JOYEUSES FETES ! Et bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires de Noël !!! Des cadeaux à gagner tous les jours ici !!! .

 

 you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 454
Points : 197
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Jeu 15 Déc - 10:22

Ça y est, c’est fait. J’en suis débarrassée.

Impossible de dire si ça me soulage ou si je me sens encore plus affreuse que d’habitude, toujours est-il que je tente de faire bonne figure. Non pas que je sois déjà assez bizarre comme ça, mais c’est tout comme. Il faudrait être aveugle pour ne pas remarquer que je change d’humeur comme de chemise et que ça ne me ressemble pas.

Mais là, le gosse est parti. L’indésirable numéro un. Et tout devrait aller pour le mieux, parce que voyez-vous, le mariage n’est jamais qu’un bout de papier signé suivi d’une cérémonie ridicule, et si tout va bien avec Ayden, pourquoi diable est-ce que je continue de m’inquiéter ? Cercle vicieux sans fin. Parfois, je me déteste. Et parfois, je ne comprends pas comment il peut ne pas me haïr.

Aujourd’hui est l’un de ces jours où j’ai envie de faire les choses bien. Où j’aimerais pour une fois avoir l’air sûre de moi et des décisions que j’ai prises. De toute façon, je le sais : je suis incapable de le quitter. Poser mon regard sur lui me suffit pour comprendre qu’il fait partie de moi et je n’ai aucune idée de ce que je deviendrais s’il partait définitivement. Je suis seule avec mon égoïsme, sur ce coup. Je sais qu’il aimerait que je lui en parle, mais c’est trop tard : je me suis enfoncée bien trop loin. Lui larguer ce que j’ai sur le cœur aurait l’effet d’une bombe atomique, imaginez un peu. C’est impossible. Je dois surmonter ça avec moi-même. Et lui laisser croire que tout va mieux.

Je me tiens actuellement dans le magasin au rez-de-chaussée de la maison, un bandana rouge noué dans les cheveux pour retenir les mèches rebelles hors de mon visage. J’astique les vitrines où sont entreposés différents trophées, objets de collection ou articles de journaux où l’on parle d’Ayden et que j’expose toujours fièrement en boutique. C’est vrai, j’aurais pu me contenter d’un coup de baguette, mais la magie ne fait jamais tout comme je l’aimerais. Et puis, c’est comme ça que j’ai appris : un seau, un chiffon, et c’est parti. Ayden ne devrait pas tarder et je ferme dans une demi-heure. J’en profite pour remettre un peu d’ordre dans les rayons quand je vois que c’est le bazar et je me prends même à chantonner un air moldu quand j’entends du bruit à l’étage. Je souris vaguement. Une boule me prend dans l’estomac – je me sens toujours autant coupable -, alors je déglutis et me force à la faire disparaître. Je me dirige vers la cage d’escalier et crie à son intention :

- Descends si tu veux, je suis en train de fermer !

Avoir l’air normale. Normale. Tout. Va. Bien. On va au moins faire tout comme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Jeu 15 Déc - 11:25


Cette semaine, j'avais eu beaucoup de travail. Les entraînements étaient plus intenses et duraient plus longtemps que jamais avec l'approche d'un match important contre la Roumanie. Ils avaient de bon poursuiveurs mais l'étude de leur équipe nous avait laissé entendre que leur attrapeur n'était pas très habile. La stratégie était donc de ne pas faire durer le match en longueur, et d'être efficace. Fort heureusement c'était ma spécialité ! Après la séance, nous nous étions retrouvé chez un de nos batteurs, pour se reposer et discuter joyeusement. J'adorais toujours ce genre d'ambiance et je me sentait parfaitement à ma place de la sorte. Cependant, je n'étais pas resté longtemps, car je n'avais pas la tête à cela en ce moment. L'équipe l'avait d'ailleurs remarqué et ne cessait de me lancer des petites plaisanteries que je ne relevait pas.

En effet, je commençais a appréhender les moments où j'allais retrouver Eryn, car celle-ci pouvait très bien être parfaitement heureuse de me voir, ou tout son contraire. C'était la roulette russe chaque jour. Je ne comprenais pas bien pourquoi elle était si différente ces derniers temps, et fermée sur elle-même surtout. Puisqu'elle répondait avec confiance et certitude << I'm fine. >> alors que ses yeux lançaient des appels au secours. Si seulement j'avais un peu mieux étudier à l'époque ... peut-être que la légilimencie ... Mais qu'est ce que je raconte ? Je ne lui ferais certainement jamais ça, même si j'en étais capable. Enfin, tout cela pour dire que cette appréhension me pesait. Je ne rentrais plus le sourire aux lèvres comme d'habitude, je rentrais inquiet. Et ça, ce n'était pas moi du tout. Ce genre d'émotions étaient bien trop complexe pour moi.

Je transplanais à l'étage directement dans le salon et posa mon sac d'équipement près de la porte. J'avais décidé de faire abstraction de mes doutes et de la jouer naturel ! Complicité avant tout ! C'est ce qui définit notre couple, non ? Hop, vérification de présence féminine divine dans les pièces voisines, personne à l'horizon. J'entendis alors sa voix m'appeler dans l'escalier. Ah, parfait ! Je descendis alors et la pris dans mes bras, posa mes mains sur son ventre et l'embrassa dans le cou alors qu'elle rangeait sur une étagère une boite de cire pour manche à balais.

< Salut toi ! Comment ça a été la journée ? Pas trop longue sans ton joueur préféré ?

Je la serrais un peu plus. J'avais beau la voir tous les jours, c'étais comme chaque soir il s'était écoulé un mois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 454
Points : 197
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Jeu 15 Déc - 21:15

Je l’attends sans trop d’impatience, tentant de faire taire la boule qui se forme dans mon ventre et y prenant toute la place avant qu’il n’arrive. Je continue mon ménage, j’astique les balais et je chantonne en guettant les pas familiers d’Ayden dans l’escalier. Je ne m’arrête pas pour autant lorsque je les entends. Je range mes chiffons dans le placard. Dix minutes avant la fermeture officielle. Plus de clients depuis une heure déjà. Comme souvent. Et je pense qu’il faudrait que j’adapte mes horaires en fourrant un pot de cire à balais lorsque je sens ses bras se refermer sur moi.

Une de ses mains se pose sur mon ventre et je me crispe. Mes muscles se raidissent et je prie pour qu’il le prenne pour de la surprise. C’en est, en quelque sorte. Mais l’espace d’un instant, je repense au bébé et je me sens nauséeuse. Encore. C’est comme si, pendant trois secondes, j’avais cru qu’il était au courant. Je chasse cette pensée, je m’y oblige – ce soir, je ne me prends pas la tête, je l’ai décidé -, et j’entremêle mes doigts au siens, appuyant ma tête contre son torse. Sa modestie habituelle m’arrache, pour une fois, un véritable rire. Même si cette boule dans mon ventre ne me quitte pas et menace d’exploser à tout moment.

- Mmmh… laisse-moi réfléchir un moment !

D’un geste, je me retourne vers lui, maintenant un contact physique dont, je m’en rends compte, j’ai terriblement besoin. Je lui adresse mon sourire le plus espiègle avant de faire mine de réfléchir, les yeux au ciel et le doigt sur la bouche dans une mimique théâtrale et exagérée.

- Je ne sais pas si tu es mon joueur préféré, Davis. Faut dire que l’attrapeur français est terriblement bon, il pourrait presque te faire de l’ombre !

Mon cul, oui. L’attrapeur français est un prétentieux sans précédent et je déteste ses manières. Je crois qu’Ayden le sait, d’ailleurs. Je l’ai pris en exemple exprès pour l’ennuyer – on est une chieuse ou on ne l’est pas, j’ai décidé de l’être le jour de ma naissance, désolée les gars.

Je ris doucement et passe mes bras autour de son cou. J’essaie de ne pas penser au mot « fiancé » qui se répète comme un sordide écho au fond de ma tête alors que je l’embrasse. C’est tout pour les prises de têtes, j’ai dit. Pas. Aujourd’hui. Bordel. Je reprends un air sérieux :

- Bien sûr que la journée a été longue, je suis contente qu’elle se termine. Mais toi, alors ? Je suis sûre que tu l’as passée à penser à la meilleure attrapeuse de toutes nos années Poudlard ! Je parle de la rouquine de Poufsouffle, évidemment. Loin de moi l’idée de me jeter des fleurs…

Je toussote en riant. Ça y est, je commence à dire de la merde, ça promet. Allez, vaut mieux ça que faire la gueule, voyons le bon côté des choses !

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Jeu 15 Déc - 23:21

Je sens Eryn sursauté, ce que je ne comprends pas, puisqu'elle savait très bien que j'étais rentré. En tout cas,  à mon plus grand soulagement, je l'entends rire véritablement après ma petite salutation. Pourtant, e fais ce genre de réflexion à longueur de temps, et je suis heureux qu'elle n'en soit toujours pas lassée. Elle se détends d'un coup et je retrouve mon Eryn habituelle, plus spontanée et drôle. Elle se met à faire semblant de reflechir, de manière ouvertement scandaleuse, pour finalement me dire qu'elle hésite avec l'attrapeur français. Je surjoue une mine outrée et choquée, le prenant comme une insulte personnelle.

- Ah oui ? Cet idiot de français, ME faire de l'ombre ? Melle O'Hare vous êtes bien impertinente ! Vous ne savez pas à qui vous parlez je crois ! Si je ne suis pas votre joueur préféré expliquez moi cette vitrine dans ce cas !

Je lui fais une moue moqueuse en pointant du doigt le mur du fond, où brillent certaines de mes démarcations de Quidditch.

- Il semblerait qu'il y ai du mensonge dans l'air ! Dis-je en riant et en lui tournant le dos, faisant semblant d'être véxé.
Une embrassade plus tard, nous reprenons notre sérieux et elle m'affirme que oui, sa journée n'a pas été très folle en rebondissement, tout en envoyant une pique de jeunesse. Je souris à cette remarque et recule de quelques pas.

-  Je suis démasqué, l'attrapeuse pouffsouffle à occuper mes pensées toute la journée. Quelle perspicacité !
Je sors ma baguette d'une traite et envoie un sortilège tout en souplesse. Des pétales de fleurs tombent alors sur Eryn.

- Je vais quand même te jeter des fleurs pour cette occasion ! Avouais-je sournoisement en l'attrapant par la taille pour la ramener vers moi.
C'est alors que la clochette du magasin retentit. Je regardais ma montre, le magasin fermait officiellement dans cinq minutes. Qui était donc ce retardataire qui venait troubler un instant de complicité bien mérité ?

Il s'agissait d'une jeune femme, dans la vingtaine. Elle entra essoufflée. De toute évidence, elle avait courut pour venir jusqu'ici. Elle s'approcha de nous et fit de grands yeux en me voyant. Je fis disparaître les dernières pétales des cheveux d'Eryn d'un mouvement souple de baguette pour m'éloigner d'elle dans un baiser et la laisser s'occuper de la cliente. J'allais alors fouiller dans les cartons au fond. La relation client et le fangirlisme, très peu pour moi ce soir. Espérons que l'entrevue ne serait pas trop longue. Je parvenais cependant à entendre vaguement leur voix de là où je me trouvais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 454
Points : 197
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Dim 18 Déc - 11:49

J’espère vraiment qu’il ne posera pas de questions. Alors qu’il se colle à mon dos, je me sens me raidir et si je sais très bien à quoi c’est dû – un élan soudain de panique provoqué par ma culpabilité, n’est-ce pas -, je préfèrerais ne pas devoir m’expliquer. À mon grand soulagement, il se tait et passe outre, me laissant jouer les imbéciles sans se douter que je m’en sers aussi pour cacher mon malaise. Ça aide un peu, parce que je me retrouve obligée de réfléchir à ce que je vais bien pouvoir raconter de pire plutôt qu’à pourquoi j’agis de cette façon. Et je suis contente qu’il joue mon jeu, n’ayant pas l’air trop étonné de mes élans lunatiques.

Je croise les bras pour l’ennuyer. Continuant dans les mimiques surjouées, j’opte cette fois pour un air de chien battu pire qu’exagéré. D’ailleurs, je dois me battre pour ne pas éclater de rire :

- Les vitrines ne seraient pas là si tu ne me martyrisais pas pour que je te voue un culte !

Au moment où je lui lance un clin d’œil complice, il me tourne le dos en faisant semblant d’être vexé. C’est à ce moment-là qu’on me perd : je me mets à rire comme je l’ai peu fait depuis longtemps. Mine de rien, faire n’importe quoi m’est bénéfique. Pourtant, je pourrais éclater en sanglots ou m’énerver pour la moindre bêtise, j’en suis sûre.

Je vais rechercher Ayden, lui agrippant la main pour le tourner vers moi. Il sait très bien que j’ai mis toutes ces choses un peu partout dans la boutique par simple fierté. Un truc qui gonfle l’ego, l’air de dire « tu l’as vu au stade ? Il est bon, hein, et il est pas moche en plus ?! A moi. Pas toucher. ». Un comble quand on sait ce qui me passe par la tête depuis plusieurs semaines, mais pourtant la vérité.

- Allez, boude pas, va ! Y’a que la vérité qui blesse !

Le gratifiant d’un sourire, je reprends tout de même mon sérieux… pour quelques secondes à peine. Je recommence mes sarcasmes parce que jouer comme ça est une bonne cure. Ça me rappelle quand tout allait bien. Je peux même faire semblant, pour quelques instants, qu’il n’y a jamais eu de problèmes. Je grimace lorsqu’Ayden confirme ma bêtise :

- Outch, touchée en plein c…

Pas le temps de finir ma phrase. Un long geste de sa baguette et voilà que des pétales de roses en sortent juste au-dessus de ma tête. Ça m’arrache un sourire un peu vague, pas très vrai. Voilà que ça redevient un peu trop romantique à mon goût et je dois fermer les yeux pour chasser toutes les mauvaises ondes que j’ai promis, le temps d’au moins une soirée, d’envoyer bouler. Alors, je me cache dans son cou lorsqu’il me prend dans ses bras.

- Trop aimable, je marmonne tout de même en parlant du « lancer de fleurs », et je prie pour que ça suffise.

La clochette du magasin me tire de mes pensées et me sauve de mon moment de faiblesse. Je gratifie Ayden d’un sourire avant qu’il ne s’éclipse non sans avoir fait disparaître les dernières traces de fleurs et me dirige vers la cliente. Je ne la connais pas. Pourtant une majorité de mes clients sont des habitués que je finis par reconnaître. En plus d’être arrivée en courant, la pauvre me regarde avec des yeux comme des billes et j’ai presque envie d’être désagréable… parce qu’Ayden n’est pas un demi-dieu, merde. Et s’il semble très bien supporter d’être médiatisé, même si j’ai découpé quelques articles du Daily Prophet pour les accrocher en boutique, personnellement, ça me fiche la nausée.

Au lieu de ça, j’affiche un sourire cachant ma frustration – merde, quoi, cinq minutes avant la fermeture !

- Je peux vous aider ?

Elle m’explique en quelques mots ce qu’elle vient faire ici. Je ne sais pas si elle se croit discrète quand elle se fiche sur la pointe des pieds pour essayer d’apercevoir Ayden là où il a disparu, mais elle ne l’est pas. En gros, elle a complètement oublié l’anniversaire du fils de son nouveau mari qui tombait aujourd’hui et il aime le Quidditch, alors elle voudrait lui offrir un nouveau balais cher et vilain pour se rattraper. Classique des belles-mères. Celle-là a en plus l'air particulièrement jeune... ça ne me regarde pas, mais j'en râle d'autant plus. Je la conseille en lui jetant plusieurs regards en coin dès que je dois lui tourner le dos et une fois arrivées en caisse, je n’en peux plus, je grogne :

- Vous allez accoucher ou je vais devoir vous tirer les vers du nez ? Vous sortez d’ici ou vous me posez votre question mais arrêtez de vous dandiner comme ça, vous me fichez le tournis !
- Ben… je me demandais si, vous voyez, je pourrais pas me faire pardonner un peu plus si j’avais un autographe de… fin… vous voyez, quoi.

Je lève les yeux au ciel. Voilà. Ça, ça m’énerve. Je lui fais signe d’attendre une seconde et débarque devant Ayden avec une plume et un bout de parchemin que je viens d’arracher sans aucun scrupule d’un vieux journal. Je grimace et murmure pour ne pas qu’elle entende :

- Code 3 de la chieuse de base. Je me gratte la tête, tentant de redevenir un tant soit peu aimable. Bon dieu de sautes d’humeurs… Tu veux faire un geste pour un gamin de quatorze ans avec une famille tellement merdique qu’elle oublie même son anniversaire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Dim 18 Déc - 20:44

Je m'étais eclipsé dans l'arrière boutique où j'avais pu dégoté le dernier journal. Je lisais les nouvelles en attendant la fermeture officielle de la boutique. Tout en feuilletant, mon regard se perdit rapidement dans le vide alors que mes pensées déviaient de la nouvelle locale (Un homme s'était blessé lorsqu'il avait acheté un nouveau tapis pour son salon. Ce dernier était en fait un tapis volant et faisait trébucher tous les passants qui osaient le piétiner sans ménagement.) aux problèmes actuels. Il était si difficile de faire abstraction comme je me l'étais promis. Il me fallais plutôt un plan d'attaque pour obliger Eryn à me parler non ? Jouer la manière plus abrupte ? Mais elle était si heureuse aujourd'hui, je n'avais pas envie de tout gacher. Je me mis à faire les cents pas dans la remise, en faisant de petites mimiques caractéristique de "Je suis en pleine reflexion.". Aujourd'hui elle l'était, mais dans une heure ? A quoi cela rimait-il donc ? Devais-je continuer de faire semblant de ne rien voir ? Devais-je foncer tête baisser ? Mais si je la blessais ? Une pensée horrible me traversa alors l'esprit. Et si c'était moi ? Faisait-elle semblant depuis le début ? Peut-être n'éprouvait-elle plus rien ? Puis je me ressaisit. Non, ce cas de figure était impossible. Encore tout à l'heure tout se passait à merveille, avant que nous ne soyons interrompus. Quoique pas tant que ça finalement ... C'est vrai que j'avais eu un accès de romantisme moqueur, mais fut un temps cela ne la génait pas vraiment et cela la faisait même rire. C'était beaucoup moins le cas ces derniers temps.

Dans un soupir, je reposais le journal dans un coin et passait ma main dans mes cheveux, en m'adossant au mur du fond, le regard toujours perdu dans une intense concentration. Hm. Il fallait que je fasse quelque chose, mais quoi ? Quelqu'un autre qu'elle devait bien connaître la vérité de son état. Quelqu'un qui serait ravi de me dire tout ce que je faisait de mal dans mon couple et qui rendait Eryn mal. La réponse était l'évidence même, mais je ne pouvais pas m'assurer que de 1. Il me dirait la vérité. et de 2. Qu'il connaissait vraiment le pourquoi du comment de l'état de sa fille. Il faudrait peut-être amené le sujet en douceur, voir si elle était allé le voir récemment peut-être ? Il fallait encore réfléchir à la question. Mais je me fis interrompre dans le cours de mes pensées par Eryn qui était revenue vers moi dans un soupir. Je l'avais entendu parlé fort juste une minute plus tôt mais je n'avais prêter attention à ce qui s'était dit.

A priori, elle n'était pas enchantée, en même temps à 5 minutes de la fermeture ... Elle me souffle de bien vouloir signer le papier qu'elle me tends pour la cliente. Je vais le faire bien sûr mais je vois que ce genre de demande lui pèse. Pourtant elle avait signé pour ça. Enfin, pas encore, mais bientôt. Je devais creuser cette piste.

Je raccrochais un sourire à mon visage et prit la plume et le papier. Je me mis à ecrire en faisant mine d'annoncer chaque mots ecrit à voix haute (enfin, juste pour qu'Eryn entende. A voix haute mais en chuchotement, vous me suivez ?)

< Très bien donne moi ça, attend une seconde. C'est bien parce que sinon elle ne va pas nous lâcher hein. Et je me met à noter.

< Jo-yeux. Anni-versaire. Petit. gamin. de. 14. ans (je repris de l'encre) qui. vit. dans. uuune. Familllle. Mer.Dique. -Ayden D.

Et un dernier grand trait pour ma signature. Bien entendu je n'avais pas du tout noté cela, mais je voulais simplement faire réagir Eryn un peu. J'étais sure qu'elle ne marcherais pas et qu'elle me dirait d'arrêter de dire des bétises, mais j'étais comme ça, je n'y pouvais rien ! Je lui fit un grand sourire moqueur en lui tendant le papier où il était noté "Joyeux anniversaire. Passe une excellente journée pour tes 14 ans ! Ton plus grand fan, Ayden D." Basique, vu et revu mais toujours efficace. Un petit coup de baguette, et l'autographe se transforma légèrement pour qu'un petit vif d'or se balade sur la feuille.
Je lui tendis la feuille pour qu'elle puisse enfin encaisser sa cliente (mmh, des gallions !). Alors qu'elle disparaissait derrière l'étagère, je la regardais s'éloigner en souhaitant de toute mes forces qu'elle trouve le courage de s'ouvrir à moi d'elle-même, sans que je me mette à user de la ruse. Eh, j'étais un Serpentard après tout. Je finissais toujours par arriver à obtenir ce que je voulais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 454
Points : 197
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Lun 19 Déc - 21:38

Oui, clairement, je change d’humeur comme de chemise. Pas ma faute – le psy à qui mon paternel m’oblige à déblatérer ma vie a dit que c’était normal dans mon cas. Et que je ne devais pas m’inquiéter. Et le blabla habituel de ces charlatans, misère ce qu’il peut m’énerver ce crétin en blouse blanche. Je ne mords sur ma chique que pour faire plaisir à mon père, mais c’est bien parce qu’il paie la note à la fin. Ça aide à faire des efforts.

Si je tends le bout de parchemin grossièrement déchiré à Ayden, c’est uniquement pour que la débile qui m’attend en boutique se barre fissa. Ça me rend malade de faire plaisir à une personne pareille, même si je me console en pensant que peut-être le gamin à qui le cadeau est destiné sera un tant soit peu consolé avec ça.

Ayden ne bronche pas. Au contraire, il attrape la plume et se met à marmonner. J’en éclate de rire à m’en fiche de ma propre poire. Je jette quand même un coup d’œil au-dessus de son épaule pour vérifier qu’il n’est pas franchement sérieux mais je me marre beaucoup. Je crois qu’en fait, je n’aurais même pas bronché s’il l’avait été. Bah quoi ? Il vit réellement dans une famille merdique, ce gosse ! Heureusement qu’il a Poudlard une grosse partie de l’année. Enfin, ça, c’est moi qui le pense.

- Tu sais que tu me vends du rêve ?, je questionne Ayden lorsqu’il me tend le papier en retour.

Je le gratifie d’un clin d’œil avant de retourner en boutique où j’encaisse la dame qui ne cesse de me remercier. J’ai envie de la gifler. Tellement qu’à peine la porte refermée derrière elle, je la verrouille d’un coup de baguette et occulte les fenêtres d’un second, sec et net. Et je m’étale sur le siège derrière la caisse dans un long soupir.

- Enfin ! Champ libre, tu peux revenir !

Oui, parce que là, j’ai juste la flemme de bouger mes fesses jusqu’à lui. L’autre folle dingue m’a achevée. Et en réalité, je n’attends même pas qu’il ait levé le petit doigt pour crier à son intention :

- T’es sûr d’avoir envie de rester ici ce soir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Mar 20 Déc - 23:24



Alors que j'écrivais mon mot, je releva la tête, surpris, en entendant Eryn rire de bon coeur. Mais vraiment. Elle n'avait pas l'air de faire semblant ! Moi qui pensais faire un bide ! Je reste pantois et un large sourire s'étale sur mon visage, par mimétisme. Son rire se répercute et elle me fait un clin d'oeil en me tournant le dos pour aller rendre à sa cliente le précieux papier. Je l'entends d'ici, elle réponds avec une froideur, comme si la Eryn d'il y a une minute avait disparut, et qu'elle avait remit un autre masque. C'était très perturbant ! J'entendis les stores se baisser et les serrures se fermer à peine cinq secondes après que la cliente soit sortie et que la clochette ait retentie dans le magasin, suivi d'un POUF qui indiquait qu'Eryn s'était affalée dans un fauteuil de la boutique, probablement proche de sa caisse. A priori, Eryn en avait eu assez de sa journée, et ça je pouvais parfaitement le comprendre. Je m'avançais à travers les étagères de l'arrière boutique pour aller la rejoindre avant même qu'elle me crie que la voix était libre.

Alors que je ne l'avais pas tout à fait dans mon champ de vision, que sa voix porta a nouveau à travers le magasin, pour une requête particulièrement singulière. Elle me demandais si "J'étais sûr d'avoir envie de rester ici ce soir". Eh bien, c'est à dire que moi j'étais 100% partant H24 pour sortir et faire la fête, surtout avec elle, mais dernièrement, ce n'était pas de mon côté que ça clochait pour les sorties. J'arrivais alors devant la caisse et m'adossa contre la tranche de l'étagère la plus proche, juste face à elle, en croisant les bras et levant un sourcil d'un air sceptique, mais amusé.

< Comment ça, tu ne veux pas me voir ce soir ? Tu as des plans ? dis-je d'une manière sceptique et boudeuse.

Je reprit d'un ton ironique, en exagèrent légèrement, les yeux au ciel, toujours en gardant une certaine distance entre nous.

< Non je dis ça ... car de mon côté, je suis toujours partant pour débarrasser le plancher ! Je lui fis un petit clin d'oeil.

Si Eryn souhaitait sortir ce soir, c'était un bon signe ! Elle ne se préoccuperait de rien et nous retrouverions un peu de fraicheur, comme "avant" si je puis dire ? Enfin, ce que je veux signifier par là, c'est qu'elle serait plus occupée à être elle-même qu'à être perdue dans ses pensées, loin de moi.

< Après, si tu es sérieuse, tu sais ce que ça signifie si on sort, non ?






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 454
Points : 197
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Mar 3 Jan - 20:19



Il m’arrive d’avoir l’impression d’être fausse. De rire à gorge trop déployée, de m’enthousiasmer d’un rien, de faire un peu trop semblant de rien. Pourtant, j’ai décidé de tout chasser ce soir, et la dernière cliente de la soirée n’est pas étrangère à mon envie de bouger mes fesses de cet endroit. De toute façon, demain, je n’ouvre qu’à dix heures. Ça me laissera le temps de faire un semblant de grasse matinée.
 
Je suis affalée sur le tabouret derrière la caisse et alors que j’aperçois Ayden sortir de la cachette où il se planquait encore quelques secondes plus tôt, j’enlève ce bandana de mes cheveux et les détache complètement, secouant la tête d’un geste brusque. Si je suis destinée à sortir ce soir, autant ne pas ressembler à Cendrillon – j’adorais Cendrillon, quand j’étais gamine, mais de là à adopter son look… non merci.
 

-          Oui, j’ai prévu de te perdre au milieu de la foule ! Arrête de deviner mes plans, t’es même pas drôle !
 
Ponctuant ma remarque d’un clin d’œil, je me relève avec une difficulté volontairement exagérée, faisant face à Ayden. Évidemment que je rigole. Même si j’ai longtemps pensé à tout arrêter, ce n’est pas si simple que ça. Le perdre quelque part n’est pas dans mes plans. Et puis, si vraiment c’était le cas, il aurait toujours pu rentrer en transplanant, ce qui ne m’aurait pas arrangée.
 
 Je sais aussi bien que lui qu’il n’est jamais dérangé lorsqu’il s’agit de sortir et je lui réponds d’un simple sourire. Car sa remarque suivante m’intrigue, réellement, et l’espace d’un instant je ne pense même plus à lancer le moindre sarcasme. Enfin, plutôt : rien ne sort. D’habitude, tout vient du tac au tac, sans même avoir à y réfléchir, mais je sens bien qu’en ce moment plus que jamais, je dois éviter de faire de l’humour. Et ça, ça m’angoisse. Je fronce les sourcils, intriguée :
 
-          Qu’est-ce que ça signifie ?
 
À vrai dire, je ne lui laisse même pas le temps de répondre, j’enchaîne directement :
 
-          Parce que, tu vois, j’avais pensé qu’on pourrait faire comme quand on était endurants, nous saouler à l’hydromel dans un pub quelconque pour que je puisse t’enterrer comme au bon vieux temps, du coup je n’ai aucune idée de ce que tu veux dire… aurais-tu peur d’une femme ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Ven 6 Jan - 17:55

Une petite pointe d'humour et j'observe une Eryn sarcastique, mais détendue, tout en espérant qu'il n'y avait rien de vrai dans ses paroles, caché quelque part au 4e degré. (HS : j'ai vu le clin d'oeil a l'event ! ). Je vis Eryn se lever en faisant semblant d’éprouver d'intenses difficultés à ce geste. Elle était juste épuisée, pourquoi vouloir sortir ? A bien y réfléchis cela ne lui ressemblait pas du tout, surtout avec les dernières semaines. Que devrais-je en déduire ? Devrais-je me méfier de ce brusque changement ou mettre ça sur le compte de ses sautes d'humeur journalière ? En tout cas, je la voyais bien arrivée en soirée et soudainement changer d'avis pour me laisser en plan et rentrer. Hm. J'y allais peut-être un peu fort, mais ça ne m'étonnerais quand même pas.

Un blanc d'une seconde s'installa, ponctué de son éternel sourire suivi d'une lueur d'incompréhension dans les yeux alors qu'elle bute sur ma phrase.

< L'hydromel me va parfaitement, mais j'aimerais te rappeler que je suis toujours autant endurant. Je lui fis un clin d'oeil malicieux. Donc je relève le challenge.

Je fais une petite pause, en me demandant comment je pouvais amener dans la conversation mes interrogations et les sous-entendus que j'avais fait dans mes précédentes paroles...

< Ce que je voulais sous-entendre, c'est que ce sera globalement moi qui devrait t'entérrer et non l'inverse. Ca fait un moment que tu n'es pas vraiment sortie dans ce but. Pourquoi ce revirement de situation tout à coup ? Je me rapprochait d'elle en la testant du regard et en reprenant d'une voix moins sérieuse.

< Non pas que ça me dérange, mais je m'interroge tout simplement. finis-je en souriant avec confiance

Je fis quelques pas en retrait et m'adossa contre une étagère en bois derrière moi. J'avais un sentiment partagé sur ce que j'avais dis. D'un côté je souhaitais sortir avec elle, et nous allions le faire certainement, j'avais envie de remettre à plus tard tous les interrogations et les sous-entendus du moment, tout remettre au lendemain et ne plus y penser. Mais d'un autre coté je devais être fidèle et franc avec moi-même. Tout ignorer était impossible et j'avais saisi là une occasion de peut-être obtenir des réponses. Ce que je me demandais, c'est si j'avais bien fait. Les choses allaient-elles empirer ou s'arranger ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 454
Points : 197
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Jeu 19 Jan - 9:49

J’ai besoin de sortir. Au fond de moi, je sens que ça pourrait m’aider, non seulement à me comporter de manière à peu près normale, mais surtout pour oublier un peu cette histoire de bébé. Malgré moi, alors que je savais que je voulais m’en débarrasser, je n’ai pas bu la moindre goutte d’alcool durant près de trois mois. Et si j’avais pris l’habitude de fumer une cigarette ou l’autre à l’occasion, j’ai complètement arrêté cette mauvaise pratique en même temps. Instinct maternel inconscient ? Peut-être. Argh, rien que cette pensée m’arracherait presque une grimace ! Dans tous les cas, il faut que je sorte. Je me dis que ça peut m’aider et c’est non-négligeable en vue du foutoir dans lequel je me suis fourrée ces dernières semaines.

- Parfait ! A moi la gloire !

Je ne suis pas certaine que je serais capable de l’enterrer. Mais qui sait… j’ai peut-être gagné des habilités cachées ! Et puis au pire, je viderai mes verres d’un coup de baguette quand il aura le dos tourné… Bon, ok, ça, c’est tricher !

Cela dit, je sens qu’Ayden a quelque chose dans la tête. Je ne peux pas lui en vouloir s’il hésite, ce ne serait que me rendre la monnaie de ma pièce. Par contre, je redoute les futures paroles. Même si je les prends encore et toujours sur le ton du sarcasme, je sais que je ne pourrai pas me cacher éternellement derrière. Et quand il se décide à cracher le morceau, je hoche la tête : la réponse est simple et je n’aurai même pas besoin de mentir.

- Oh, justement pour casser les habitudes. Tu sais, la routine…

Est-ce que je m’étale sur le sujet ? Non, pas vraiment. J’en ai déjà dit beaucoup. D’habitude, je me ferme complètement. D’ailleurs, avant que ce soit le cas, je m’approche de lui et le tire doucement par les deux mains, espérant couper court à toute discussion :

- On y va ?

Je ne sais pas si c’est une bonne idée. Alcoolisée, je pourrais dire n’importe quoi, faire n’importe quoi. Sur le moment, je me dis aussi que je ne pourrais pas faire pire que ce qui a déjà été fait et que si j’ai été capable de me taire tout ce temps, ça ne changera pas. Je veux juste expérimenter une soirée normale. Me forcer à être Eryn, et pas son équivalent maniaco-dépressif doublée d’une meurtrière de fœtus. C’est tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    Lun 23 Jan - 15:09

Les paroles d'Eryn, aussi enjouée à l'idée d'être couverte de "gloire", m'arrachent un sourire en coin. Je me redresse de l'étagère où je suis posté pour m'approcher d'elle.  La gloire ? Quelle gloire ? D'un point de vue statistique, il était impossible que je sois hors service avant elle. Cela faisait des semaines que je ne l'avais rien vu consommer. Encore un mystère à élucider sans doute, mais ici, l'occasion était trop belle pour continuer à se lamenter sur le pourquoi du comment. Pour une fois que l'un de mes souhaits était exaucé, il me fallait contenir mes interrogations et profiter du moment tout simplement, en esperant que ce ne serait pas le dernier.

Elle balaya d'un coup de main ma question à propos de ce soudain revirement de tempérament. Le changement, la routine. Hm,  rien de très convaincant tout ça, mais a peine avais-je ouvert la bouche pour répliquer qu'elle lança, en s'approchant de moi et attrapant mes mains, un joyeux " On y va ? " 

Je refermais la bouche instantanément sans rien dire pendant une seconde de confusion et finalement, j’acquiesçais d'un signe de tête, en affichant un sourire

- Très bien, on est partit alors ! Je ne te ménagerais pas ! 

Je l'embrasse rapidement, nous sortons en fermant la boutique et nous enfin nous transplanons vers un bar simple mais très sorcier (surtout la salle du fond) que je connais bien, le Pandora.
J'étais soulagé qu'elle fasse certains efforts et quelque chose me disais que cette soirée allait s'annoncer particulièrement mouvementée et pleine de surprises. A savoir si j'allais garder mon sourire bien longtemps.

[FERME]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥    

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

you thought that anything could change this time, your mind, your heart and, most of all, your face # Ayden ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Urgent] Zelda ocarina of time N64, sous blister.
» We Are Change Paris vs Le Siècle
» pb voitures qui change de prix ???
» Los Angeles Clippers Time
» Mahjong Time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille :: archives 2016-2017
-