Bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires de Noël !!! Des cadeaux à gagner tous les jours ici !!! .

 

 Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.glitchofmagic.org
Date d'inscription : 07/08/2016
Messages : 254
Points : 315
x âge : /
x métier : /
x statut : /

MessageSujet: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Dim 5 Nov - 13:56

Vesper a voulu changer les horizons de son ami de Serpentard Marius Nott, (Ils étaient pas amis ? Vous avez gagné un lien, cadeau.) c'est donc tout naturellement qu'elle a voulu lui faire découvrir une spécialité moldue aux douces saveurs d'automne : Le Pumpkin Spice Latte. Et pour le coup, celui-ci a subi une transformation épicée ! Enrichi au véritaserum, la boisson risque de faire ressortir des vérités qu'on a pas toujours envie d'entendre. D'ailleurs entre aussi l'inspecteur Rafael Morello qui a lui aussi besoin d'un café. Quelle coïncidence !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Sam 11 Nov - 19:53

« Tu vas voir, c'est vraiment super bon ». Vesper était sûre de son coup. Dans le genre excellentes spécialités moldues, on ne pouvait pas faire grand chose de meilleur que ce latte de chez Starbucks, et c'est donc toute altruiste et généreuse qu'elle était qu'elle avait décidé de convier Marius à une petite dégustation aux frais de la princesse. Sans oublier d'ajouter quelques gourmandises pour accompagner leur goûter. Elle le traina jusqu'au fond du café pour leur offrir à tous les deux une place tranquille, un peu à l'écart, et se laissa tomber sur la banquette avec les sacs des courses - well, du shopping - qu'elle venait d'accomplir - avec lui, oui, sinon, à quoi servent les amis si ce n'est à subir le shopping de leurs copines célibataires ? Vesper pouvait tout à fait faire du shopping seule, mais lire l'expression décomposée sur le visage de Marius à chaque nouvelle robe essayée était un délice pour elle tout autant qu'un supplice pour lui. Elle abandonna ses sacs, donc, et poussa vers lui un latte abusivement grand - elle avait pris la plus grande par simple conscience altruiste. « Allez, goûte moi ça. Tu l'as bien mérité». Elle lui offre son plus beau sourire le plus insolent et s'empresse de goûter le sien - dont elle connaît déjà le goût par coeur d'ailleurs. « C'est tellement bon »... lance-t-elle, guillerette. « C'est même meilleur que mon client d'hier soir, tiens ». Sourire colgate, puis froncement de nez - elle n'avait pas vraiment envie de dire ça, si ? « Alors, tu aimes ? »

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 113
Points : 165
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Sam 11 Nov - 22:37

Il savait, au moment où il avait accepté cette virée shopping, qu'il finirait par plus ou moins le regretter. Tout fashion victim qu'il était, Marius avait ses limites, surtout lorsqu'il s'agissait de patience, et Vesper savait fort bien les tester. Il avait donc accueilli cette pause sucrée avec un soulagement à peine feint mais n'avait pas oublié de geindre un peu plus lorsqu'elle avait décidé de traverser le café ─ comme si elle ne pouvait pas choisir la première table libre qui avait croisé leur chemin, franchement. Marius laissa échapper un soupir de contentement lorsqu'enfin, il put s'asseoir, et jeta un regard amusé à son amie, noyée sous ses emplettes. Il observa son latte ridiculement haut, un rien dubitatif. Mais il apprécierait, Vesper avait semblé terriblement sûre d'elle. Curieux de nature, Marius se laissa tenter, retenant une grimace devant ce trop plein de sucre qui glissa le long de sa gorge. Well, ça ne valait pas un whiskey mais il ne pouvait pas non plus dire qu'il détestait. Pas vraiment. « C'est... buvable, je suppose » marmonna-t-il, avant de reprendre une gorgée. Très crédible, Nott, vraiment. Il manqua de s'étouffer, retenant à grand mal un ricanement un peu mal venu. « Je t'en prie, fais-moi donc un peu frissonner, répliqua-t-il, sans réfléchir, c'est le désert chez moi en ce moment » L'honnêteté était un privilège réservé aux amis, pas vrai ? Aucun mal à ça, même si ce n'était pas vraiment ce qu'il avait prévu. Si ? « C'est terriblement sucré. Absolument pas ce que j'aurais choisi. J'adore » lâcha-t-il. Wait. Non, il n'adorait pas. C'était affreusement grand, affreusement sucré, affreusement trop. Définitivement le genre de choses dont il se goinfrait les soirs de déprime mais elle n'était pas sensée savoir ça. « Je ne suis pas sûr que ce soit très recommandé par contre. Les moldus boivent vraiment ça tout le temps ? » ajouta-t-il en fronçant les sourcils. Le latte retrouva pourtant ue nouvelle fois la route de sa bouche. Après tout, ce genre de plaisirs ne courrait pas les rues. Pas chez lui en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/07/2017
Messages : 32
Points : 74
x âge : uc
x métier : flicaille magique
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Dim 12 Nov - 12:06

Rafael passait en revue son programme de l'après-midi avec application. Il avait quelques visites de contrôle prévues, et une réunion un peu plus tard au ministère, de quoi s'occuper en somme. C'était donc assez naturellement qu'il s'était rendu au Starbucks qui faisait le coin, à quelques pas seulement du chemin de traverse. Mauvaise idée apparemment au vu des gens présents dans le café. La localisation du coffee shop n'aidant absolument pas, il avait effectivement fallu qu'il tombe sur Marius Nott et la prostituée impertinente de la dernière fois. Ce qu'ils faisaient ensemble, Rafael préférait l'ignorer, mais il était suffisamment étrange de voir Nott avaler une boisson moldue pour en conclure que les deux étaient très certainement proches. Loin d'avoir envie de subir les taquineries de ces deux là en même temps, le policier s'engouffra dans la file d'attente en prétendant ne pas les voir (Difficile à justifier, d'ailleurs, au vu de la tenue flamboyante de Marius). Rafael pianotait sur son téléphone en évitant toujours très soigneusement de regarder dans une certaine direction. Lorsque son tour vint, il commanda lui aussi la boisson spéciale d'Halloween. Il était conscient de l'ironie de la chose, un policier qui tentait d'ignorer un trafiquant et une prostituée, on avait rarement vu ça, mais il y avait des circonstances atténuantes...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Dim 12 Nov - 19:28

Vesper afficha un sourire satisfait en entendant la critique de Marius. Oui, c'était exactement ce qu'elle voulait - qu'il adore, juste pour qu'elle puisse se targuer, encore, d'avoir raison. Elle lui servit un sourire entendu et haussa une épaule, amusée. « Mais non, pas tout le temps. C'est un guilty pleasure de temps en temps, comme ça. Enfin, je crois », ajouta-t-elle en haussant une épaule. « Je les trouve fascinants ces moldus, tu sais ? Bien plus que la plupart d'entre nous, d'ailleurs ». Well, c'était vrai, mais elle ne savait pas pourquoi elle avait lancé ça, l'air de rien, comme si de rien n'était. D'habitude, elle prenait les sorciers, qui qu'ils soient, avec plus de pincettes, notamment pour ne pas froisser un de ses amis. Mais visiblement, so long pour la pédagogie aujourd'hui. « Cela dit, oui, ce truc comprend au moins quatre vingt dix neuf pourcents de sucres. C'est pour ça que c'est si bon. Tu noteras, d'ailleurs, Marius, que j'avais raison - et que tu as bien fait de prendre le risque de t'aventurer jusqu'ici », ajouta-t-elle, amusée. Son regard changea légèrement quand elle aperçut un homme qui venait de passer le pas de la porte. Elle glissa un peu sur sa chaise en tentant, en vain, de se cacher derrière son latte grandeur maximale. « Regarde discrètement même si la discrétion n'est pas ton domaine d'excellence, mais le type, là-bas, c'est un flic », elle marmonna, croisant les bras. « Il est venu arrêter un de mes clients un soir », estima-t-elle utile de préciser, quoi que la précision ne s'arrêta pas vraiment là -- « d'ailleurs il m'a un peu sauvée, si tu vois ce que je veux dire, de la mort par l'ennui ce jour là. Mais quand même, j'aimais bien Mr. Flick. Il payait bien. »

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 113
Points : 165
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Jeu 30 Nov - 14:52

A se demander pourquoi des sorciers avaient un jour eu l'idée d'assassiner des moldus, il suffisait de les enfermer pendant quelques semaines et de les nourrir uniquement de ce genre de trucs, ils finiraient assurément par s'étouffer dans le sucre et la crème. Marius se lécha néanmoins les lèvres, gourmand qui n'assumait guère, et acquiesça devant la fine explication de Vesper. Evidemment qu'elle allait lui faire remarquer qu'elle avait eu raison, qui n'aurait pas sauter sur l'occasion après tout ? Il lui concéda le point d'un bref moulinet de la main, reprenant une gorgée. « D'accord, d'accord, tu as raison et j'ai tort. Ça arrive. Plus souvent que je le voudrais d'ailleurs » soupira-t-il, irrité. Ce latte avait une très mauvaise influence sur son humeur after all. Occupé à le fixer d'un œil noir, il ne remarqua pas tout de suite que son amie s'était curieusement tassée sur sa chaise et sursauta lorsqu'elle reprit la parole, à voix basse cette fois. « Quoi ? » murmura-t-il sans comprendre avant de se retourner, sans grande discrétion. Oh, well, Morello. Décidément, ce garçon était imprévisible. Marius se sentit rougir et il se retourna, un rien soucieux. C'était bien sa veine, tiens, de se retrouver dans le même café moldu que ce brave Rafael. « Je sais que c'est un flic » lâcha-t-il, évitant soigneusement le regard de Vesper. Entendre parler de son business ne le perturbait pas vraiment. Imaginer Morello au milieu de tout ça, en revanche, c'était une autre histoire. « Ce garçon est très... distrayant, oui. Il n'a même pas besoin d'ouvrir la bouche, si tu vois ce que je veux dire » ajouta Marius, avec l'ombre d'un sourire béat. What the fuck was wrong with him?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Jeu 21 Déc - 17:11

Le sourire de Vesper s'agrandit de ravissement à cette confession de son ami. Elle ne réplique rien, se contentant d'accepter cet aveu sans broncher, digne. Fière, aussi. Elle dévisage le flic, juste après ça, cela dit, fascinée à l'idée de le trouver ici. Elle se souvient qu'il n'était pas franchement à l'aise dans l'appartement de M. Flick, ce soir-là. Mais pas franchement choqué non plus. Plutôt quelque chose, comme... blasé. D'ailleurs, il affiche toujours ce même air blasé en cet instant précis. Son regard ne quitte le flic que lorsqu'elle entend le sous-entendu évident de Marius. Ses yeux s'agrandissent et elle éclate de rire, franchement, cette fois. « Mais non ? Tu t'es tapé le flic, Marius ? », elle demande, en penchant un peu la tête. Sur ces bonnes paroles, elle ne lui laisse d'ailleurs pas le temps de répondre, ni même de reprendre son souffle. Elle agite la main et offre un sourire plus enjoué à Rafael Morello. « Hey, beau gosse ? Oui, vous ! Inutile de faire comme si vous ne m'aviez pas vu, tout le monde me regarde », précise-t-elle sans se départir de son sourire. « Venez vous asseoir ici », lance-t-elle en indiquant le siège juste à côté de celui de Marius. Oh, elle adore ça. Elle ignore pourquoi elle s'est mise à hurler de la sorte mais elle a d o r e ça. Elle se penche en avant, laisse le flic s'asseoir - il faut dire qu'elle ne lui a pas vraiment laissé le choix, sur ce coup - et dépose son menton sur la paume de sa main. « C'est vraiment trop drôle qu'on se retrouve tous les trois ici », elle lance joyeusement. « Marius était justement en train de me dire à quel point vous étiez distrayant - et je ne dis jamais non à une bonne distraction, mais ça, vous le savez déjà... » Sourire colgate, rideau.

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/07/2017
Messages : 32
Points : 74
x âge : uc
x métier : flicaille magique
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Ven 22 Déc - 14:11

Rafael qui est toujours dans la file, ne peut pas s'empêcher de considérer l'idée de se faufiler hors de celle-ci pour aller commander un latte chez Cafe Nero à la place. Starbucks ne fait même pas de bon café, et tout ce sucre dissimule finalement assez mal la qualifié passable du café. En bon italien, il aurait d'ailleurs des tas de choses à dire là dessus, mais il avait envie de sucre, et s'en aller maintenant ne ferait qu'attirer encore un peu plus l'attention du groupe sur sa pauvre personne. Et ce n'est pas ce qu'il veut, pas du tout. Le harcèlement sexuel de Marius Nott est suffisamment difficile à vivre pour le policier qui regrette amèrement sa petite visite chez Starbucks. Alors il commande son latte, paye et fait face à sa destinée, aussi inévitable et cocasse. La jeune escort de la dernière fois le hèle, et sans qu'il ne comprenne vraiment comment, il se retrouve assis à leur table comme si ils étaient tous les trois de très bons amis. Les deux ont l'air de deux drogués en pleine soirée défonce, mais Rafael ne préfère pas imaginer avec quoi ils ont coupé la mandragore pour être honnête. « Distrayant ? » Rafael répète sans toucher à son latte pour l'instant. Son regard croise celui de Marius assis à côté de lui. Il n'a pourtant pas envie d'aller dans les détails. Il regrette d'ailleurs d'avoir demandé. Nul doute que si les deux ont consommé une quelconque substance, ils se feront un plaisir évident de raconter absolument n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 113
Points : 165
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Dim 21 Jan - 0:29

Il s'étouffa littéralement dans son latte en entendant la question de Vesper et, vraiment, Marius aurait dû s'y attendre, après ses petites révélations. Qui n'aurait pas eu envie de savoir, après tout ? Son visage se tordit en une moue déçue cependant et il haussa les épaules, tandis qu'elle hélait Morello sans la moindre gêne. Merlin's beard, he was so, so, so screwed. L'officier se glissa à côté de Marius qui ne put s'empêcher de croiser son regard, étonnamment gourmand de moments gênants. Se découvrait-il un vague penchant pour le masochisme ? Certainement. Ou c'était le sucre, peut-être ? Il jeta un bref regard dégoûté à sa boisson avant de reporter toute son attention sur le jeune officier, décidément aussi à l'aise en sa présence que dans ses souvenirs. « Oui, distrayant, agent Morello. Rafael ? Je peux vous appeler Rafael ? C'est un si joli prénom, bien plus sympathique qu'officier, précisa-t-il en fronçant le nez, mais j'en étais où ? Ah, oui, voilà, voyez, vous êtes distrayant, c'est- tout ça » résuma-t-il, très éloquent, avec un moulinet de la main devant le visage du sorcier. Il lui adressa un sourire, dénué de la moindre moquerie pour une fois. « Ma bonne amie Vesper over there me demandait si j'avais eu le plaisir et l'honneur de, comment as-tu dit dear ? » Il se tourna vers son amie, haussant un sourcil, et leva un index triomphant lorsque l'expression exacte lui revint en mémoire. « De me taper le flic, c'est ça ? Oui, je crois que c'est ça, fit-il joyeusement, un peu naïvement aussi, étendant le plus naturellement du monde le bras sur le dossier de la chaise de Morello. Malheureusement non. Notre brave Rafael rêve certainement de me voir fermer boutique, voire même de m'envoyer à Azkaban, pas vrai officier ? Vous ne me courrez pas après pour mes beaux yeux, n'est-ce pas ? C'est tellement dommage, tellement, tellement dommage. Regardez-vous, regardez-moi, tellement de potentiel, un tel gâchis, vraiment » Ce latte avait décidément une mauvaise influence sur sa langue, c'était certain, mais Marius ne parvenait pas à s'en inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 70
Points : 91
x âge : 28 ans
x métier : à venir
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   Dim 21 Jan - 17:27

Vesper ne sait pas vraiment ce qu'il se passe, mais elle adore cette rencontre. Non mais sérieusement, c'est comme si les mots quittaient ses lèvres tout seuls. C'est aussi comme si Marius était lâché en liberté dans le champ de ce qu'il désire le plus au monde - il se comporte comme s'il n'existait pas de barrière, ou quoi que ce soit d'autre qui puissent réfréner leur conversation. Elle se penche un peu, pose son coude sur la table et son menton sur sa main pour les observer du coin de l'oeil tandis que s'orchestre sous ses yeux ébahis la conversation la plus géniale de l'histoire de ses conversations personnelles. Non, mais sans rire. « Vous savez, je suis une prostituée, et je ne crois pas avoir déjà assisté à une conversation aussi géniale. Pourtant, Dieu sait que j'en entends, des choses étranges... » Elle se mord la lèvre et ricane un peu. Vesper se tourne cependant vers le flic, une moue attristée collée aux lèvres. « Mais enfin, Rafael », lâche-t-elle en adoptant l'option prénom, elle aussi - de quoi se priverait-elle ? - « Vous perdez votre temps. Vous feriez mieux de lui courir après pour cet adorable petit cul, si vous voulez mon avis, plutôt que pour lui faire fermer boutique. C'est vrai, ça, ça ne vous chagrine pas, à force, de foutre la merde dans la vie des gens ? Vous avez l'air si tendu... » Elle pose sa main libre sur l'épaule de l'officier et soupire. « Je ne connais pas le niveau de Marius, c'est juste mon très bon ami, mais si vous voulez mon avis, je pense que ça vous détendrait vraiment de faire autre chose que de l'arrêter. » Elle rit un peu et hausse une épaule toute innocente qu'elle est. « Cela dit, peut être que Marius aime jouer avec les menottes. Ca arrive, et plus souvent qu'on ne le croit » Elle offre un sourire entendu en avalant une nouvelle gorgée de sa boisson. « Buvez, vous allez voir, c'est délicieux. Un excellent choix. »

_________________
here I stand, staring at the sun
How did we end up like this, Under a burning sky? Some things are better unsaid. It's easier to lie. I'm burning, but my heart is on the wire, don't need a thousand guards to lock me in. Doesn't take a fool to start a fire, solitary spark and wars begin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Toute la vérité, rien que la vérité | Rafael, Vesper, Marius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: camden :: starbucks
-