HAPPY HALLOWEEN ! Et bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à réclamer des rp aléatoires !!! N'oubliez pas de venir vous recenser avant le 15 novembre ici !!! .

 

 Maureen - I won't be ignored

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 359
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Maureen - I won't be ignored   Dim 4 Déc - 0:51

maureen hardy
ft. deborah ann woll
DON'T JUDGE A BOOK BY ITS COVER
☕ âge : 29 ans
   ☕ orientation : hétérosexuelle
   ☕ situation : célibataire
   ☕ occupation : professeur de danse
   ☕ quartier : Soho
   ☕ qualités : attentive, perfectionniste, battante
   ☕ défauts : fermée, introvertie, indécise
   ☕ statut : moldue
   ☕ groupe : why so sirius
   
OVERVIEW
Enfant délaissée par sa famille, père inconnu, mère en crise d'adolescence permanente, Maureen a dû apprendre à vivre seule dès le plus jeune âge. Et à se gérer. Elle et sa petite soeur, Aileen, dix ans plus jeune que Maureen et née dans les mêmes conditions : personne ne sait qui est le père et personne ne veut le savoir, grossesse apprise trop tard, bébé non désiré. Que du bonheur chez les Hardy, donc.
Elève pas du tout studieuse ni intéressée par l'école, se faisant remarquer sans arrêt par manque d'affection, elle a redoublé plusieurs fois et se canalisait dans des cours de danse auxquels elle a toujours emmené sa petite soeur. Passion familiale. Et contre toute attente, elle est devenue professeur à son tour. Après quelques années à l'English National Ballet, elle a décidé de tout arrêter pour former les étoiles de demain à l'ENB School. Même si sa petite soeur, adolescente aussi rebelle qu'elle l'était à son âge, commence à lui poser pas mal de problèmes...
that's my story
And it started like this...
- Où tu vas ?

Je me retourne, sourcils froncés, la main sur la poignée de la porte et le sac sur l’épaule. Elle me demande vraiment où je vais ? Je sais qu’elle n’est jamais à la maison, mais de là à ne pas être au courant des hobbies de sa fille…

- À la danse, maman.

Évidemment, je n’en dis pas plus. Premièrement parce qu’à dix ans, j’ai l’impression de n’avoir pas droit à la parole, mais ensuite et surtout parce que j’ai peur de ce qu’elle va me dire. Elle est assise dans son fauteuil miteux, déchiré, et son mascara coule autour de ses yeux. C’est marrant, on dirait un panda.

- Tu n’y vas pas, me lance-t-elle sèchement.
- Mais pourquoi ?!

Là, je suis déçue. La danse est ma seule échappatoire. Et à la maison, je m’ennuie. À l’école, c’est pire encore. Je déteste l’école. Et rester à la maison, avec Aileen qui pleure et qui hurle à pleins poumons comme seul un bébé sait le faire, c’est la mort. D’ailleurs, parlant de ma petite sœur…

- Tu dois garder Aileen. Moi, je vais voir Lee.

Qui c’est, Lee ? Probablement un nouveau de ses copains. Elle a au moins la décence de ne jamais les ramener à la maison, mais je sais au fond de moi qu’elle exagère. Je n’ai pas de papa, elle dit qu’il était méchant avec elle et que je ne dois pas le connaître. Je la comprends. Pour Aileen, c’est autre chose. Je sais qu’elle n’en n’a jamais voulu, parce que depuis que j’ai su que j’allais avoir une petite sœur, je l’ai entendue tous les soirs rentrer en pleurant. Et comme elle ne parle jamais du papa de ma sœur, je suppose qu’il n’était pas gentil non plus. Et pourtant, elle continue. Encore et toujours. J’entends souvent des prénoms différents et je sais qu’elle disparaît bien trop. Les autres enfants de ma classe racontent leurs soirées en famille quand les miennes ne sont faites que de choses de grands. La cuisine, la vaisselle, les couches d’Aileen.

Et la danse.

Elle ne m’enlèvera pas mon cours de danse. Je la toise, la défie du regard. Mais je n’ose pas en dire plus. Je lance mon sac au milieu de la pièce et vais m’asseoir dans le sofa en boudant. Satisfaite, ma mère se lève, prends ses affaires à elle et sort de la maison. Je boude encore quelques minutes, râlant sur ma frangine qui grogne dans son landeau… et puis, j’ai une illumination.

Le bébé vient avec moi.

***

- Tu fais la même chose que maman, ‘Reen. Tu me laisses toute seule !


Dix ans plus tard.

Il ne se passe pas grand-chose dans ma vie, vous savez. Rien qui puisse être notifié. Rien de joli, rien de mignon, rien d’assez affreux pour qu’on en parle. La première fois que j’ai emmené ma sœur à la danse, je pensais sincèrement me faire passer un savon en rentrant à la maison. Bizarrement, il n’en était rien. Ma mère a même trouvé que c’était une excellente idée et à deux ans et demi, elle l’y a inscrite aussi. Avec moi. En plus d’assister à mes cours, j’aidais mon professeur à encadrer les plus jeunes pendant que j’attendais ma frangine, et je crois que la passion nous a frappées toutes les deux.

- C’est soit ça, soit on retourne chez maman. On ne peut pas retourner là-bas.

A dix-huit ans, j’ai arrêté le lycée et je suis entrée à l’English National Ballet. Et même si j’y suis payée, ça ne suffisait pas à l’époque pour m’enfuir de la maison avec ma sœur. Alors, j’ai trouvé un nouveau boulot, le soir : j’étais barmaid dans un pub. Danseuse le jour, barmaid la nuit. Et depuis deux ans, j’habite dans un appartement avec Aileen.

Qu’elle me compare à notre mère alors que je me saigne pour son bien me donne la nausée. Et à dix ans, elle aussi me paraît bien mature…

- Alors, essaie d’être mieux qu’elle !

Je soupire, blessée. Pourtant, je travaille, je ramène de l’argent, je n’ai même jamais pris le temps d’avoir un petit ami depuis que je vis avec ma sœur ! C’est impossible que je sois comme elle ! Puis, je réfléchis plus loin… elle a raison. Et si je veux qu’elle ait toutes ses chances, je dois abandonner mon rêve de gloire. Je le sais.

- D’accord, je murmure avant de claquer la porte, déçue.

Je n’ai que vingt ans. Et là, j’ai l’impression d’en avoir le double. C’est un peu triste.


***

- Non, Aileen, regarde… Ton talon doit être plus ouvert, là, il est face au sol. Tu dois imaginer qu’il regarde le miroir devant toi. Voilà, c’est mieux.


Faire une pointe correcte… Elle sait le faire, j’en suis certaine, mais elle conteste toute autorité et je ne peux me permettre de ne pas la corriger. Certainement pas devant toutes mes autres élèves. Je ne voudrais pas qu’on pense que je fasse du favoritisme, d’autant plus qu’Aileen, malgré son caractère de cochon, est très prometteuse. Et ça en embête déjà plus d’une que ce soit le cas. Alors si en plus je ne corrige pas ses erreurs les plus ridicules…

Vous l’aurez compris : le professeur, c’est moi. J’ai abandonné mon rêve d’être un jour étoile pour subvenir aux besoins de ma sœur et gagner un vrai salaire avec un seul boulot, ce qui m’a permis d’être un peu plus présente pour elle. Pourtant, elle a dix-neuf ans et m’en fais voir de toutes les couleurs. Je crois que le mal était déjà fait. Et puis, on a le même caractère, toutes les deux.

Je la vois qui souffle mais se laisse faire. Je sais que je l’agace. Je sais aussi qu’elle pense à déménager. Je ne devrais pas être au courant, c’est son téléphone qui a vibré alors qu’elle était partie aux toilettes, et j’ai regardé son message par curiosité… elle a accepté une colocation avec une amie et pense arrêter totalement de danser. Elle si douée. Elle que j’ai élevée alors que j’avais dix ans à peine. Elle pour qui j’ai abandonné mon rêve de gosse.

Et elle ne m’a encore rien annoncé. Ça fait mal au cœur. Je pose les yeux sur elle une dernière fois et me relève.

- Bien, reprenons !


Je claque dans mes mains, annonçant au pianiste qu’il peut reprendre la musique. Je me balade entre les barres, corrige oralement mes élèves. Je me plais, dans ce métier, vraiment. J’envoie mes meilleurs éléments aussi loin que je le peux et une de mes premières ados est aujourd’hui étoile à l’English National Ballet. J’en suis fière, certes.

Mais il me manque quelque chose.

Et pour le moment, j’ai l’impression d’avoir gâché ma jeunesse sans rien recevoir en retour. C’est passager, je le sais. L’optimiste que je suis reviendra, c’est certain ! Je me suis toujours relevée, alors pourquoi pas aujourd’hui ?
... to be continued
behind the screen
twisted ☕ 20 ans
fréquence de connexion : aussi souvent que possible ♥️ ϟ perso inventé ou scénario ? inventé ϟ avatar à réserver : Deborah Ann Wollϟ code du règlement : mischiefs managed ϟ comment avez-vous connu Glitch ? Hello, I'm Eryn ♥️♥️♥️ ϟ un dernier mot pour finir en beauté ? LOVE YOU  What a Face
©️ vintage love (avatar), tumblr (gif)
[/center]

_________________


Dernière édition par Maureen Hardy le Dim 4 Déc - 22:15, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 31/10/2016
Messages : 375
Points : 340
x âge : 27
x métier : c'est compliqué
x statut : gay

MessageSujet: Re: Maureen - I won't be ignored   Dim 4 Déc - 9:49

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maureen - I won't be ignored   Dim 4 Déc - 10:12

REBIENVENUE FAIBLARDE ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 359
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Re: Maureen - I won't be ignored   Dim 4 Déc - 10:15

Merci les coupaaaaaaaains

Oracio : chut. La faiblesse, c'est le bien *PAN*

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maureen - I won't be ignored   Dim 4 Déc - 17:10

Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/12/2016
Messages : 359
Points : 256
x âge : 29 ans
x métier : libraire de l'allée des embrumes
x statut : sorcière, imposteur, empruntant ses origines à celles de Voldemort à grands coups de fourchelang

MessageSujet: Re: Maureen - I won't be ignored   Dim 4 Déc - 19:23

Merci monsieur

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maureen - I won't be ignored   Lun 5 Déc - 10:24

présentation validée !
Just before we start... J'ai beaucoup aimé la fiche, j'aime le personnage et j'espère qu'on pourra se trouver un lien En plus, DAW quoi Je te remets le speech habituel même si c'est un peu chez toi ici maintenant

Pour faciliter ton intégration sur le forum je t'invite à créer ta fiche de lien. Le petit résumé du perso que tu as écrit dans ta fiche peut être utilisé là bas, il est presque fait pour ça en fait

Avant de te lancer, même si je suppose que c'est déjà fait en grande partie, n'hésite pas à prendre connaissance des annexes. Il n'y en a pas beaucoup et elles peuvent s'avérer franchement utiles !

Ce mois-ci nous avons cette intrigue en cours, pour y participer, il suffit de s'inscrire par iciii

Et enfin, pour débloquer plein de récompenses utiles à ta progression sur le forum, il faudra faire un tour du côté du système de points !

J'espère que tu passeras un bon moment sur le forum. En cas de besoin ma boîte de MPS est toujours ouverte
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 421
Points : 165
x âge : 26 ans
x métier : possède sa propre boutique d'accessoires de Quidditch
x statut : Kouroukoukou stash stash

MessageSujet: Re: Maureen - I won't be ignored   Lun 5 Déc - 14:35

C'est bien gentil, monsieur merci bieeeen Very Happy ♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Maureen - I won't be ignored

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Présentation de Maureen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: ashes to ashes :: corbeille :: archives 2016-2017
-