JOYEUSES FETES ! Et bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires de Noël !!! Des cadeaux à gagner tous les jours ici !!! .

 

 Intrigue Abertawe Festival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 423
Points : 525
x âge : 28
x métier : Professeur d'histoire à l'université
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Lun 9 Oct - 0:48

Ellie est toute excitée en installant son stand à l’Abertawe festival. Il s’agit de la seconde fois qu’elle y tient un stand pour vendre son livre et faire quelques dédicaces. L’Abertawe festival c’est son festival préféré qui réunit ses deux passions : l’époque médiévale et la magie. Elle est arrivée quelques jours plutôt à l’hôtel pour préparer son installation, poser ses livres, quelques brochures sur la wicca et des magnifiques cristaux de quartz et d’améthyste pour décorer.
Le jour J elle s’est réveillée à l’aube impatiente, ce qui lui a donné le temps de peaufiner sa tenue, enfiler les robes afin de rester le plus possible fidèle aux tenues de l’époque. Ses cheveux sont attachés en un chignon tressé. De nombreux ouvrages qu’elle a pu collecter mentionnent l’utilisation d’une baguette chez les utilisateurs de magie alors elle en a accroché une en décoration à sa taille.

Elle arrive avant l’ouverture et abandonne son agent au stand pour parcourir le festival. Elle se sent comme une enfant à Noël devant son magasin de jouet préférée. Il y a vraiment quelque chose de magique dans l’atmosphère. Finalement, elle rejoint sa place, discute avec ses lecteurs ou bien des passants curieux intéressés par le sujet. Alors qu’elle signe un autographe le stylo lui glisse entre les doigts, elle se baisse dans pour le ramasser, mais sa tenue rigide ne lui permet pas une grande amplitude de mouvement. Là voilà donc sous la table à la recherche du stylo perdu, son agent étant parti lui cherchant l’une des fameuses bièraubeurre, spécialité du coin.

Dans sa quête elle n’entend pas les premiers cris et quand elle se relève enfin, elle se retrouve face au dos qu’un homme déguisé en noir qui menace quelqu’un avec une baguette. Sans trop réfléchir, dans un réflexe étrange, Ellie attrape l’un des cristaux et le fracasse sur la tête de la personne masquée qui s’écroule assommée. L’adrénaline retombée, Ellie regarde la scène affolée. Elle ne revient pas d’avoir attaquée quelqu’un. Elle contourne la table et va voir la victime qui semble se remettre d’une séance d’électrochoc. Peut-être que ces baguettes sont réellement magiques ou bien est-ce une nouvelle sorte de taser ? Nul le temps de s’attarder sur la question

« Ça va aller ? Vous pouvez vous lever ? Il ne faut pas rester ici, les stands sont en train de prendre feu. »

D’ailleurs Ellie se demande bien comment elle va pouvoir s’enfuir, parce que sa tenue la gêne et déchirée sa robe avec ses mains c’est bon pour les films, mais là elle sent qu’elle va plutôt s’acharner pour rien.

_________________
Magic is everywhere
Il suffit de savoir bien regarder !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/01/2017
Messages : 75
Points : 84
x âge : 28 ans
x métier : Rentier/Psycho en puissance
x statut : Sorcier

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Mar 10 Oct - 23:24

Son sourire derrière son foulard s'agrandit quand il voit la jeune-femme hocher la tête à l'évocation de son prénom et de son nom. Parkinson. Elle lui demande s'ils se connaissent et Artyom ne répond pas. Il n'est pas idiot, il ne va sans doute pas griller sa couverture en quelques minutes. Elle avait déjà un indice, sachant qu'il connaît son nom, il était presque certain qu'elle sache qui il est. C'était tout de même un Dolohov, sa réputation le précède. Pendant le petit temps de discussion avec la charmante blonde, le moldu roux en profite pour prendre ses jambes à son cou. Malheureusement, pour lui ou pour Artyom, le moldu s'emmêle les jambes et tombe dans la boue avant que le sorcier n'ait le temps de lui asséner un petit sort pour contrer sa fuite. Tellement pathétique, Artyom lève les yeux au ciel en observant la scène. Les moldus ne servaient donc vraiment à rien, même pas capable de prendre la fuite, alors que leur vie en dépendait. Aldora, elle se précipite à la suite de son otage et s'écroule sur le roux, laissant Artyom un peu perplexe sur le choix de ses victimes. Toujours sa baguette brandit vers ses deux proies affalées sur le sol, il ne peut s'empêcher de retenir un ricanement. « Des difficultés à tenir sur ses jambes ? » La panique d'Aldora est palpable et cela met en joie le mangemort. Elle essaye tout de même, de rester digne quand elle se relève et en s'asseyant sur le moldu, comme si elle avait réussi à attraper une bête sauvage, mais ce n'est, vraiment pas crédible aux yeux du brun. Elle lui propose d'ailleurs le moldu et aimerait en même partir en échange du moldu. Manquer la fête ? Le mangemort fronce les sourcils, ce n'est vraiment pas envisageable pour lui et il n'hésitera pas une seconde à engager un duel avec Aldora pour qu'elle reste. « Attends, tu ne veux pas, un peu, t'amuser avant de partir ? » Lui dit-elle d'un ton un peu trop enjoué, en se rapprochant un peu. Ses yeux brillent de plaisir. Dès qu'il a posé un pied au festival, il n'a eu qu'un désir. Faire souffrir les moldus, ainsi que les traîtres à leur sang, montrer de quoi il est capable à Nora. Ce coup, c'était un vrai coup de génie et il sera toujours reconnaissant envers Nora de lui avoir offert tant de victime potentielle pour servir sa cause.

Il réfléchit une seconde, de ce qui pourrait faire de ses deux merveilleuses proies et planta ses yeux dans ceux de la blonde. « Sachant que tu es celle qui a capturé le moldu, je te laisse l'honneur de commencer. » Un petit coup de tête vers le roux, sa baguette dans la main, il lui suggère de lui asséner le premier coup. Suggérer est un grand mot pour Artyom, il l'oblige plus exactement à le faire souffrir. Il le sait, elle n'est pas vraiment une pro-mangemort, alors si elle veut partir, il faudra qu'elle prouve un peu son dégoût pour les moldus. Il espère tout de même qu'elle n'aura pas l'audace de l'achever sous ses yeux, avant qu'il n'eût le temps lui-même de s'amuser un peu. Ce qui provoquerait une colère noire chez le mangemort. Elle a l'air d'hésiter, alors il s'exclame : « À moins, que tu veuilles, que je te montre, comment faire ? » Il ne rêve que de ça. Il est né pour ça, il le sait. La blonde n'est peut-être pas encore prête, car pour faire souffrir une personne, il faut vraiment le vouloir.

_________________
King of
the killing
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.glitchofmagic.org
Date d'inscription : 07/08/2016
Messages : 246
Points : 298
x âge : /
x métier : /
x statut : /

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Mer 11 Oct - 19:39

INTRIGUE ABERTAWE FESTIVAL
Swansea, Pays de Galles, 20 juillet 2016.

Les gens fuient, d’autres se cachent, certains par malheur n’ont pas eu cette chance et se retrouvent à la merci de ces Mangemorts qui ont envahi la plaine du festival. Les corps jonchent le sol, transformant ce qui était jusqu’alors un moment de plaisir en un petit aperçu de ce que serait l’enfer s’il existait. « Mangemorts à l’Abertawe Festival. Vite. » Alec Powell, auror présent sur les lieux, scande cette mise en alerte dans les couloirs de son département du Ministère. Il a eu la présence d’esprit de trouver un portoloin pour trouver du renfort. Et enfin, à plusieurs dizaines, ces derniers arrivent. Les sortilèges fusent et si les Mangemorts ne semblent pas prêts à reculer, il sera bientôt l’heure pour eux de rejoindre leur Quartier Général au pas de course afin de ne pas terminer la fin de leurs jours à Azkaban.


TOUR 3

Les renforts arrivent ! Dieu merci, la plupart d’entre vous vont bien, ou du moins, vous êtes en vie. Entre cette pauvre Nisha laissée pour morte, une Alexis en mauvaise posture bien que très courageuse ou encore Ethan et Aldora condamnés aux foudres de Dolohov, on ne peut pas vraiment dire que vous soyez tous hors d’affaire. Heureusement pour tous, civils comme aurors, les renforts arrivent ! Cet avant-dernier tour ne signe pas encore la fin de l’enfer mais vous aurez tous au moins l’impression de ne plus être laissés seuls.
AURORS & MINISTERE : Vous êtes tous bienvenus pour apporter votre soutien aux victimes et contre-attaquer. Les oubliators parmi vous peuvent commencer à centraliser les victimes et séparer les sorciers des moldus tandis que les autres sont invités à faire fuir l’ennemi.
CERCLE : Les autorités se font nombreuses et la riposte est de plus en plus difficile à contrer pour le nombre pas si imposant que vous êtes. Si partir est une option envisageable, il est encore possible de s’acharner mais sachez qu’il vous faudra être rapides si vous souhaitez ne pas finir la fin de vos jours à Azkaban, embrassé par un Détraqueur.
TOUS LES SORCIERS : N’oubliez pas qu’un sortilège anti-transplanage a été mis en place et, bien évidemment, pensez à ne pas blesser à mort d’autres personnages que des PNJ
MOLDUS : Il n’est plus temps de s’étonner de l’existence de la magie ! Fuir ou crier à l’aide est votre plus grande préoccupation à présent. Maintenant que les renforts sont arrivés, il vous sera plus aisé de sortir de votre cachette et/ou de rejoindre les sorties où vous serez petit à petit pris en charge…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 20/09/2017
Messages : 39
Points : 36
x âge : 28 ans
x métier : Serveuse
x statut : celibataire

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Mer 18 Oct - 22:31

Morte, elle aurait préféré l'être. Pourquoi lui faire subir une telle torture alors qu'ils pouvaient la tuer en une seule seconde ? La mort semblait si douce en comparaison à ce qu'elle avait subi. Elle aurait préféré mourir que de subir encore ce châtiment. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Les mangemorts n'étaient pas censés avoir disparu depuis la chute de Vous-Savez-Qui. Enfin, sa souffrance prend fin quand les mangemorts la laissent pour morte. Elle pense une dernière fois à sa famille et ferme les yeux, sombrant un peu plus dans un sommeil infini.

Nisha sent alors des secousses et entendit une voix. Il lui faut un effort considérable pour pouvoir bouger sa main et serrer celle de l'homme qui essaye de prendre contact avec elle. Elle ne saisit pas toutes ses paroles. À vrai dire, elle ne comprend pas ses paroles, elle entend seulement un bruit grave qui essaye de la sortir de sa torpeur. Ses paupières lourdes s'ouvrent alors, ses yeux se referment alors instantanément en découvrant la lumière qui l'aveugle. Depuis combien de temps était-elle là, étalé sur le sol ? Elle met plusieurs minutes à ouvrir ses yeux, se sentant de plus en plus mal. Le corps lourd, elle se sent aussi nauséeuse et le moindre petit geste lui provoque une douleur insupportable dans tout son corps. Ne pouvait-elle pas abandonner ? Cet homme ne pouvait, il ne peut pas la laisser ici ? Il se dessine alors devant ses grands yeux noirs. Cet homme, blond, c'est comme un ange descendu sur terre pour Nisha. Elle reprend petit à petit, vie, devant ses yeux. Ses oreilles captent alors du bruit, des hurlements, ce qui lui rappelle instantanément les siens. « Je suis morte ? C'est ça ? » Murmure-t-elle à l'homme devant elle, essayant malgré tout de se relever au passage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2016
Messages : 158
Points : 688
x âge : 27 ans
x métier : Photographe
x statut : Libre comme l'air

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Lun 23 Oct - 0:01

Elle était peut-être effrayée, elle avait peut-être vu un type mourir sous ses yeux, elle ne croit qu'à moitié le discours du blond. Le monde réel avait donc des sorciers, de vrais sorciers. Un peu comme dans la nouvelle pièce tendance en ce moment, ce qui fit réfléchir un moment la jeune-femme. En tout cas, elle en était presque sûre, cette lumière verte avait bien tué un type sous ses yeux. Ne devrait-elle pas vérifier elle-même ? Elle avait peut-être mal vu. Le blond parle maintenant des mangemorts, elle ne sait pas vraiment quoi penser de son histoire, c'était tout de même dur d'inventer un truc pareil, surtout dans une situation pareille. Elle ne voit pas vraiment pourquoi il lui mentirait, ça lui servirait à quoi ? Après, elle demande tout de même des preuves. « Oh my god ! Il y a des non-sorciers qui sont aux courants pour les sorciers ? Vous êtes quoi vous d'ailleurs ? » Elle fronce les sourcils un peu suspicieuse, ce type avait l'air d'en savoir beaucoup sur les sorciers, mais il ne ressemble pas vraiment à un sorcier, même s'il avait sous-entendu avoir une baguette.

S'il y a vraiment des mangemorts dans ce festival, le mieux, serait de fuir non ? L'idée de la blonde, n'a pas l'air de déplaire au blond, qui se relève et scrute les horizons. Lindsay le regarde et espère de tout son cœur que le danger est parti, elle n'avait aucune envie de mourir, aujourd'hui. Mais il lui fait signe, bien qu'elle soit prête à fuir que ce n'est pas le moment de partir. Merde. La blonde ramène ses genoux contre sa poitrine les entourant de ses bras et ne dit plus un mot. Elle a bien compris qu'il y avait sûrement un fameux mangemort dans le coin, prêt à les tuer avec sa lumière verte. L'homme lui fait alors enfin un signe de tête et Lindsay ne se fait pas prier deux fois pour se lever. Elle remarque que c'est le chaos, les stands sont en feu, des corps sont sur le sol. Merde. Elle écoute attentivement les recommandations de l'homme avant qu'il prenne la poudre d'escampette pour aller sauver une jolie fille. Elle veut le retenir, mais il a l'air vraiment décidé et ne l'entend même pas. Merde. Il lui a dit quoi déjà ? La sortie est tout droit, courir si elle voit un mangemort, c'était quoi la dernière recommandation ? Elle ne prend pas vraiment le temps de s'en souvenir, elle entend un bruit suspect derrière elle et détale comme un lapin, immédiatement.

Manque de chance pour elle, dans sa fuite, elle ne voit pas l'homme devant elle, en costume noir et rentre violemment dedans. Celui-ci porte une capuche et regarde froidement la blonde. Lindsay, n'a pas le temps de s'enfuir qu'elle se voit déjà mourir. Mais non. Une terrible douleur lui parcourt tout le corps et elle en tombe par terre. Le calvaire, heureusement pour il n'est pas si long. Une femme lui demande alors si elle va bien et si elle peut se relever. Elle se relève difficilement et une fois sur ses pieds, elle remarque que sa sauveuse n'est autre qu'Ellie. « Ellie ! Je suis trop contente. » Enfin, une personne qu'elle connaît, elle ne peut résister à la prendre dans ses bras, avec toutes les émotions qu'elle venait de subir. Dire, qu'elle n'était pas morte. « C'est vraiment des sorciers.... Il m'a attaqué avec sa baguette. Ellie, ils existent, les sorciers ! » Tout cela, n'est pas spécialement clair, mais elle en certaine, maintenant, elle en a la confirmation. Le type l'avait clairement attaqué avec un simple bout de bois. Elle remarque alors que l'homme qui vient de l'attaquer est par terre et elle se retourne vers la brune. « Tu as tué un mangemort ? Ah ! Mais on peut prendre sa baguette ! » Lindsay, se prend maintenant pour une experte et cherche autour de son corps ce qui pourrait ressembler à une baguette magique. Avec sa baguette magique, elles pourraient peut-être sortir plus facilement, non ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/08/2017
Messages : 18
Points : 12
x âge : 34 ans
x métier : princesse auror
x statut : mariée

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Lun 23 Oct - 20:38

Il était bientôt l'heure du sacro-saint thé. A déguster avec un nuage de lait, deux sucres et le petit doigt levé. Kate n'avait pas beaucoup d'effort à fournir pour se donner des airs de princesse, c'était tout naturel chez elle. Elle espérait qu'il y aurait des scones, il y en aurait forcément d'ailleurs. Depuis qu'elle avait dit à William qu'elle aimait les scones, il y en avait toujours. Au moins, elle n'avait pas cette frustration.

L'heure du thé donc. Elle se préparait mentalement à avoir droit à ses deux morveux un peu surexcités et à son mari un peu mou. Peut-être qu'il y aurait Harry voire Pippa. Elle ne savait pas si elle en avait envie, ça faisait rapidement des histoires. Rien de très visible, il fallait garder la face mais l'atmosphère finissait par peser et c'était à celui qui trouverait une excuse le plus rapidement pour filer. Elle en avait une bonne, elle avait Charlotte aka le bébé dont il fallait s'occuper. Aujourd'hui, elle en aurait une meilleure encore mais pour l'heure elle l'ignorait encore.

Des cris retentirent et elle se dépêcha d'aller voir. Oui, il y avait une nourrice pour s'occuper des enfants mais elle s'inquiétait quand même. Qu'on ne lui retire pas la qualité d'être une mère convenable. Charlotte bavouillait sur la peluche préférée de son frère qui chouinait. On lui disait qu'il était un grand garçon, qu'il pouvait prêter ses affaires à sa petite sœur, qu'un petit prince se devait d'être généreux mais rien n'y faisait. Kate sentit le drame à rallonge arriver. Elle sentit aussi la catastrophe pointer son nez quand un patronus apparut dans la pièce. Voix solennelle, il y avait une attaque à Londres. Des néo-mangemorts apparemment. Besoin de renforts immédiats. Oubliette sur la nourrice, clin d’œil au fils qui par ailleurs savait qu'il ne fallait pas en parler à papa et transplanage dans la foulée.

Elle connaissait bien le festival, tous les sorciers le connaissaient. Sa célébrité lui en interdisait un accès tranquille alors d'ordinaire elle n'y allait pas. Sans doute aurait-elle préféré ne jamais s'y rendre vu les conditions mais que pouvait-elle faire face au devoir qui l'appelait ? Certainement pas fuir. Cependant, il y avait les deux petits et le trônes qui l'attendaient... Et si elle ne revenait pas ? Elle secoua la tête pour chasser cette pensée et sourit aux gens paniqués. Sûre d'elle, baguette en main, elle allait dans le sens contraire de la foule. Au sol, elle vit deux ou trois corps étendus et piétinés. Les salauds, ils allaient le payer !

Une chevelure rousse retint son attention. Alexis Weasley, collègue auror. Elle ne la connaissait que de vue, elles n'avaient pas été dans la même promo. Un jour, elle l'inviterait prendre un café. En face de l'auror, il y avait une silhouette encapuchonnée. Ainsi, des abrutis avaient réellement eu l'idée de ressusciter ce groupuscule de dégénérés déjà défaits par deux fois. C'était tenaces ces bêtes là. Elles ne seraient sans doute pas trop de deux pour s'en sortir sans casse. Elle se rangea donc à côté d'Alexis, prête à en découdre. La sorcière rousse avait déjà mentionné Azkaban, il ne restait plus tellement de choses à dire. "Et découvre toi, espèce de lâche !" Oui, elle aimait bien connaître le visage de ses adversaires.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 360
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Jeu 2 Nov - 15:15

Une baguette se pointe entre mes omoplates alors que j’étais gentiment en train de m’amuser. Tuer du moldu est décidément une activité sympathique et je n’avais pas vu le temps passer avant que cette auror ne se décide à jouer aux héroïnes avec moi. Un rictus apparaît sur mon visage et je ne m’empêche pas de rire à gorge déployée.

- Oh, come on…

Mon rire se fane alors qu’une seconde voix m’interpelle. À deux ? Sur moi ? Vraiment ? Je secoue la tête en levant les yeux, ce qu’évidemment mes chères amies auror ne voient pas, et je me permets de tourner la tête vers la nouvelle venue. Qu’elle ne fut pas ma surprise en voyant…

- Kate Middleton leaving her palace to save the world. Brilliant !


J’en pleure de rire tant la vision de cette maudite princesse en talons hauts est ridicule et cloche avec le paysage. Le monde sorcier entier sait que Middleton est un imposteur à la couronne, mais la voir en vrai, pointer sa baguette sur moi en me menaçant… Hilarant, désolée. C’est d’ailleurs ce qui me pousse à me retourner sur la rouquine dont la baguette me frôle toujours la peau du dos.

- Stupefix !
je lance dans sa direction et, alors qu’elle se retrouve figée, je ricane : Azkaban. Oh, ben j’ai eu le temps de le dire, quel dommage.

Je me retourne alors vers la Middleton, morte de rire à l’idée de faire du mal à une princesse. Non, je ne me contenterai pas de la stupefixer à son tour. Je vais m’amuser avec elle, j’en ai envie, avant de m’enfuir fissa – parce que les renforts arrivent petit à petit, je m’en rends compte, et il va être temps de se rabattre.

- Endoloris.

Sourire narquois, satisfait. Merci bon dieu de m’avoir offert ce cadeau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 22/07/2017
Messages : 163
Points : 186
x âge : 26 ans
x métier : Auror/oubliator
x statut : Sorcière

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Ven 3 Nov - 19:59

Ce n’était pas terminé, et pourtant, Alexis avait plus que jamais conscience qu’ils ne s’en sortiraient pas indemnes. Ce qu’il était en train de se produire, nul doute, allait impliquer de grands bouleversements dans les jours et semaines à venir, et elle imaginait déjà les grands chambardements au Ministère le lendemain. Elle allait devoir inventer de nouveaux mensonges à Ethan pour expliquer ses journées à rallonge en devenir. La triste pensée qu’il ait pu lui arriver malheur lui traversa fatalement l’esprit, et elle ressentit la nausée lui monter à la gorge, sa baguette, toujours armée vers l’un des coupables, et sûr qu’elle n’allait pas hésiter à en faire usage. Se dressa tout à coup à ses côtés une autre auror bien connue du service de part sa position puisqu’il ne s’agissait d’autre que de Middleton, dont le renfort n’était pas de refus, ce qui permit à Alexis d’avoir un regain d’énergie inattendu.

Tout se passa ensuite très vite. L’ombre fit volte face brutalement en jetant sur sortilège, et la jeune femme, sans avoir le temps de réagir, se vit propulser dans les airs, avant d’atterrir lourdement sur le sol, avec l’incapacité totale de bouger et de se défendre, figée, telle la statue de pierre, ses membres lui paraissant lourds comme du plomb. Tout à coup vraiment, elle se dit que l’heure était proche, avec le sentiment d’être dans se cauchemar dont on ne peut se réveiller et que les jambes refusent de prendre la fuite. Sa mort probable fut mise en attente, lorsque le sortilège, glaçant résonna comme une sentence au beau milieu de ce lieu de désolation destinée cette fois-ci à sa collègue de fortune. Endoloris.

_________________
I will the moon to flight
I am the dawn, I'm the new day begun. I bring you the morning, I bring you the sun, I hold back the night and I open the skies. I give light to the world, I give sight to your eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 423
Points : 525
x âge : 28
x métier : Professeur d'histoire à l'université
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Sam 4 Nov - 18:13

Ellie est un peu abasourdie par tout ce qui se passe autour d’elle, c’est surement pour ça qu’elle n’a pas immédiatement reconnu Lindsay avant que celle-ci ne se jette dans ses bras. Elle lui rend son étreinte avec force, elle vient de risquer de perdre son amie. Les stands prennent feu autour d’elle et des types les attaquent avec des armes qui semblent être réellement magique.

« Tu sais j’ai toujours rêvé de pouvoir prouver que la magie existe, mais là maintenant je le regrette un peu. »

La magie c’est sa passion depuis qu’elle est toute petite, mais voir ainsi les forces qu’elle pensait consacrer à l’équilibre et la nature faire autant de mal, ça remet les choses en cause. Comment quelque chose d’aussi merveilleux peut donner des résultats aussi horribles. C’est évident que le mal est présent partout, mais là la confrontation est brutale.

« Un mangemort ? »


Elle se demande un instant si Lindsay a perdu la raison avant de comprendre qu’elle parle du type assomé par terre.

« Tu crois qu’il est mort ? »

L’idée la terrifie, elle refuse l’idée d’être responsable de la mort d’un être vivant aussi vil qu’il soit. Du sang imbibe l’arrière de la cagoule de l’individu, mais il semble respirer. Elle regarde son amie partir à la recherche de la baguette.

« Regarde dans sa main, il la tenait quand je l’ai assommé. D’ailleurs comment tu sais qu’il s’appelle mangemort ? C’est un cercle connu ? »

Le nom lui dit quelque chose, elle l’a peut-être déjà croisé dans ses lectures, mais alors très occasionnellement. Elle attend avec curiosité que Lindsay trouve la fameuse baguette, sur ce sujet elle s’y connait mieux. Elle se demande d’ailleurs quelle sera la différence entre celle de ce « mangemort » et celle qu’elle a à la taille. Elle la décroche de sa ceinture pour la prendre dans la main. Si elle et Lindsay peuvent passer pour des sorcières peut-être qu’elles auront plus de chance de s’en sortir.
Elle continue de surveiller l’homme, histoire qu’il ne se réveille pas avant qu’elles l’aient désarmées et soient partis loin, quand elle aperçoit le bout de bois sous le torse.

« Lindsay, la baguette est coincée en dessous. Je crois qu’il va falloir le soulever pour la récupérer. »

L’idée ne la rassure pas beaucoup, vu la poisse qu’elle a aujourd’hui elle est certaine qu’il va se réveiller au pire moment. Dans tous les cas il va falloir aller vite parce que les flammes gagnent du terrain et vont bientôt leur barrer la route.

Spoiler:
 

_________________
Magic is everywhere
Il suffit de savoir bien regarder !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 175
Points : 603
x âge : 33 ans
x métier : Illusionniste
x statut : Ensorceleuse

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Dim 5 Nov - 17:46

Où a-t-elle pu laisser son verre de bièraubeurre ? La question la taraude maintenant, comme si cela a une importance capitale dans sa situation. Il faut qu'elle se secoue mais la partie de son cerveau dévouée aux situations critiques est partie en vacances aux Maldives ou dans un autre lieu baignant dans le soleil. Elle est assise sur un moldu inconnu, face à un pseudo-mangemort connu mais pas reconnaissable et elle se demande où est passée sa boisson. Parce qu'il faut bien qu'elle se raccroche à quelque chose. Mouais. Elle se sent surtout hyper c*nne, elle aurait du filer avec le rouquin au lieu de faire de lui son fauteuil.

Elle hoche la tête à la première question du sorcier sans visage, regard assassin à l'appui. Elle se dit qu'elle se vengera un jour, que là elle n'était pas préparée à une quelconque attaque d'où sa réaction quelque peu inefficace. Il y a un quart d'heure même pas, elle sirotait sa bière, qu'on ne lui demande pas d'agir avec la tête froide. Elle n'est pas auror, la seule bataille dont elle a croisé le chemin est celle de Poudlard, ça remonte à quelques années, et elle s'était retrouvée priée de ne surtout pas agir comme ses camarades de Serpentard. Preuve qu'à l'époque déjà, il n'était pas bon d'être affilié aux vert et argent. Foutue discrimination. Puis elle a soif quoi, c'est pas juste.

L'autre ne veut pas la laisser tranquille. Il faut s'amuser qu'il dit alors le regard assassin laisse sa place à celui empli d'incompréhension. Elle n'a jamais trouvé la torture comme particulièrement amusante -salissante à la rigueur - puis le moldu n'a rien fait à part se vautrer lamentablement. Un peu comme elle quoi. Le mariole déguisé en mangemort est beaucoup trop proche d'elle, il veut que la blonde commence, allez savoir pourquoi ça ne tente pas plus la blonde que ça. Elle se relève, essaie de paraître assurée. Elle y arrive un peu bizarrement. Avoir l'air au dessus. Sa baguette est toujours dans sa main, pas comme sa foutue bièraubeurre.

"Je te laisse commencer, oui... J'ai perdu la main." Sourire un peu de guingois. Perdu la main de qui elle se demande. Ce n'est pas le moment de se faire des blagues nulles à soi-même, c'est le moment de transplaner jusqu'à son canapé et de ne plus y bouger mais elle sait qu'elle ne peut pas. Merci la sécurité ministérielle, elle est bien dans la merde maintenant. Puis qu'est-ce qu'ils foutent les aurors quand on a besoin d'eux, hein ? Quand c'est pour se la péter à coup de "Moi, je n'ai jamais touché à la magie noire et ma famille pareil", il y a du monde mais pour le reste...

Petite pensée pour le moldu qui va vraisemblablement dégusté. Il aurait peut être mieux valu pour lui que ce soit la blonde qui commence. Elle aurait envoyé un endoloris sans volonté qui n'aurait pas fait bien mal du coup. Enfin, si on ne lui avait pas menti en défense contre les forces du mal... Sauf que manque de chance pour le rouquin, Aldora pense à sa boisson disparue, à ses mains qu'elle préfère garder propres et à disparaître dans un grand nuage de fumée.

_________________
rock'n'roll suicide.
Oh no, love! you’re not alone you’re watching yourself, but you’re too unfair you got your head all tangled up, but if I could only make you care
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 71
Points : 512
x âge : 32 ans
x métier : Directrice de l'école primaire mixte de clapham/oubliator
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Dim 5 Nov - 19:42

Le soleil brûle ma peau, mais je n'y fais pas attention. Déambulant dans les allées du festival, je regarde les différents stands, ici des bijoux, là des friandises. Je m'arrête à l'un des différents bars pour m'acheter un jus de citrouille. Pas d'alcool, je travaille. Nous sommes une vingtaine d'oubliators chargés de surveiller le comportement des sorciers afin de ne pas révéler le secret magique. Et puis de toute façon j'ai trop peur de faire une connerie si je buvais de l'alcool.

Bref, je suis contente d'être ici. Mon verre à la main, je sirote mon jus de citrouille en regardant les gens autour de moi, afin de déceler des comportements suspects. Principalement, je vérifie que personne ne sorte sa baguette. La mienne est bien rangée dans mon sac en bandoulière. Je suis contente d'être là. Depuis le début du mois de juillet, l'école est fermée et je suis comme qui dirait au chômage technique. Alors certes, je passe beaucoup de temps au ministère, du coup, mais ça ne remplacera pas les petits humains qui fréquentent mon école. Et du coup je déprime, toute seule chez moi. Du coup, le festival tombe à pic. Ce sera une belle journée.

"MANGEMORTS !"

Mon verre m'échappe des mains et tombe sur le sol. Quoi ? Ce mot, que j'avais presque oublié, résonne dans ma tête et me donne des sueurs froides. Des cris fusent de tous les côtés, et un mouvement de foule commence à apparaître. Au loin, je vois des silhouettes noires s'avancer, et des corps tomber. Je sors de ma torpeur, il faut que je fasse quelque chose. Mais quoi ? Réfléchis, Evelyn. Les terroristes semblent venir d'un seul côté, il faut donc faire évacuer le plus possible de monde par les sorties opposées. Tiens, ça tombe bien, il y en a une derrière moi, assez proche. C'est parti.

Je me rue vers les personnes les plus proches de moi, et les prends par le bras. "Ecoutez moi tous ! Il faut s'enfuir ! Allez vers la sortie, on s'occupera de vous là-bas !" Je crie à plein poumons, le groupe de moldus totalement perdus me regarde avec un air paniqué. "FUYEZ !" Ils se mettent tous à courir vers la sortie, tandis que je vais dans le sens opposé. Rapidement, je sors ma baguette et la place contre ma gorge. "Sonorus." Ah, beaucoup mieux. Je m'éloigne de la sortie pour avancer parmi la foule. "Rejoignez les sorties Sud et Est, vous y serez en sécurité. Rejoignez les sorties Sud et Est, vous serez en sécurité." Ma voix porte plus que n'importe quelle autre, mais pas assez pour être entendue de l'autre côté du festival, où se trouvent les mangemorts. Je remonte le flot de la foule, scandant les consignes à toute personne se trouvant dans le coin, indiquant la sortie. D'ailleurs, la sortie... Un coup de baguette magique et voilà que des grosses flèches lumineuses indiquant le chemin apparaissent dans les airs. Bon, pour le secret magique on repassera, de toute façon c'était déjà foutu avec ces terroristes à la con, et encore pire avec mon sonorus. Et puis les moldus vont se faire oublietter rapidement. Enfin, je l'espère.

La foule ayant rapidement rejoint les sorties, je tourne la tête pour découvrir avec effroi le nombre impressionnant de corps sans vie jonchant le sol du festival. Plusieurs personnes contrent la menace, des aurors et la brigade de police magique, très certainement. Il est temps pour moi de protéger les autres à ma manière. "Finite Incantatem." Les flèches lumineuses s'évaporent, ma voix redevient normale, et je transplane sur le parking à la sortie Sud. Des centaines de personnes sont rassemblées, mes collègues oubliators faisant de leur mieux pour calmer la foule apeurée. De mon côté, je me retourne et commence à lancer des sortilèges de protection. "Protego totalum. Assurdiato. Salveo maleficia. Protego totalum. Assurdiato. Salveo maleficia." Lorsque j'ai fini de faire le tour du périmètre, je hèle un de mes collègues. "Hey ! Tu sais si des renforts arrivent ? Comment on fait pour ramener tout le monde chez eux ?" La réponse est embrouillée, mais apparemment l'alerte a été donnée et plusieurs personnes sont déjà arrivées en urgence. C'est bien, c'est bien... Mais ça répond pas à la deuxième question. Réfléchis, Evie, qu'est-ce qui permet de transporter un grand nombre de personnes, dans un temps très court, et qui peut être disponible le plus rapidement possible ? Bingo ! Je cours vers la périphérie du parking et fait un mouvement de la baguette. Aussitôt, le Magicobus apparaît. La porte s'ouvre et je rentre. "Il y a une attaque de mangemorts ! Des aurors s'occupent d'eux, mais il faut qu'on évacue au plus vite, c'est possible ?"

Les négociations se terminent vite avec Ernie Danlmur, et je ressors aussitôt pour aider à la prise en charge des sorciers, moldus et cracmols apeurés sur le parking. Mes collègues ont déjà commencé à séparer les moldus du reste du monde, et je leur indique qu'il faut les orienter vers le Magicobus le plus vite possible. Et qu'il faudrait les oublietter lorsqu'on sera arrivés à Londres, plutôt que de perdre du temps ici. Enfin, je me recule et regarde les oubliators en plein travail. Quelque chose ne va pas. Je ne sais pas quoi, mais je sens que d'autres personnes sont coincés dans l'enceinte du festival. Il faut que j'y retourne.

Je retourne sur la plaine d'Abertawe, pour apercevoir avec horreur les stands en feu et le nombre de victimes qui ne fait qu'augmenter. Pas très loin de moi, je vois un homme baissé sur le corps d'une victime, sûrement un proche pleurant sa mort. Je cours vers eux et vois la femme essayer de se relever. Elle est vivante ! Je m'accroupis près de l'homme et pose ma main sur le bras de la jeune femme. Elle ne va pas bien, il faut absolument qu'elle soit soignée. "Mademoiselle, surtout ne bougez pas. Vous n'êtes pas en sécurité ici, on va vous déplacer dans un endroit sûr." Je me tourne vers l'homme à côté de moi. Il m'a l'air familier, mais ce n'est pas le moment de réfléchir à qui est cet homme. D'un coup d'oeil, je regarde ses bras, ses jambes, il n'a pas l'air blessé. "Monsieur, accrochez-vous à moi s'il-vous-plaît." Je tiens bien fort le bras de la jeune femme à terre, et transplane directement sur le parking. La main toujours sur le bras de la jeune femme, je crie à plein poumons. "J'ai besoin d'un médecin !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 16/09/2017
Messages : 25
Points : 26
x âge : 26 ans
x métier : professeur de maternelles
x statut : marié

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Mar 7 Nov - 20:06

Où est Alexis ? Qu’est-ce que je fous ici ? Est-ce que je suis dans un cauchemar, est-ce que je vais me réveiller ? Non, ma cheville bel et bien douloureuse est là pour me rappeler que je suis bien vivant, en proie à une espèce de… magicien cagoulé psychopathe et à cette peste qui aurait quand même pu me donner un coup de main ! Qu’ils semblent se connaître m’avait donné l’impression que je pourrais m’en sortir aisément, pourtant, il avait fallu que je trébuche.

Et à présent, j’avais en face de moi ces deux dérangés mentaux qui utilisent des mots que je ne comprends pas, je comprends cependant que je suis bien dans la merde et que je vais souffrir. La blonde n’a cependant pas l’air très enthousiaste, ce qui n’est pas pour me déplaire, mais ça n’arrête pas l’homme encapuchonné qui, lui, semble bel et bien se délecter à l’idée de me faire du mal.

Je suis tétanisé, toujours à moitié couché par terre, incapable de bouger. Mon cerveau crie « alerte rouge » à mon corps qui se refuse à répondre, et je n’arrive qu’à une chose : balbutier une connerie.

- Ecoutez, écoutez, je peux m’en aller, d’accord ? Je… je parlerai pas de vous à personne, juste… J’ai une femme, elle… elle est là quelque part et je voudrais la retrouver, alors, s’il vous plaît… je veux juste la retrouver.

_________________



On top of the world.

By COM
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2016
Messages : 158
Points : 688
x âge : 27 ans
x métier : Photographe
x statut : Libre comme l'air

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Mer 8 Nov - 16:31

L'adrénaline ressentit tout au long de sa folle course pour sa survie redescend petit à petit plongeant la jeune-femme dans une vérité qui lui fait terriblement peur. Retrouver Ellie est un véritable réconfort pour Lindsay, elle pouvait avoir confiance en elle. Lorsque la blonde scrute le sol autour du fameux mangemort, Ellie réagit en répétant ce fameux mot 'mangemort', elle lui demande s'il est vraiment mort. Mais vraisemblablement non, il n'a l'air que simplement inconscient. « Non, il respire. » Indique Lindsay en lui montrant sa cage thoracique se soulever. Lindsay aurait préféré l'inverse un instant, un frisson lui parcourt tout son corps en imaginant l'homme se réveiller. Il fallait absolument trouver son arme. Ellie lui indique alors de regarder dans sa main, ce qu'elle fait, ne trouvant rien, la blonde se dit qu'elle devait être tombée lors de sa chute. La brune lui demande alors la signification du mot mangemort. « Non, je ne crois pas, pas pour nous. C'est un type tout à l'heure qui m'a expliqué qu'ils s'appelaient ainsi et qu'ils étaient très dangereux. » Ce type, elle repense à ce type, il devait sûrement être toujours en train d'essayer cette femme sur le sol. Il lui avait d'ailleurs indiqué une sortie, mais Lindsay avec la panique, elle ne se souvient plus vraiment de ses recommandations. « Ces gens, ils nous cachent des choses Ellie. Ce n'est pas la première fois qu'une telle chose arrive d'après ce qu'avait pu me dire l'homme avec qui j'ai parlé.» Elle montre du doigt le type en noir avec colère. Elle avait vu de nombreuses personnes mourir aujourd'hui et n'imaginait pas qu'ils puissent être bernés ainsi. "Ces types sont des monstres." Des gens devaient savoir. Les non-sorciers devaient savoir, ce qu'il se passe sous leur nez.

Ellie repère la baguette, évidemment sous le corps du type inconscient. Comme par hasard. Il faut donc le soulever pour pouvoir récupérer sa baguette et le priver de sa fameuse lumière verte tueuse. Lindsay lève les yeux en l'air et décide donc qu'il fallait agir vite avant que celui-ci se réveille et qu'il décide de supprimer les apprenties sorcières. « Je vais essayer de le soulever, pendant que tu dégages la baguette. » Un vrai plan de génie. Lindsay, s'exécute alors, posant ses mains sous le corps du type, elle hésite un instant, tout en regardant s'il ne se réveille pas. Même si la peur l'emporte, elle fait un signe à Ellie et arrive à soulever le type de quelques centimètres. Lindsay fit la grimace, vu son poids, elle se demande si les sorciers ont de la meilleure nourriture qu'eux. Mais, alors que Lindsay peste intérieurement par rapport à son poids, celui-ci pousse un gémissement et Lindsay lâche l'homme qui s'effondre sur le sol. Lindsay recule de quelques mètres, essayant avec sa main de trouver une arme. De longues secondes s'écoulent et rien ne se passe, un soulagement pour la blonde. Elle regarde alors Ellie. « Tu as réussi à la récupérer ? J'espère que ce n'est pas dangereux. » Manquerait plus qu'elles causent aussi des dégâts avec ce bout de bois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/01/2017
Messages : 75
Points : 84
x âge : 28 ans
x métier : Rentier/Psycho en puissance
x statut : Sorcier

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Mer 8 Nov - 21:52

La blonde avait donc perdu la main, comme si, on pouvait perdre la main. Il le sait, elle le balade depuis le début, dans l'espoir de sauver sa peau. Il veut tout de même se jouer un peu d'elle. Artyom ricane et se prépare à jeter le sort qu'il affectionne le plus. Voir souffrir les personnes, surtout les moldus, c'est une vraie délectation pour le Dolohov. Mais le moldu à l'air de vouloir dire quelque chose. Alors, Arty le laisse gentiment parler, bien que ça ne l'intéresse absolument pas. Les moldus, avait toujours cette petite lueur d'espoir. S'ils déclinent leur identité, s'ils disent qu'ils ont des enfants, une femme, voir même un chat qui les attends à la maison, il pouvait espérer avoir une clémence d'un type comme Artyom. Ce n'était visiblement pas le jour de chance pour Ethan. « Sweet, malheureusement, je pense que ta femme doit être morte à cette heure-ci. Ne veux-tu pas la rejoindre ? » Il ne doit rien comprendre et cela amuse le blond. Qui ira pleurer cet être ridicule ? Il n'avait même pas réussi à s'enfuir correctement. Il se place à sa hauteur en surveillant toujours les mouvements de la blonde. Il n'avait pas spécialement envie de prendre un sort dans le dos et se serait tellement triste qu'elle puisse s'enfuir telle une lâche. « C'est pour le mieux. » Lui-dit-il, d'une voix froide. Sa famille rencontrera des oubliators qui inventeront une belle histoire et la vie de ce moldu sera terminée, sans que sa famille connaisse la vérité, rien de plus simple. Cela arrange, le Dolohov, c'était tout gagnant pour lui. Il pointe alors sa baguette vers le moldu roux et prononce les mots qu'il a déjà tant prononcé. « Endoloris. » La colère, la vengeance, le fait de vouloir faire du mal l'envahi, une sensation de satisfaction se dessine alors sur ses lèvres à la vision du pauvre moldu lutant contre la douleur. Il a toujours considéré les moldus comme des sous-hommes. Leur vie ne vaut pas grand chose pour lui. Ne sont-ils pas là que pour son simple plaisir ? « Tu vois, ce n'est pas si compliqué. » Dit-il en s'adressant à Aldora. Le sort cesse après quelques minutes et le Dolohov se rapproche d'Aldora, lâchant des yeux le moldu. Il n'espère qu'une seule chose, une chose toute simple, un vrai jeu d'enfant, c'est qu'elle lui montre, qu'elle est, elle, aussi capable de faire souffrir le moldu. « À ton tour. » Lance-t-il sur un ton froid, un sourire narquois se dessine sur les lèvres, tout en pointant sa baguette vers la blonde. Le choix, lui appartenait, de faire sortir la rage du Dolohov qui bouillonne en lui ou non.

_________________
King of
the killing
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 175
Points : 603
x âge : 33 ans
x métier : Illusionniste
x statut : Ensorceleuse

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Mer 29 Nov - 17:44

Le problème avec les moldus est qu'ils peuvent parler. Il est facile de les considérer comme des êtres inférieurs indignes d'intérêt tant qu'on les considère d'un œil critique et lointain. Quand on s'en approche, on commence à les entendre et ils sonnent beaucoup trop comme les sorciers pour vraiment se sentir au-dessus. Là, Aldora se sent carrément à mille kilomètres sous terre. Le rouquin qui lui sert de bouclier inefficace cherche juste sa femme. Il est presque mignon avec sa tête de mec gentil et son air paniqué et elle, elle ne fait rien. Elle n'attaque même pas le mangemort nouvelle génération. Elle regarde la scène avec des yeux un peu vides. Imaginer que cela se passe à des kilomètres d'elle, que c'est faux comme dans une série, qu'elle vaut dix moldus et qu'elle n'a aucune chance si elle attaque l'homme parce que ça fait des années qu'elle n'a pas utilisé la magie pour attaquer qui que ce soit.

C'est à son tour. Le sorcier a fini de jouer avec le sortilège impardonnable numéro... Elle n'est pas sûre qu'ils soient numérotés en fait, ils sont trois après, peut-être sont-ils classés par dangerosité ? Ce serait pas mal dans l'absolu... Ouais, voilà, penser au classement des sorts par niveau d'efficacité, se reconstituer un visage un peu lisse. Elle est sur les planches d'une salle de spectacle lambda, elle joue le rôle de la femme qui se fout bien de blesser son prochain sans-pouvoir. Alors elle s'éclaircit la gorge et pointe sa baguette sur le rouquin. Il faut vouloir faire mal pour que le sort fonctionne réellement, est-ce nécessaire que ce soit le cas ? Non, le moldu a eu son quota de douleur de toute façon. "Endoloris." Elle essaie de cacher sa main qui tremble, elle ne sait pas trop ce que donne le maléfice lorsqu'il n'y a aucune volonté de faire souffrir derrière, juste celle de s'échapper en un seul morceau (peut-être que cela suffit ?). Oh, elle s'en veut déjà, enfin presque. "C'est vrai, ce n'est pas si compliqué." Mensonge. Elle peut y aller maintenant ?

_________________
rock'n'roll suicide.
Oh no, love! you’re not alone you’re watching yourself, but you’re too unfair you got your head all tangled up, but if I could only make you care
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 08/01/2017
Messages : 75
Points : 84
x âge : 28 ans
x métier : Rentier/Psycho en puissance
x statut : Sorcier

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   Ven 8 Déc - 21:23

Il aurait aimé qu’elle y mette un peu plus de volonté. C’était assez décevant de voir l’effort qu’elle avait pu mettre dans son sort doloris. Le moldu, lui avait l’air d’être en piteux état tout de même, pour le moment, il ne bougeait plus et il avait l’air d’avoir fini de parler de sa femme ou d’autre chose inintéressante aux oreilles du Dolohov. Tout ce qui lui importait pour le moment, c’était de voir la sorcière faire le sort correctement. Il pousse alors un soupir en entendant la jeune-femme dire que ce n’était pas si compliqué en fin de compte. Sans attendre qu’elle se décide enfin pour l’attaquer pour se sauver, il brandit sa baguette vers Aldora et prononce les mots qu’il affectionne : « Endoloris » Un sourire sur ses lèvres en voyant la blonde se tordre de douleur. Elle comprendra sûrement pour la prochaine fois, comment faire ce sort.

Alors qu'il entend des bruits de combat au loin, il se doute que les renforts soient arrivés et qu’il doive partir au plus vite s'il ne veut pas revoir Azkaban. Alors, il stoppe son sort et laisse Aldora se remettre de ses émotions. Avant de partir, il laisse tout de même un message pour le ministère, pour insinuer encore plus le doute dans leurs esprits : « Morsmordre » Dit-il d’une voix forte en pointant sa baguette vers le ciel. Il part laissant la marque des ténèbres flotter dans le ciel. Il part en laissant derrière lui le chaos, les morts, les blessés, la communauté magique en grande crise. Il part heureux d’avoir pu contribuer à tout ça.

_________________
King of
the killing
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Intrigue Abertawe Festival   

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Intrigue Abertawe Festival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Festival Jeux à Court-Saint-Etienne 2010 (Belgique)
» 1er Cannes Festival Cup 2011
» Festival des jeux à Cannes
» [Festival du jeu Toulouse 2010] 23-24-25 avril
» [b]Festival International des Jeux de Cannes 2011[/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: camden :: king's cross
-