HAPPY HALLOWEEN ! Et bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires !!! N'oubliez pas de venir vous recenser avant le 15 novembre ici !!! .

 

 Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 359
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Lun 19 Déc - 9:09

Dix-huit heures. Je viens d’avoir un groupe d’enfants entre six et huit ans et je dois dire que ces gamines m’impressionnent… mais bon dieu qu’elles sont bruyantes malgré toute la discipline que j’essaie de leur instaurer. Chez ces petites filles – quel dommage que les garçons soient tant sous-représentés à cet âge -, je n’ai réussi à les faire taire qu’en utilisant des astuces de professeurs et j’en arrive à me demander si c’est parce que c’est moi ou si elles sont tout aussi difficiles aux cours de mes collègues. Je ne sais pas. Dans tous les cas, je ne suis pas mécontente que la journée se termine.

Je file au vestiaire pour enfiler des vêtements décents. Je déteste rester assise sur une chaise en frappant des mains. Bien souvent, je me mets en tenue et fais les exercices avec les élèves, qu’ils aient quatre ou vingt ans. Je ne défais pas mon chignon, cependant. Et après avoir troqué mes chaussures de danse contre une paire de bottines à talons, j’attrape mon sac à la volée et sors du bâtiment pour aller chercher le métro.

Il fait déjà noir à cette heure. Je déteste l’hiver pour ça – je ne vois en général la lumière du jour qu’à travers d’épaisses vitres. Alors je grogne un peu, mais que voulez-vous ? Aileen ne sera pas à la maison, je sais qu’elle a un cours assez tard ce soir, alors je me permets de flâner un peu. Et quand j’entre dans la bouche de métro et que j’entends un air de musique, je m’arrête comme je le fais assez souvent pour écouter.

La jeune femme est très douée. Et moi, ça me donne des dizaines d’idées dans la tête. Avec mes grandes, celles qui se prédestinent à passer les auditions pour devenir professionnelles, j’aime tester leur propre créativité en leur proposant régulièrement des exercices d’improvisation. Et ce que joue cette jeune femme, en plus d’adorer ça, ça n’a rien à voir avec de la danse classique… si je propose ça aux élèves, ils vont me regarder avec des yeux comme des billes. Et on verra à qui je pourrai conseiller de passer les auditions pour le prochain ballet en janvier.

En gros, je me frotte déjà les mains alors que je suis simplement plantée devant une jeune artiste dans le métro. Est-ce que j’ai quelque chose à perdre ? Non. Alors, j’attends. Je l’écoute jusqu’au bout comme deux ou trois autres personnes et une fois son petit set terminé, je m’approche d’elle pour la féliciter :

- C’est vraiment chouette, bravo !

Non, je ne vais pas la tanner dès le départ avec mes projets chelous. Promis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 285
Points : 642
x âge : 26 ans
x métier : Vendeuse
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Mer 21 Déc - 12:27

Shelley releva son écharpe sur son nez, en songeant qu’elle avait déjà été plus motivée. Elle avait hésité avant de braver le froid hivernal, sa guitare sur les épaules, lui semblant plus lourde qu’habituellement. Puis elle avait quand même trouvé le courage de se motiver. Elle savait que souvent, ça commençait comme ça : à remettre au lendemain, ça se transformait en surlendemain, et finalement l’opportunité était passée. Elle n’en avait pas tant que ça de plus ; ses deux jours de repos étaient séparés dans la semaine, le reste du temps elle était trop fatiguée pour retourner à la maison, chercher son instrument et trouver une place ou s’installer pour aller chanter.

Elle avait déniché un emplacement dans le tube, où il y avait assez de passage, et les gens ici, bien que pressés, ne lui marchait pas dessus, comme c’était déjà arrivé. Elle laissa l’étui de sa guitare ouvert, même si ce n’était pas après quelques pièces de monnaie qu’elle courrait. Il suffisait d’une fois, d’une chance, d’une bonne personne… Pour le moment ce n’était encore jamais arrivé, mais pourquoi pas ? Elle conserva bonnet et manteau, même si ce n’était pas très confortable pour jouer. Elle du se résoudre malgré tout à ôter ses gants, et souffla dessus quelques secondes, dans l’espoir de les réchauffer désespérément.

Elle entonna plusieurs chansons, les unes à la suite des autres. Les gens ne s’arrêtaient pas souvent, ou alors très peu. La plupart du temps ils stationnaient quelques instants avant de reprendre leur route, vers leur travail, ou le chemin de leur maison. Et puis il y avait des jours comme celui-ci, où ils étaient plus conciliants, enclin a récupérer un peu de chaleur dans sa voix, que ne leur procurait pas forcément le froid de l’hiver. Elle entonna sa dernière chanson, salué de quelques maigres applaudissements. Après un dernier sourire de salut, elle posa sa guitare contre le mur, le temps de récupérer deux trois pièces, dans le fond de l’étui. Une des passantes en profita pour la complimenter. Forcément, ça lui faisait plaisir. Comme d’habitude, toutefois, elle ne savait jamais vraiment comment se comporter, face aux commentaires encourageants.

- Merci. Je n’avais encore jamais chanté la dernière. Enfin. A part dans ma chambre, lui expliqua t-elle. Elle n’était pas très douée pour se vendre, pourtant, elle savait qu’elle fallait qu’elle aille au contact du « public ». C’est ce que les gens voulaient après tout. Des icônes sympas. Je pense que je vais devoir aussi un peu la retravailler, dit-elle en remballant la guitare. Elle ne lui avoua pas qu’elle avait légèrement flanché à la fin, ses doigts glacés, ne pinçant pas correctement les cordes. Ses joues s’étaient tout de même légèrement empourprées. Des remarques appréciables, c’était toujours encourageant.

_________________

There are a lot of stories caged in the stars, narrated by different people looking at the sky, and felt by wandering souls, flying at the same time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 359
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Re: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Ven 6 Jan - 9:57


Cette demoiselle m’a donné une idée de génie. À vrai dire, l’improvisation est courante lors d’auditions, surtout si le chorégraphe est exigeant ou qu’il hésite entre plusieurs danseurs. Il n’est pas rare de dépasser plusieurs centaines de participants pour à peine dix ou quinze places non attribuées dans le ballet, et ces gens-là, il faut les départager. Voir ce dont ils sont capables sans aucune ligne de conduite si ce n’est un air musical découvert au même instant. Autant les préparer à montrer le meilleur d’eux-mêmes… sur un air qui n’a rien à voir avec le ballet classique. Et je sais qu’ils vont me foudroyer du regard ou me demander si je suis folle. Mais moi, je risque de beaucoup rire. Et beaucoup apprendre.
 
À la fin de sa prestation, c’est tout naturellement que je vais la féliciter. Il fait gelant et je la trouve courageuse en plus d’être talentueuse. Et maladroite, aussi. Mais c’est normal. Ses précisions m’arrachent un sourire.
 
-          C’était déjà très bien comme ça. Mais la pratique est à la base de tout, il ne faut jamais arrêter de s’entraîner, même quand on pense que c’est acquis.
 
Bon, professeur Maureen, tu vas peut-être penser à te taire, maintenant ? Comme si j’étais devant une de mes élèves. Pathétique, ce besoin de donner des leçons en permanence. Dans tous les cas, je n’ai pas envie de la lâcher, elle m’a donné une idée et je ne la réaliserai pas sans cette jeune femme. Mais comment la convaincre sans avoir l’air trop brusque ?
 
-          Je peux vous offrir un café ? Il fait glacial, dehors.
 
Blanc de quelques secondes. Je me rends compte que ça, c’est foutrement brusque. Alors je grimace, j’éclate d’un rire nerveux avant de continuer.
 
-          Désolée, c’est… je m’appelle Maureen, je suis professeur de danse à l’English National Ballet School. C’est juste que j’aimerais vous parler de quelque chose, désolée si ça semble… précipité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 285
Points : 642
x âge : 26 ans
x métier : Vendeuse
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Lun 16 Jan - 20:50

Shelley ne manqua pas de lui retourner un petit sourire reconnaissant. Elle n’avait pas l’habitude de discuter de ses performances dans la rue, et avoir un nouvel avis était toujours bon à prendre. Elle avait l’habitude de travailler seule et de présenter dans la rie le plus souvent ses créations. Pas vraiment moyen d’avoir des retours ni même des critiques. Elle travaillait dur cependant pour ça. Elle n’était pas sûre que se faire lyncher gratuitement par des amateurs soit très agréable, ni être prête pour ça. C’était surement un risque à prendre, et pour l’instant, on pouvait quand même dire que ça s’était plutôt bien passé.

Ca ne l’empêcha pas d’être prise de court lorsque l’inconnue blonde lui proposa une boisson chaud. « Oh, hum… » telle fut sa première réaction. Le geste était simple et gentil. Tristement, c’était aussi pour cela qu’il était bizarre et paraissait presque inappropriée. La vie en ville où c’était du chacun pour soi, forcément ça pouvait porter à la suspicion. Shelley se sentit autant coupable, qu’elle ne put s’empêcher d’avoir une réaction de distance, comme une protection inconsciente. Maureen, puisqu’elle venait de se présenter, ne lui laissa pas le loisir de décliner immédiatement, engageant un peu plus le lien vers elle. Farouche, sa première pensée fut de congédier la jeune femme et filer en vitesse, et d’attraper le premier métro venu. Pourquoi ? C’était complètement idiot. N’était-ce pas elle qui regrettait parfois le manque de spontanéité des gens, comme le vivaient les personnages de romans, dans leurs folles aventures ? D’une rencontre hasardeuse, qui pouvait par exemple, changer tout une vie… Elle reconsidérait la question ; et si c’était un de ces moments là ? C’était sûrement naïf comme raisonnement, mais après tout la perspective d’une boisson chaude n’était pas si mauvaise. Elle se sentait autant curieuse de la sentence de son interlocutrice, que sur la réserve. Effectivement, c’était soudain, et son cerveau qui réfléchissait à vive allure ne l’aidait as à prendre une décision.

« Je… d’accord, on peut faire ça » . Il y eu quelques minutes de silence, le temps qu’elles regagnent la sortie, parce qu’elle n’avait aucune idée de comment lancer la conversation avec Maureen, pas certaine de vraiment comprendre ce qu’il était en train de se passer, ni pourquoi. « C’est quand même un peu intriguant comme proposition, finit-elle quand même par dire, en espérant lui soutirer quelques informations supplémentaires. Je sais pas danser, lui dit-elle bêtement, si c’est pour recruter des nouveaux talents, des trucs comme ça, je chante juste » . Elle préférait mettre les choses au clair, même si elle se sentir idiote juste après lui avoir révélé cette information, parce que ça partait d’une bonne intention de ne pas faire perdre son temps à Maureen. Mais après réflexion, qui lui disait que son imagination n’était pas allée trop loin et qu’elle s’était fait des films toute seule ? C’est très con ce que tu viens de dire, se martela t-elle, en espérant que Maureen ne la prendrait pas de haut.

_________________

There are a lot of stories caged in the stars, narrated by different people looking at the sky, and felt by wandering souls, flying at the same time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 359
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Re: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Ven 27 Jan - 17:35

J’ai tendance à être spontanée. Peut-être un peu trop. Mais je ne peux pas laisser passer une occasion pareille, je suis sincère. La demoiselle est talentueuse et je me vois mal réaliser mon idée avec un autre artiste sans lui avoir proposé de s’en charger au préalable. Quitte à passer pour une potentielle psychopathe à la recherche d’une nouvelle victime. Son geste de recul ne me surprend pas. Le monde est si conditionné à refuser le contact avec les inconnus que le moindre café passe mal. J’aurais pu simplement continuer de discuter dans ce couloir de métro, à vrai dire. Mais il fait froid. Ses doigts doivent palpiter de douleur à gratter ses cordes dans l’air glacial de l’hiver…

C’est pour tenter de la rassurer que je me présente à la demoiselle. Et je ne sais pas si ça fonctionne, mais en tout cas, après une petite réflexion de sa part, elle accepte. Je n’en attends pas plus pour l’entraîner dehors dans un silence un peu gêné. C’est une réaction normale, je suppose. Et je préfère attendre qu’on soit posées pour lui expliquer ce que je lui veux en détails. Lorsqu’elle brise le silence, je souris – j’ai été beaucoup trop vague, un peu exprès, je l’avoue. Je décide tout de même de la rassurer, calant mon allure sur la sienne :

- Promis, je ne veux pas vous initier au ballet classique, si c’est ce qui vous fait peur. Bien que je donne aussi un cours pour débutantes… juste au cas où.


Je lui offre un léger sourire. J’essaie de ne pas la mettre trop mal à l’aise, à vrai dire, parce que je me doute de l’étrangeté de la situation. Puis, je l’invite à entrer dans le Starbucks et la suit de près. Après avoir passé commande et nous être installées, je décide de continuer. On ne va pas faire durer le suspense, ce serait de l’abus.

- À vrai dire, à moins que prendre des cours de danse vous tente, je ne suis pas là pour recruter une danseuse. Disons que j’ai quelques élèves de très bon niveau. Assez bons pour pouvoir prétendre auditionner pour l’ENB… à leur stade, ils devraient être capables de s’en sortir sur n’importe quel style musical.

Inconsciemment, je pose les deux bras sur la table et m’approche un peu de la musicienne :

- J’ai besoin d’une artiste qui les changerait de notre certes très bon mais vieux pianiste pour deux ou trois cours. Un peu de fraîcheur. Quelque chose avec du peps, qui les obligerait à se sortir de leur zone de confort et qui me permettrait d’étudier la personnalité de chacun avec un peu plus de profondeur en les testant sur de l’improvisation. Ce sera évidemment rémunéré.


Après un nouveau petit sourire, je conclus mon monologue :

- Je sais que ce n’est pas Wembley ou une tournée européenne, mais vous méritez de jouer ailleurs que dans une bouche de métro avec un froid pareil pour quelques pièces, si vous voulez mon avis…

Voilà. Bombe balancée. J’espère à présent qu’elle ne s’enfuira pas en courant…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 285
Points : 642
x âge : 26 ans
x métier : Vendeuse
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Sam 11 Fév - 19:13

Sois spontanée, agréable, et souriante. Sois spontanée, agréable, et souriante. Evidemment, plus elle se le répétait, plus Shelley avait le sentiment qu’elle avait l’air de tout, sauf d’être spontanée, agréable, et souriante. Elle avait un sourire, qu’elle s’efforçait de garder, en dévisageant son interlocutrice, assise tout en face d’elle, maintenant qu’elles avaient passé commande. Elle espérait que celui ci n’avait pas l’air trop crispé, ni forcé. A trop vouloir paraitre ce qu’elle n’était pas, elle n’était pas sûr que le résultat soit vraiment réussi. Elle ne voulait pas non plus laisser penser à Maureen que c’était de sa faute. Enfin si, ça l’était, un peu, mais pas dans le mauvais sens du terme. Tout ceci était très excitant, avant même de savoir de quoi il retournait… et c’était bien pour ça que cela l’effrayait complètement. Elle se mit à boire une gorgée de sa boisson chaude, en écoutant enfin les explications de la jeune femme blonde. « Whaouh, c’est assez impressionnant », commenta t-elle dans un premier temps. Peut être que c’était parce qu’elle même était juste une simple chanteuse de métro, qu’elle n’imaginait pas ce cadre aussi côté dans lequel évoluait visiblement Maureen. Plus les secondes passaient, plus elle se disait qu’elle n’avait pas n’importe qui en face d’elle. Et que ce n’importe qui, n’enseignait pas non plus à n’importe qui.

Son cerveau analysant une fois de plus à toute vitesse les informations que lui donna Maureen juste ensuite. « Sérieusement ? dit-elle d’abord bêtement dans un premier temps. Forcément, elle avait envie d’accepter tout de suite, de lui serrer la main, et hop, marché conclu. Toutefois, il y avait ce petit quelque chose au fond de l’estomac qui lui poussait à gagner du temps. Comme si quelque part, cela lui donnait de la crédibilité, mais aussi du poids, et de la légitimité à cette demande, semblée sortir de nul part, mais pour le moins inespérée. Elle porta rapidement sa main à sa bouche, avant de l’ôter pour parler. Désolée, c’est tellement… inattendu ? J’ai peur de sauter de joie, de dire oui, et que finalement, vous vous envoliez avec votre proposition ! pour le coup, la spontanéité était enfin là, mais est-ce que c’était vraiment une bonne idée ? Il ne fallait pas qu’elle en dise trop non plus, elle devait montrer qu’elle était professionnelle, alors qu’au fond, elle rêvait de faire quelques petits de danse de la victoire tiens ! Elle redressa son dos, et retint cette fois son vrai sourire, pour ne pas montrer l’issue de sa réponse, même si ça paraissait sans doute plié. Peut être que je pourrais passer dans la semaine pour voir à quoi ressemble les cours ? ».

La proposition la faisait d’ores et déjà rêver évidemment. Maureen avait parlé d’argent, elle n’y avait même pas pensé, l’opportunité de faire connaître sa musique passait avant tout, et pourtant elle était idiote, c’était clair que de l’argent, elle en avait besoin. « Je n’ai jamais fait ça avant, mais ahem, ça permet de voir la musique autrement aussi, ce n’est pas une mauvaise idée… Des idées de morceaux en particulier ? J’ai quelques chansons à moi, mais aussi de chanteurs connus », rattrapa t-elle. Après tout, la professeur n’attendait peut être pas autant de libertés.

_________________

There are a lot of stories caged in the stars, narrated by different people looking at the sky, and felt by wandering souls, flying at the same time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 359
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Re: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Mer 1 Mar - 19:24

- Oui, sérieusement !

Un sourire bienveillant illumine mon visage. Je sais parfaitement de quoi ça a l’air : une belle et grande magouille. Le jour où le directeur artistique de l’ENB m’a proposé le job de professeur en apprenant que j’arrêtais, comme ça, spontanément, j’ai moi aussi cru qu’il se moquait de moi. D’autant plus qu’on ne prédisait rien de plus qu’un corps de ballet pour moi. Difficile de prendre la proposition au sérieux quand on n’a soi-même jamais été réellement prise au sérieux. Je peux donc parfaitement comprendre la jeune femme lorsqu’elle me fait part de ses inquiétudes. Pourtant, n’importe qui d’un tant soit peu sensé – et pas du tout concerné – crierait : « serre-lui la main et accepte, bon dieu ! ». Plus facile à dire qu’à faire.

Alors qu’elle me propose de passer durant la semaine, j’attrape un morceau de serviette et fouille mon sac à la recherche d’un stylo afin d’y noter mon nom et mon numéro de portable. J’attends de lui tendre le morceau de papier pour lui répondre par l’affirmative :

- Ce serait avec plaisir. N’hésitez pas à me téléphoner, si vous avez encore besoin de réfléchir, et on conviendra d’une date qui vous arrange. Je sais que ça peut paraître surréaliste, désolée. C’était vraiment spontané.


Je replace un peu gênée une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Plus j’y réfléchis, plus tout ceci semble suspect, presque irréaliste. Je ne peux que comprendre sa méfiance. Heureusement, elle semble tout de même me faire confiance car elle pousse sa curiosité plus loin en me posant des questions sur mes attentes. Alors que je bois une gorgée de café, je secoue la tête quand elle me parle de chansons connues : j’ai besoin de son originalité. Au contraire, mes élèves ne doivent rien reconnaître, plonger dans le plus grand des inconnus. Je m’empresse de répondre :

- N’hésitez pas à jouer vos compositions. Elles valent la peine d’être écoutées et ça obligera mes élèves à se surpasser face à l’inconnu.

En plus, disons-le franchement, reprendre des classiques alors qu’on est si doué pour la création, c’est un peu dommage.

- Si vous avez disons une grosse vingtaine d’œuvres originales, histoire de tenir trois séances d’une demi-heure, ce serait parfait. Si non, pas de souci ! C’est vous le maître, vous décidez de ce que vous jouez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 285
Points : 642
x âge : 26 ans
x métier : Vendeuse
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley   Ven 24 Mar - 20:17

Maintenant que Maureen écrivait son nom et son numéro de téléphone sur la serviette en papier, tout cela devenait bien plus concret, même si toujours surréaliste. Cela acheva en tout cas de la convaincre. Pourquoi donner ses coordonnées à quelqu’un qu’on ne tient pas à revoir ? C’était insensé, et Shelley ne s’imagina même pas un instant que son interlocutrice puisse lui donner un faux numéro. Elle hocha la tête, et rangea précieusement les informations dans l’étui de sa guitare.

C’était excitant, mais bien sûr, celui lui donnait une pression supplémentaire. La professeure s’en remettait totalement à elle d’après ses propos. C’était gratifiant bien sûr, mais jamais encore elle ne s’était retrouvée dans une telle situation, c’est à dire être en parfaite autonomie par rapport à ce qu’elle avait à présenter. Ca n’avait rien à voir avec une playlist jouée régulièrement dans le métro de la ville. C’était excitant bien sûr, elle songeait déjà à quelques pistes, et elle avait hâte de relever le challenge. Il fallait que cela se fasse dans le succès, mais après tout, ça ne dépendait qu’elle. Elle se voyait déjà à la maison, en train de potasser dessus. « Il y aura de quoi faire, clairement, surtout s’ils n’ont pas l’habitude de ce genre de registre. Ça risque sûrement de les déstabiliser ?  S’interrogea-t-elle à haute voix. J’ai évidemment des chansons plutôt calmes, d’autres qui sont plus énergiques, ça peut produire des émotions complètement différentes, si c’est ce que vous recherchez. »

Elles discutèrent encore quelques minutes, le temps de terminer tranquillement respectivement leurs boissons. « J’ai hâte de voir à quoi les lieux ressemblent, je n’ai jamais vraiment eu l’occasion d’aller dans ce genre d’endroit, confia t-elle, puis elle commença à rassembler ses affaires. J’imagine que l’on va vite se recroiser ? » conclut-elle avec un vrai sourire, pour confirmer sa venue prochaine. Jamais elle n’aurait imaginé par cette fraîche journée hivernale trouver autant de chaleur dans son cœur.

_________________

There are a lot of stories caged in the stars, narrated by different people looking at the sky, and felt by wandering souls, flying at the same time.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Quand chant et danse se rencontrent... # Shelley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» Quand on s'evade en Azeroth...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille :: archives 2016-2017
-