HAPPY HALLOWEEN ! Et bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires !!! N'oubliez pas de venir vous recenser avant le 15 novembre ici !!! .

 

 Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 409
Points : 517
x âge : 28
x métier : Professeur d'histoire à l'université
x statut : Célibataire

MessageSujet: Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)   Lun 17 Juil - 22:41

C’était une journée ordinaire, métro, boulot, dodo. Enfin plutôt taxi, parce que le métro londonien ce n’était pas son truc, être enfermée sous terre très peu pour elle. Elle n’était pas claustrophobe, mais ce n’était pas une raison. Dans les bons jours elle se levait tôt et faisait le trajet à pied, mais ce matin il pleuvait des cordes quand elle était partie. Comme souvent dans la capitale anglaise.

Sa journée de cours avait été plutôt banal, des ateliers sur les mythes de la table ronde.  Ellie adorait son travail. Partagée sa passion avec des étudiants, pour la plupart très intéressés par le sujet c’était très gratifiant. Bien sûr il avait toujours quelques individus un peu, à la traîne, pour être poli, mais cela restait une minorité. (Et elle devait reconnaître que ses élèves, était la source de bien des rires dans les bureaux).

Le désavantage principal de son travail c’était les devoirs, parce que si les élèves se plaignaient de la charge de travail, ils ne se mettaient pas à la place de leur professeur chargée de corriger toutes les copies. Dans un premier temps il fallait déchiffrer ses dernières, ce qui pouvait parfois être une véritable épreuve. Alors, certes, elle acceptait les devoirs dactylographiés, même rendu en ligne dans certains cas, mais elle aimait aussi les devoirs rendus à la main. Elle pensait sincèrement qu’écrire à la main de temps à autre permettrait une meilleure compréhension des auteurs.

L’objectif de sa soirée serait donc la correction des copies, avec une bonne tasse de thé, peut-être commander au petit restaurant asiatique du coin si elle n’avait pas le courage de cuisiner.

C’était donc en planifiant sa soirée, qui promettait d’être peu passionnante qu’Ellie rentra le code pour rentrer dans le très chic immeuble dans lequel elle habitait.

C’est alors qu’elle aperçut l’éclat doré de la chevelure de sa très charmante voisine. Voilà la petite touche de lumière qui manquait à sa journée. La voilà à parler comme une adolescente énamourée, mais elle devait bien admettre avoir léger béguin pour Aldora. C’était une femme magnifique et une brillante, une combinaison fatale qui avait eu raison de sa raison. D’ailleurs sa soirée promettant de prendre une nouvelle tournure bien plus passionnante.

« Bonjour Aldora, comment vas-tu ? »

_________________
Magic is everywhere
Il suffit de savoir bien regarder !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 171
Points : 597
x âge : 33 ans
x métier : Illusionniste
x statut : Ensorceleuse

MessageSujet: Re: Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)   Sam 29 Juil - 17:26

S'il y avait bien une chose qu'Aldora déteste par dessus tout - sous réserve que l'on puisse classer la longue liste des gens/objets/faits qu'elle ne supporte pas ce qui n'est pas forcément évident - c'est bien la pluie. Parce que quand on met un point d'honneur à toujours être au top, de la racine des cheveux aux extrémités des talons aiguilles, l'aspect chien mouillé donné en environ cinq minutes par la pluie ruine tout effort. Le pire étant l'eye-liner soit-disant waterproof qui coule en un claquement de doigts. Heureusement Aldora est une sorcière et une sorcière a plus d'un tour dans son sac pour survivre à l'humidité ambiante sans donner l'impression de sortir de la douche. Enfin pratiquement.

En entrant enfin dans le hall de son immeuble, après une journée de réunion pour préparer son prochain spectacle dont elle se serait bien passée, Aldora ne goutte donc presque pas sur le paillasson quand elle s'y essuie les pieds. Vive le sortilège pour imperméabiliser les vêtements et les chaussures. Elle a les pieds au secs, pas une goutte d'eau sur son haut, juste des cheveux dégoulinants parce que trop sûre d'elle, elle a oublié de prendre un parapluie et a été condamnée à marcher tête nue de la bouche de métro voisine à son appartement soit dix minutes de zigzag entre les flaques sous le déluge. Joie.

Marmonnant contre son brushing fichu, sa vie trop injuste et le dieu de la pluie qui visiblement la haïssait, la blonde farfouille dans son sac à la recherche de sa baguette. Les clés, c'est surfait quand on peut ouvrir toutes les serrures avec un sort d'élève de première année. Elle l'a répété dix fois à son frère qui avait insisté pour qu'elle en garde toujours un jeu sur elle. Mais pensez-vous, la grande Aldora Parkinson n'encombre pas son sac de cochonneries. Elle arrive devant sa boîte aux lettres et hésite deux bonnes minutes à se sécher les cheveux d'un coup de baguette avant de prendre le courrier. Parce que les gouttes de pluie qui dégoulinent le long du coup, c'est hyper désagréable. Elle est un peu fatiguée, ce qui explique pourquoi le débat interne dure si longtemps et se tient nez à nez avec une boîte fermée. Elle se promet de se vautrer sur le canapé et de faire une sieste dés qu'elle sera rentrée. Elle trouve enfin sa baguette et la sort de son sac.

Bruit de pas. Et merde. Sourire mécanique qui vire en gêné dés qu'elle voit qui arrivait. Pourquoi sa voisine hyper craquante a le don d'arriver aux moments les plus gênants ? Genre celui où Aldora a sa baguette dans la main et seulement les cheveux mouillés. Elle a un éclair de génie dans le feu de l'action et s'accroche les cheveux avec sa baguette comme on le fait avec un crayon. Hop ! Ni vu, ni connu.

"Oh salut Ellie ! Très bien et toi ?"

Et dans quinze secondes elle va rougir. Elle se baffe mentalement, son sourire se fait plus naturel et elle se demande quelle banalité elle pourrait bien lui raconter pour faire en sorte que la conversation dure le plus longtemps possible. Le temps n'est pas un bon sujet de discussion vu qu'on peut le résumer à "ça mouille" ce qui est un fait admis concernant la pluie. Puis elle se souvient qu'elle se tient juste devant une boîte aux lettres fermée et qu'elle doit avoir l'air d'attendre qu'elle s'ouvre toute seule. La grande Aldora Parkinson se sent particulièrement débile à se balader sans clés.

"Hmm, je crois que je vais laisser Alderic se charger du courrier, j'ai oublié mes clés."

Léger rire avant qu'elle ne note le pluriel dans sa phrase. Mes... Et merde ! Comment elle fait pour rentrer tranquillement dans son appartement maintenant qu'elle a avoué à sa voisine qu'elle n'a normalement aucun moyen d'en ouvrir la porte. Elle peut toujours s'inventer un passé de crocheteuse de serrures mais elle n'en est pas sûre de la crédibilité.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 409
Points : 517
x âge : 28
x métier : Professeur d'histoire à l'université
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)   Mar 8 Aoû - 23:14

La grisaille de Londres mine un peu son moral. L'absence de soleil c'est mauvais pour les énergies. L'effet de certaines pierres qui ornent son salon vont bientôt devenir inefficace si le mauvais temps persiste. La sensation des vêtements mouillés est aussi très désagréable, Ellie a hâte de rentrer dans son appartement pour se changer. Seulement la présence d’Aldora vient troubler ses plans. La blonde, c’est un rayon de soleil et passer du temps avec elle lui fait un instant oublier ses soucis.

" Ça vient bien, cela aurait été encore mieux avec un peu de soleil."

D'ailleurs à la vue des gouttes qui dégoulinent de sa chevelure Aldora a dû, elle aussi, affrontée la pluie. Curieusement ses vêtements semblent avoir été épargnés. En l’observant elle remarque que la blonde semble assez gênée devant les boîtes aux lettres. Elle ne peut pas s’empêcher de craquer totalement devant l’air qu’affiche sa voisine. Elle se doute bien que l'élégante blonde ne ressent probablement rien du trouble qui l'anime, mais elle garde espoir surtout quand elle voit cette charmante rougeur sur ses joues.
Malheureusement les explications ne tardent pas, effectivement si elle est partie la première sans les clefs, la situation est un peu embarrassante et rien lier à une quelconque attraction.

« J’espère qu’il va vite venir chercher le courrier alors parce que tu vas attraper froid comme ça. »

Inquiète du sort de son amie, elle prend son courage à deux mains avant de poursuivre.

« Tu peux venir l’attendre chez moi si tu veux, se sera plus confortable qu’ici. »


Ce sera aussi l’occasion plus de temps ensemble. Bien évidemment cette dernière phrase elle la garde pour elle. Dans tous les cas elle est prête à attendre des heures dans le hall qu’Alderic arrive, tel un chevalier, délivrer la princesse en ouvrant la maudite porte. La princesse à ses côtés en vaut bien la peine.

_________________
Magic is everywhere
Il suffit de savoir bien regarder !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 171
Points : 597
x âge : 33 ans
x métier : Illusionniste
x statut : Ensorceleuse

MessageSujet: Re: Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)   Mer 9 Aoû - 22:30

Certes quand elle croise Ellie, le but du jeu est de la retenir le plus longtemps possible mais il y a une différence entre ça et sous-entendre qu'on est à la porte parce qu'on a pas ses clés. De un parce que l'absence de clés ne gêne absolument pas la blonde sauf si elle en vient à devoir expliquer à sa voisine que les serrures ne lui résistent en général que le temps de prononcer un sort et qu'elle peut même se téléporter direct dans son appartement. De deux, parce que ça fait très chiot abandonné à recueillir avec la pluie dehors et qu'Aldora ne supporte pas les gens qui veulent l'aider. Elle est même du genre à leur balancer deux-trois remarques bien senties avec un ton cassant voir hyper hautain et à partir en claquant la porte. Voire à leur mettre un coup de boule. Mais elle aimerait éviter d'esquinter Ellie. Parce qu'après elle aurait mal et elle ne voudrait plus lui parler.

Pour l'heure, la jolie voisine qui allait bien sauf qu'elle désirerait du soleil comme certainement tous les londoniens, ne se préoccupe que de sa santé et de la venue d'Alderic. C'est mignon. Sauf de souhaiter que le frère arrive vite, Aldora préférerait au contraire que la brune souhaite qu'il ne revienne jamais. Ou pas, parce que dire ce genre de choses à haute voix, cela fait peur, puis aussi car depuis le début la sorcière hésite à partir en courant alors si Ellie sous-entend qu'elle est intéressée... En fait, ce serait logique qu'elle soit intéressée parce que sinon elle ne serait pas si gentille avec elle, si ? Mouais ça, ça prouve plutôt que la blonde n'a jamais fréquenté que des gens dont la passion est de se nuire entre eux et chez qui la sympathie n'est jamais gratuite. Paie tes relations sociales.

" Ne t'inquiète pas, le courrier peut attendre... Puis ça m'apprendra à être tête en l'air."

Léger rire, elle ose regarder Ellie droit dans les yeux. Aucun risque qu'elle attrape froid en fait. La brune oui par contre, elle a pris l'eau en même temps que ses vêtements. Pfff, moldue ! Ok, double pls pour Aldora. Une moldue quoi. Elle décide d'occulter ces légers détails pour le moment. Maintenant, c'est l'heure du feu de camp - elle doit même avoir un jeu de carte de son frère qui traîne dans son sac - dans le hall d'entrée faute d'avoir mieux à proposer. Et elle ne veut surtout pas qu'on lui propose autre chose mais comme elle a la poisse sa voisine veut faire sa BA du jour en l'invitant chez elle.

"Je ne voudrais pas te déranger. Après, si ça ne te gêne pas..."

Qu'il est beau le plancher, on peut le regarder longtemps pour ne pas montrer ouvertement qu'on est troublée et qu'on se fait un peu des films aussi. Elle est trop polie - toutes les excuses sont bonnes - pour dire non c'est tout. Même si du coup, elle fait grave truc abandonné par moins quinze à secourir. Elle se rattrapera plus tard.


_________________
rock'n'roll suicide.
Oh no, love! you’re not alone you’re watching yourself, but you’re too unfair you got your head all tangled up, but if I could only make you care
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 409
Points : 517
x âge : 28
x métier : Professeur d'histoire à l'université
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)   Mer 27 Sep - 1:02

« Ça ne me dérange absolument pas. »

*C’est plutôt l’inverse* Bien sûr Ellie garde la fin de la phrase pour elle, hors de question de faire fuir sa charmante voisine en se montrant un peu trop empressée. La jeune professeure se dirige calmement vers la porte de son appartement en tentant de contenir son enthousiasme. Evidemment c’est à ce moment-là que ses clefs décidèrent de disparaître au fond de son sac. Cela avait beau lui arriver fréquemment, cela l’agaçait toujours autant, surtout quand elle avait une invitée.

« Je suis désolée, mes clefs ont glissé au fond de mon sac. »

Elle se justifie avec un sourire. Les clefs doivent être maudites aujourd’hui, entre Aldora qui oublie les siennes et ses clefs qui jouent à cache-cache au milieu du bric à brac que contient son sac. Au bout d’un instant qui lui parait une éternité, mais qui n’a pas duré une minute les fuyardes sont débusquées et elle peut enfin ouvrir la porte. Elle invite Aldora à entrer et à passer dans le salon, en accrochant son manteau trempé au passage.

« Installe-toi je vais chercher des serviettes, rester avec les cheveux mouillés c’est un bon moyen pour tomber malade. »

Ellie disparait rapidement dans la salle de bain. La vision d’une Aldora le nez rouge et parlant avec une voix de canard lui effleure l’esprit. Elle se dépêche de retourner dans le salon, offrant une serviette à sa voisine et utilisant la seconde pour sécher sa propre chevelure et l’empêcher de couler dans son dos. La vision ne doit pas être très glamour.
Machinalement elle allume les bougies sur la table basse. Elle allait se préparer à faire chauffer un peu d’encens, une fabrication maison à base de géranium, sa favorite du moment, réputé pour apporter protection, santé et amour, avant de se raviser. L’odeur assez forte pouvait parfois indisposer certaine personne et elle tenait à ce qu’Aldora se sente le mieux possible. Elle se retourne vers son invitée un peu gênée d’être partie dans ses rituels quotidiens.

« Est-ce que les odeurs d’encens te dérangent ? J’ai l’habitude d’en allumer mais l’odeur dérange parfois. »

Elle observa la blonde dans son salon. Ce n’était pas la première fois qu’elle la recevait ici, mais elle se donnait l’impression d’être une adolescente qui invite son crush pour la première fois en l’absence des parents.

*Tu es une adulte Ellie, une adulte dans la vie active avec un travail d’adulte qui invite sa voisine chez elle, c’est tout. *

Elle sourit gentiment à Aldora en essayant de ne rien laisser paraître de son trouble, ravie de passer un moment en sa compagnie.

_________________
Magic is everywhere
Il suffit de savoir bien regarder !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 171
Points : 597
x âge : 33 ans
x métier : Illusionniste
x statut : Ensorceleuse

MessageSujet: Re: Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)   Lun 23 Oct - 22:21

Ça ne la dérange absolument pas. Absolument pas. Aldora en est ravie, elle esquisse une moitié de sourire et suit la moldue jusqu'à sa porte. Ce n'est pas un bon jour pour les chercheuses de clés cependant, Ellie met du temps à trouver les siennes, elle se justifie même. Auprès de la blonde infoutue d'en avoir sur elle. Son sourire s'élargit, se fait un peu moqueur. Presqu'elle en paniquerait la voisine. Tout ça pour une porte qu'Aldora peut ouvrir d'un claquement de doigts sauf qu'il ne faut pas faire de la magie devant des moldus au nom du secret magique... Preuve qu'Ellie fait vraiment tout pour l'embêter, n'aurait-elle pas pu être sorcière comme tous les gens biens ?

La porte finit par s'ouvrir, elles en ont terminé de poireauter dans les couloirs de l'immeuble. La sorcière ne se fait pas prier pour entrer et suspend son manteau sec à côté de celui trempé d'Ellie. Pas du tout louche mais passons... Ses yeux parcourent le salon et ne trouvent rien à redire sur la décoration. Elle sait qu'elle n'est absolument pas objective mais tant qu'elle en est consciente, ça devrait le faire... Ou pas. Envoi d'un SOS télépathique à Alderic. Pitié frérot, rapplique et sauve moi. Oui, même à trente-trois ans, la maturité et l'autonomie sont en option.

Ellie lui file une serviette, nouveau sourire de la blonde, de remerciement cette fois. Voilà, elle allait faire comme pendant les spectacles et se contenter de sourire. Elle ne prononcerait rien qu'elle regretterait par la suite comme ça. Super plan. Elle s'essuie les cheveux, espionnant Ellie faire de même du coin de l’œil. Elle a une goutte de pluie qui lui dégouline du cou. Elle se retient pour ne pas aller l'essuyer sur le champ. La brune aurait été un mec, Aldora lui aurait sauté dessus depuis longtemps. Sauf qu'elle ne l'est pas et que le contraire aurait été dommage dans le fond. Juste que la sorcière a passé sa vie à reluquer des mecs et à entendre que c'était la norme alors le  sujet Ellie est épineux. Oh, elle est presque consciente de se prendre la tête pour pas grand chose parce qu'ajouter une moldue à son palmarès de trahisons à son sang de tout genre ne se remarquera même pas. Sauf que c'est contraire à ses principes. Voilà. Point. A la ligne. N'empêche qu'elle est mignonne la voisine à allumer ses bougies et à lui parler. De quoi d'ailleurs ? Ne pas avoir l'air de sortir d'une longue réflexion sur le sens de la vie, rembobiner le son, encens.

" Oh ne t'en fais pas, ça ne me gène pas du tout !"

Son appartement est parfumé aux potions qui bouillonnent de temps à autre et toutes ne sentent pas la citronnelle-cannelle. Ça ne sent pas mauvais non plus, c'est juste une odeur indéfinissable qui collerait aux vêtements si deux-trois sorts n'y remédiaient pas. Elle aime bien le parfum bizarre de son appart dans le fond, ça sent chez elle. Il y a son canapé qui l'attend pour sa sieste. Elle dérive, elle est à côté d'un autre canap à qui elle piquerait bien la propriétaire. Reconcentration. Elle sourit en réponse au sourire d'Ellie. Elle a pulvérisé son quota de sourires de la journée en fait. Alors même qu'elle a tiré la tronche les trois quarts du temps. Maintenant, trouver un sujet de discussion qui ne fasse pas trop tiré au hasard. Ni qui sorte de nulle part. Ni qui soit complètement ennuyeux.

"Ton encens est à quoi ?"

Puis comme rester planter au milieu d'un salon n'est pas le top, la blonde se dirige vers le canapé pour s'y asseoir, veillant à laisser de la place pour une personne supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Une voisine qui vous veut du bien (ft. Aldora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Parce que vous le valez bien...
» Rev'Heure, un ami qui vous veut du bien !
» Un mouton qui vous veut du bien
» Priame [ Un Cra qui vous veut du bien ] [Accepté à l'essai]
» Un jeune feca qui vous veut du bien ![refusée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: kensington & chelsea :: logements
-