégrante de mon métier, tu sais ? » Elle croise les jambes, et ses ongles manucurés pianotent quelque peu sur la table et sa nappe blanche. « Oui, j’ai entendu parler de Swansea. C’est tragique », elle abonde, en hochant la tête. Son angoisse monte un pallier, cela dit, parce qu’elle sait exactement ce qu’est la face cachée de l’iceberg. Et il va forcément y venir – sinon, pourquoi cette petite introduction sur la magie et les illuminés qui pensent qu’elle existe ? « Quel genre de témoignages ? » elle demande, la voix la plus stable et la plus neutre possible. Elle s’empare de sa fourchette pour avaler une bouchée de poulet qu’il lui a servi, malgré le fait que sa gorge soit serrée. Il faut bien préserver les apparences. « Tu m’inquiètes », elle précise en penchant la tête – ce qui est vrai, oui. Il l’inquiète fortement, mais pas pour les raisons d’apparence.

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Role-playing games ◊ Vesper   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Role-playing games ◊ Vesper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: suburbs :: hampstead :: logements
-