HAPPY HALLOWEEN ! Et bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires !!! N'oubliez pas de venir vous recenser avant le 15 novembre ici !!! .

 

 arden / we can never go back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 109
Points : 154
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:30

arden johnson
ft. cykeem white
DON'T JUDGE A BOOK BY ITS COVER
☕ âge : vingt ans
☕ orientation : gay
☕ situation : célibataire
☕ occupation : en formation au bureau des forces des tâches invisibles, au ministère
☕ quartier : camden
☕ qualités : discret, travailleur, créatif
☕ défauts : introverti, sensible, solitaire
☕ statut : sorcier
☕ groupe : wicked witch
OVERVIEW
Né dans une famille moldue chez qui réussite rime avec travail acharné, Arden a eu une enfance on ne peut plus studieuse. Très réservé, il a toujours eu beaucoup de mal à faire confiance aux autres, ce qui ne s'est guère arrangé avec le temps. La découverte de ses pouvoirs l'a grandement déstabilisé, tout comme ses parents d'ailleurs, qui auraient préféré en faire un médecin plutôt qu'un sorcier. Envoyé à Serdaigle à son arrivée à Poudlard, il a passé la majorité de sa scolarité à la bibliothèque, caché derrière des montagnes de livres, faisant souvent fuir ses camarades qui le trouvaient beaucoup trop rasoir. Un peu bizarre aussi, peut-être. Arden a longtemps eu l'impression de ne pas être à sa place, de se forcer à endosser un rôle qui n'était pas fait pour lui. C'est récemment qu'il a compris pourquoi il était aussi mal à l'aise face à ses parents, pourquoi ses relations amoureuses se soldaient toutes fatalement par des échecs. Il a mis du temps mais il a compris, pourtant ce n'est que le premier pas d'un long chemin et il n'est pas prêt à s'y engager. Quand on connaît ses parents, on comprend aisément pourquoi il ne s'est pas précipité chez eux pour leur annoncer son homosexualité et pourquoi il préfère se plonger dans sa formation, au ministère.
that's my story
summer 2007 / it's a kind of magic Il a bien compris que quelque chose ne va pas. Arden n'a peut-être qu'onze ans mais il n'est pas idiot et à la mine sombre qu'affichent ses parents depuis que l'inconnue à la tenue très étrange est partie, il a saisi que la situation est grave. Difficile, dramatique, préoccupante, il a toute une ribambelle de synonymes pour la qualifier sans pour autant pouvoir mettre de vrais mots là-dessus. C'est certainement à cause de ce qui est arrivé à l'école l'année dernière mais en même temps, il ne l'a pas fait exprès. Ce n'est pas vraiment de sa faute si les cheveux de mademoiselle Arnolds ont pris une teinte rose vif avant de soudainement tomber, d'un seul coup, si ? Non, ce n'est pas de sa faute, ça ne peut pas être de sa faute, ces choses-là n'existent pas. Sauf dans les livres et on lui répète assez souvent que ce sont des histoires, pas la réalité. Alors ça ne peut pas être de sa faute.

Recroquevillé sur une chaise, au bout de la table, il n'ose pas regarder ses parents. Ils n'ont pas dit un mot depuis le départ de cette femme étrange, au discours tout aussi déconcertant. Elle a parlé de magie, de baguette, d'école et d'un tas de choses qu'Arden n'a pas vraiment écouté, trop concentré sur le tap, tap, tap furieux des doigts de son père sur la table. La lettre, laissée par cette curieuse bonne femme, est juste là, trônant au milieu de la nappe fleurie. Frêle et pourtant si lourde. « Eh bien, lance soudain Père, d'un ton sec, j'imagine que nous n'avons plus besoin de nous demander comment payer Oxford » Ah ? Arden se redresse, curieux. Oxford, Oxford, Oxford, ses parents n'ont que ce nom-là à la bouche depuis des années. « J'imagine, oui » répond Mère, irritée. Et ils tournent tous deux vers leur fils un regard accusateur. Bon, c'est bien de sa faute alors.

*

Depuis le départ de ce stupide train, Arden sent son coeur battre la chamade et ce n'est pas spécialement agréable, comme à la veille de Noël ou de son anniversaire. Non, en fait, c'est depuis qu'il s'est retrouvé face à ce mur, encadré de ses parents, mur qu'il a dû traverser. Il a encore du mal à y croire, ne sait toujours pas comment ni pourquoi, et son cœur ne s'est pas calmé. Et ça fait des heures que ça dure. Les autres n'ont pas l'air aussi angoissé que lui. Ils discutent joyeusement, ils chahutent sans gêne, ils piaffent d'impatience dans ce hall immense. Oh, Arden en a bien repéré un ou deux qui fixent leurs pieds avec l'air de vouloir entre avalé par les dalles sombres, mais le reste du groupe se porte plutôt bien, pour des gens qui débarquent dans un lieu inconnu, entourés par des inconnus.

Les portes s'ouvrent et on les fait finalement avancer dans une pièce plus vaste encore. Curieux, Arden ne peut s'empêcher de lever la tête, bouche bée devant le plafond qui n'en finit pas de s'étendre en nuages. Des nuages. A l'intérieur. Ce n'est pas possible et pourtant, well. « Mais ! Enfin ! Avance ! » lui lance-t-on, après lui être rentré dedans. Il masse son épaule en jetant un bref regard à la fille qui ronchonne derrière lui. Elle n'a pas l'air très sympathique et, mal à l'aise, il s'éloigne aussi vite que possible, tâchant d'éviter toute autre confrontation. Il a toujours eu un peu de mal à s'ouvrir aux gens de son âge et ce n'est clairement pas avec cette fille qu'il se liera d'amitié, mais ce n'est pas une raison pour rejeter tout le monde. D'ailleurs, le garçon qui se tient à côté de lui semble nettement plus aimable. Il lui adresse un sourire et ouvre la bouche, sans doute pour se présenter, mais quelque part, plus loin, quelqu'un ─ un adulte, sans doute ─ l'interrompt aussitôt. La voix est étrange, les mots aussi et à force de patience, Arden parvient à apercevoir l'adulte en question. Enfin, presque. Hissé sur la pointe de ses pieds, il retombe aussi sec à plat sur le sol en découvrant le chapeau installé sur le tabouret. Parce que oui, oui, il semblerait bien que cette voix si peu commune appartienne au chapeau. Sans doute aurait-il dû écouter plus attentivement les recommandations de cette dame de l'école, venue quelques semaines plus tôt parler à ses parents. Ou ouvrir les livres, achetés dans la plus grande gêne. Jamais Arden n'a eu si peu envie de parcourir un ouvrage. Il ne se l'explique pas encore tout à fait. Nulle raison d'avoir peur pourtant, au contraire. Il a longtemps espéré voir ses plus grandes aventures littéraires prendre vie dans sa réalité. Pourquoi reculer maintenant ? C'est idiot, surtout qu'il aurait sans doute pu être averti. A propos du chapeau ─ « c'est le Choixpeau ! » lance la malpolie de tout à l'heure à l'une de ses voisines, excitation transpirant de sa voix ─ à propos du plafond, à propos du mur. A propos de tout ça. Arden n'aime guère avoir l'air d'un imbécile et il ne peut blâmer que lui-même cette fois.

Ils sont appelés un par un, ce qui n'est pas pour rassuré le gamin qui tire nerveusement sur ses nattes. Son tour va venir, il le sait et il donnerait cher pour fuir à toute allure et ne pas se retrouver, lui aussi, seul et minuscule sur ce tabouret, devant ce parterre d'inconnus.

summer 2014 / we can only go on and on La valise est lourde au bout de son bras mais Arden ne peut se résoudre à la déposer. Il faut partir de toute manière, ce n'est qu'un dernier regard. Un dernier regard qui dure depuis trois bonnes minutes but still. On lui assène une grande claque dans le dos et il trébuche avec un soupir, capable de reconnaître cette main entre mille. Ou son manque de délicatesse, plutôt. « Déjà nostalgique, Johnson ? »  lui lance Isaac, avant de s'accrocher à son cou, tout sourire. Arden lève les yeux au ciel sans répondre. « Fiche-lui la paix, Fitzpatrick, intervient Alice, dont la sympathie n'est jamais gratuite ─ c'est suspect. Tu tirerais la même gueule si tu devais retrouver la mère d'Arden sans pouvoir revenir ici à la fin de l'été » Ah, voilà. Some friends he has. Il savait qu'il n'aurait jamais dû se lier d'amitié avec la petite peste qui avait failli le précipiter tête la première contre le sol de la Grande Salle, lors de sa première rentrée. Et Isaac n'est guère plus fréquentable ou, en tout cas, c'est ce qu'Arden entend chaque fois qu'il rentre chez lui. C'est devenu une blague récurrente, pour ses amis. Ils n'ont pourtant jamais rencontré ses parents mais ses récits leur suffisent. « Ha, ha, ha » articule-t-il, un peu sec. Il aimerait pouvoir les contredire, vraiment, mais retourner vivre chez ses parents ne l'enchante pas du tout. Il n'a pas encore trouvé d'appartement et il ne peut pas se permettre de vivre à l'hôtel jusqu'à ce que ce soit le cas. C'est donc dans la maison familiale qu'il va devoir poser ses valises, le temps d'un mois ou deux, à contre-cœur. Isaac lui a proposé de passer l'été avec lui, Alice aussi d'ailleurs mais Arden ne peut pas éviter ses parents indéfiniment. Ils ne méritent pas ça. Ils ont veillé à répondre au moindre de ses besoins, l'ont couvert d'affection ─ ou de livres, plutôt, mais chez les Johnson, c'est la même chose ─ et ils l'aiment, il le sait. Ils ne sont peut-être pas très démonstratifs, mais ils l'aiment. Right ? Right. « Tu sais que tu peux venir à la maison, si ça va pas. Ou tu peux risquer d'attraper une MST en allant chez Isaac, dans le pire des cas » ajoute-t-elle, avec un sourire narquois. Arden ne peut s'empêcher de ricaner devant la mine perplexe d'Isaac. Ils ont beau passer la moitié de leur temps à lui parler du monde moldu, il retient rarement ce qu'il entend ─ quand il ne s'arrête pas sur les détails les plus insignifiants. « Ton éducation laisse à désirer, soupire Alice, feignant l'irritation, avant de reporter son attention sur Arden, le regard rempli d'une tendresse qu'elle affiche rarement : mais je suis sérieuse. Il y a de la place chez moi. Mes parents seront ravis de te voir d'ailleurs. Je suis à peu près sûre que mon père aimerait t'adopter. Il se sent un peu seul et personne n'a envie de parler football avec lui » Ah, right. Arden n'a jamais osé lui dire que le foot ─ ou le sport en général, en fait, moldu comme magique ─ n'est pas franchement sa tasse de thé. Alice le sait, sa mère et ses soeurs aussi, et elles s'amusent toujours beaucoup à le voir en grande conversation avec le paternel, moldu et grand fan de Manchester United. Et aussi gênant que ce genre de discussions peuvent être pour Arden, il ne les éviterait pour rien au monde. Il envie Alice et sa famille depuis qu'il la connaît, envie leur complicité bruyante, envie leur tendresse et leurs sourires. Chez les Johnson, on ne montre guère son affection, surtout pas à grands renforts de contacts physiques. And it's fine, vraiment. Arden ne changera pas ses parents, ni son enfance. But still. Il esquisse un sourire et il acquiesce, un rien gêné. « J'y penserai. Mais je ne vais pas m'éterniser chez eux » Chez eux. Pas chez lui, non. Il a cessé de considérer la demeure familiale comme son foyer depuis un moment. Quand, exactement, il serait bien en peine de le dire mais ce n'est plus chez lui, plus vraiment. « Je me vois mal vivre là-bas en travaillant au Ministère » explique-t-il, devant l'air surpris d'Isaac. Le Ministère est encore loin, il le sait mais Poudlard est derrière lui, tant au sens propre que figuré, et Arden est prêt à se projeter dans l'avenir. Surtout si ça signifie quitter ses parents. Ce n'est pas encore fait, bien sûr, et ça implique quantité de problèmes auxquels il n'a pas encore de solution ─ comme son loyer et, yikes, really ─ mais il est prêt. Vraiment prêt.

fall 2016 / i can't change (even if i tried) La tension est palpable mais on ne dit rien. Quand les choses vont mal chez les Johnson, on se tait. On se contente de quelques réflexions bien placées, d'une remarque acide ou d'un regard lourd de sens. Arden connaît la chanson et heureusement, ce n'est pas lui, le problème. Pas officiellement, du moins. Arden a pourtant l'impression que c'est lui, l'enfant ingrat, et non sa sœur bien décidée à vivre du Quidditch et à laquelle ses parents ne cessent de jeter des regards furieux depuis le début du repas. Il a longtemps eu l'impression de ne pas être à sa place, ici comme à Poudlard, de ne pas rentrer dans le moule qui lui était destiné, sans pour autant comprendre pourquoi. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé de contenter tout le monde, sa famille comme ses amis. Et aujourd'hui plus que jamais, il a la désagréable sensation de mentir à tout le monde. Oh, ses parents ne posent pas de question, ils n'ont pas envie de savoir quoi que ce soit. Ni ce qu'il fait, ni où il vit. Il les a déçu en choisissant de travailler au Ministère et non de suivre de longues études normales ─ moldues, donc ─ alors ils ne veulent pas savoir. Ils ne s'intéressent plus non plus à ses fréquentations depuis qu'ils ont rencontré Isaac et Alice, l'année passée. Arden s'en est réjouit pendant un temps, ravi de ne plus avoir à esquiver les questions de sa mère sur sa vie amoureuse. Mais ce silence, ce désintérêt sont devenus pesants et aujourd'hui, il bouillonne, dans son coin, loin de leurs regards. « Arden ? » Il sursaute en entendant la voix de son père, si bien qu'il en lâche ses couverts qui heurtent son assiette au grand dam de sa mère. Elle le regarde enfin et il se sent petit, tout petit. « Tout va bien ? » s'inquiète Père et Arden ne peut qu’acquiescer, muet. Pourquoi revient-il les voir, déjà ? Ah, oui. Parce que ce sont ses parents, sa famille. Parce qu'ils ne savent pas, surtout. Arden doute qu'ils se feraient le moindre souci à son sujet, si par hasard ils venaient à apprendre ce qui se passe dans sa vie. Ou qui, en fait, passe dans sa vie. Mais ils ne savent pas et c'est très bien comme ça.
behind the screen
Valtersen/Julia ☕ 20 ans
fréquence de connexion : ϟ perso inventé ou scénario ? scénario de cécilesme. ϟ avatar à réserver : cykeem white, siouplémerci. ϟ code du règlement : écrire ici. ϟ comment avez-vous connu Glitch ? ϟ un dernier mot pour finir en beauté ? je tiens à dire qu'on a profité d'une faiblesse momentanée, champagne induced, pour me forcer à venir. j'avais prévu de le faire mais pas aussi vite quoi also j'arrive pas à trouver des gifs de cykeem sans qu'il soit à poil (ça me dérange pas, personnellement, mais ça colle moyen avec le personnage) et je vous explique même pas pour les avatars, aLORS HEEEELP #subtilité
©️ fio (avatar), tumblr (gif)


Dernière édition par Arden Johnson le Jeu 9 Fév - 14:39, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:31

COUCOUUUUU What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 109
Points : 154
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:33

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:36

hi snobby marshmallow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 423
Points : 167
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:36

Bienvenuuuuuuuuue o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2016
Messages : 140
Points : 615
x âge : 27 ans
x métier : Photographe
x statut : Libre comme l'air

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:38

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 409
Points : 517
x âge : 28
x métier : Professeur d'histoire à l'université
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:40

Bienvenue 

_________________
Magic is everywhere
Il suffit de savoir bien regarder !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 109
Points : 154
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 29 Déc - 22:41

Lizzie Grayson a écrit:
hi snobby marshmallow

What a Face

Eryn O'Hare a écrit:
Bienvenuuuuuuuuue o/

ooooh, tu es trop jolie et merciii !

Lindsay Cox a écrit:
Bienvenue !

merciiii alors du coup, Lindsay, c'est la frangine de Jon ? Cousine ? Quels sont vos liens de parenté ? What a Face

Ellie White a écrit:
Bienvenue 

merciiii joli bonnet btw
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 285
Points : 642
x âge : 26 ans
x métier : Vendeuse
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Ven 30 Déc - 16:47

Gnégnégné

_________________

There are a lot of stories caged in the stars, narrated by different people looking at the sky, and felt by wandering souls, flying at the same time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 109
Points : 154
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Ven 30 Déc - 17:36

comme t'es beeeeeeeeeelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 19/12/2016
Messages : 140
Points : 615
x âge : 27 ans
x métier : Photographe
x statut : Libre comme l'air

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Ven 30 Déc - 19:50

C'est la grande-sœur de Jon !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Mar 3 Jan - 21:59

Bienvenue à toi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/12/2016
Messages : 67
Points : 361
x âge : 32 ans
x métier : Directrice de l'école primaire mixte de clapham/oubliator
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Ven 6 Jan - 21:16

Bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/10/2016
Messages : 376
Points : 343
x âge : 27
x métier : c'est compliqué
x statut : gay

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Mer 11 Jan - 14:20

des nouvelles rouliaaa ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 29/12/2016
Messages : 109
Points : 154
x âge : trente-cinq ans
x métier : apothicaire
x statut : sorcier au nom de famille difficile à porter, tâchant de rester en marge de tout ce qui peut se passer dans la communauté magique

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Dim 15 Jan - 21:36

un délai pleaaaase, promis je m'en occupe demain, je me bouge, j'ai retrouvé mon groove (et l'envie de regarder kuzco là, tout de suite Arrow parce que, bon), bREF PLEASE PLEASE PLEASE PRETTY PLEASE UN DÉLAI ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/10/2016
Messages : 376
Points : 343
x âge : 27
x métier : c'est compliqué
x statut : gay

MessageSujet: Re: arden / we can never go back   Jeu 9 Fév - 18:36

présentation validée !
Just before we start...Fiche validée ! o/ Amuse-toi bieeeen ! ♥️

Pour faciliter ton intégration sur le forum je t'invite à créer ta fiche de liens. Le petit résumé du perso que tu as écrit dans ta fiche peut être utilisé là bas, il est presque fait pour ça en fait

Avant de te lancer, même si je suppose que c'est déjà fait en grande partie, n'hésite pas à prendre connaissance des annexes. Il n'y en a pas beaucoup et elles peuvent s'avérer franchement utiles !

N'oublie pas non plus de recenser le métier de ton personnage ainsi que le quartier habité, et si tu le souhaites, tu peux même aller créer des petits scénarios ou pré-liens pour ton personnage dans cette section ♥️

Ce mois-ci nous avons cette intrigue en cours, pour y participer, il suffit de s'inscrire par iciii

Et enfin, pour débloquer plein de récompenses utiles à ta progression sur le forum, il faudra faire un tour du côté du système de points !

J'espère que tu passeras un bon moment sur le forum. En cas de besoin ma boîte de MPS est toujours ouverte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

arden / we can never go back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» GayZor support'sitoire // Come back
» 2010 Michael J.Fox Back to the Future spécial 25 ans !
» Chicago Bulls ... are back to business
» *Back to the ruins par tifil
» Back to the Future, devenez Marty Sackfly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille
-