Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .

 

 Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/08/2018
Messages : 11
Points : 12
x âge : 23 ans
x métier : Professeure de danse classique
x statut : Célibataire

MessageSujet: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Mar 21 Aoû - 22:08

Lucile Brekker
ft. Daisy Ridley
DON'T JUDGE A BOOK BY ITS COVER
☕️ âge : Elle a un peu de mal à le croire mais elle en est déjà à sa vingt-troisème bougie
☕️ orientation : Du peu d'expérience qu'elle a dans ce domaine, elle aurait tendance à se définir comme bisexuelle: elle apprécie autant la beauté d'une femme que celle d'un homme et ce qui compte avant tout pour elle est ce qui se cache à l'intérieur
☕️ situation : Le drame qui a marqué un avant et un après dans sa vie ne l'a pas vraiment aidée dans le département amoureux: elle est célibataire et de toute manière elle n'a pas la tête à ça
☕️ occupation : Elle donne des cours dans le studio de danse qui fut autrefois la fierté de son père
☕️ quartier : Elle habite avec sa tante et son frère dans un jolie maison à Greenwich et elle n'est pas vraiment prête à quitter le cocon familial
☕️ qualités : Intelligente, attentionnée, patiente, protectrice
☕️ défauts : Têtue, légèrement parano, trop plein d'énergie
☕️ statut : Fille absolument banale selon la plupart des standards, moldue selon ceux des sorciers
☕️ groupe : Just a glitch
OVERVIEW
Lucile a tout d’un papillon à qui on a coupé les ailes, mais qui tente malgré tout de réapprendre à voler. Fille aînée du charmant couple Brekker, elle avait une vie réglée comme du papier à musique et elle était promise à une brillante carrière de danseuse. Puis arriva ce foutu jour qui détruit sa vie et qui la fit passer pour une illuminée traumatisée par l’accident de la route qui avait ôté la vie de ses parents. Personne ne crut à son témoignage, pas même son petit frère pourtant présent au moment des faits. Mais elle sait pertinemment ce qu’elle a vu : un type a provoqué l’accident au moyen de la magie. Elle n’en parle plus (elle n’a pas méga envie de se faire interner) mais la jeune femme cherche depuis un moyen de prouver, d’expliquer, de comprendre ce qui est arrivé tout en essayant de se reconstruire après un méchant passage à vide. Entre deux recherches dans des sites obscurs et dont les trois-quarts sont complètement bidons, elle s’est plus ou moins reprise en main sous la tutelle de sa tante et le regard inquiet de son petit frère et a repris le studio de danse de son père où elle travaille d’arrachepied pour lui faire honneur.
that's my story
And it started like this... Maison Brekker, Greenwich, Londres
21 avril 2013, 11 :55


La maison est vide, ce qui est rare pour un dimanche. Nous Brekker on est pas vraiment friand des activités dominicales et on préfère passer ce jour à flâner dans les parages. Léo est loin, en pleine préparation du ballet qui approche à des pas gigantesques à en croire son perpétuel regard paniqué dès que le mot est prononcé (est-ce que je le prononce souvent pour l'embêter? Peut-être). Notre tante est également loin, occupée par l’anniversaire d’une amie de longue date. La bâtisse est à moi et je peux faire ce que je veux en tout impunité (dans la limite du raisonnable bien sûr).

Dès que j’ai englouti mon petit-déjeuner (enfin, vu l’heure c’est plus un brunch qu’autre chose), mon regard s’arrête sur le placard sous l’escalier. Là où on range tout et n’importe quoi : les décorations de Noël, le vieux ballon de basket,  les classeurs remplis de paperasse, la boîte remplie de coquillages récoltés au fil des vacances.

Mes affaires de danse.

Je n’ai plus fait une pointe depuis l’accident. Ce fichu accident qui m’a pris mon innocence, mes parents, mon avenir au Royal Ballet School et apparemment ma santé mentale. Je suis traumatisée paraît-il. Il faut croire que voir quelque chose qui sort de l’ordinaire vous place automatiquement chez les fous. Foutus psychologues et leurs explications à la mords-moi-le-nœud. Je sais très bien ce que j’ai vu ce jour-là mais bien sûr, c’est toujours plus simple de faire l’autruche et mettre à la poubelle ce qu’on ne comprend pas. Non, ce n’était pas un accident, c’était un fou qui a poussé la voiture de face contre nous avec un fichu rayon magique. Mais personne ne veut rien entendre.

Je veux partir mais mon regard reste fixé sur la poignée du placard. C’est la troisième fois cette semaine et je ne suis pas stupide, je sais ce que cela veut dire. Mais je ne suis pas sûre d’être prête. Comme je sais aussi que soit je franchis le pas maintenant, à l’abri de tout regard, soit je laisse tomber de manière définitive. Doucement, comme prise dans un ralenti, je me rapproche de ce bout de metal qui m’attire tant.

Inspire, expire. Inspire, expire.

L’odeur de poussière m’accueille quand j’entrouvre cette boîte de Pandore. Je ne mets pas longtemps à repérer mon vieux sac rouge et tremblant comme une feuille, je saisis l’anse. Je ne sais pas ce que je fais, j’ai envie de tout lâcher et fuir bêtement, mais je me force à attraper la fermeture éclair et dévoiler ce contenu que j’ai tant maudit. Réflexe apparemment normal selon mes psychologues: j’ai transféré ma colère sur la danse pour mieux gérer mon deuil. Ou un truc du style.

Saisir ma paire de pointes équivaut à un coup de couteau dans le ventre mais je ne peux plus m’arrêter, c’est comme si j’étais spectatrice de la scène. Mon regard s’assure que la porte d’entrée est toujours bien fermée et que personne n’essaie de rentrer plus tôt que prévu. Et là, dans cette solitude réconfortante, l’impensable se produit : j'envoie mes pantoufles dans le décor et j’enfile délicatement mes pointes. Voir mes pieds ainsi me tord le cœur mais un éclat de rire tremblotant m’échappe. J’ai mis mes pointes. J’ai mis mes pointes bon sang. Prise d’un élan d’adrénaline mêlé à un curieux mélange de tristesse, de soulagement et de nostalgie, je me lève et je fais des étirements au beau milieu du couloir. Et je ne sens aucune nausée, aucune envie de hurler, aucun fichu malaise à la seule idée de lever ma jambe loin vers le plafond.

J’ignore combien de temps je reste là, à faire tous les mouvements qui me passent par la tête. Je suis épuisée rapidement, mes muscles vite endoloris par le manque d’habitude, mais je continue, encore et encore, jusqu’à tomber sans aucune grâce sur le sol. C’est comme cela que me retrouve ma tante: étalée comme une poupée de chiffon, transpirante  et totalement vidée de mes forces. Muette, paralysée, elle me regarde sans comprendre et je me contente de lui sourire. Un vrai sourire, un sourire que je ne montre que rarement depuis l’accident. « Je vais mieux. » Une larme coule. « Je vais mieux. » Et pour une fois, dans l’étreinte d’ours que me fait ma tante, je crois sincèrement à ce que je viens de dire.



Dans un cahier, au fond d’un tiroir toujours fermé à clé, on retrouve des pages noircies d’une écriture fine. Ce sont des listes, des hypothèses soigneusement étudiées, des indices récoltés au détour d’une conversation dans un forum. Ce cahier, c’est l’investigation menée par Lucile depuis bientôt un an. Elle a beau ne plus en parler ouvertement, elle a beau s'être reprise en main depuis cinq ans (redevenant fonctionnelle et "normale"), elle n’a pas laissé de croire à ce qu’elle a vu et elle est bien décidée à faire la lumière sur cette histoire. Elle fouille les forums à la recherche d’une piste, un indice qui lui permettrait de comprendre qui est le type qui a tué ses parents. Au début, elle n’y croyait pas trop mais au fur et à mesure que le temps passait, elle s’est vite rendue compte qu’elle n’est pas une victime isolée. Non, toute cette folie est bien plus importante que ce qu’elle croyait. Elle touche un mystère aux tournures conspirationistes, où une sorte de société parallèle se dessine et elle note scrupuleusement tout ce qui lui paraît vraisemblable. Lucile ne sait pas où ça va la mener mais elle pense qu’elle commence à se rapprocher du but. ... to be continued
behind the screen
Christie ☕️ 25 ans
maison préférée : Pouffy power! ϟ fréquence de connexion : Aussi souvent que possible ϟ perso inventé ou scénario ? Scénario de Leo Brekker ϟ avatar à réserver : Daisy Ridley ϟ code du règlement : Mischief managed ϟ comment avez-vous connu Glitch ? En flânant sur PDR...je crois  scratch  ϟ un dernier mot pour finir en beauté ? Coup de foudre pour ce forum et double coup de foudre pour ce joli scénario, que dire de plus? Ah si, vous défoncez les gens, un grand bravo
©️pinterest (avatar), docclara (gif)


Dernière édition par Lucile Brekker le Ven 24 Aoû - 11:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 59
Points : 93
x âge : 34 ans
x métier : Directrice des Oubliators
x statut : Mariée

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Mer 22 Aoû - 19:06

BIENVENUUUE
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 83
Points : 224
x âge : dix-huit ans
x métier : étudiant
x statut : célibataire mais c'est compliqué

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Mer 22 Aoû - 20:16

GRANDE SOEUR !!!!!!!

_________________
    I'm getting sick of the beginnings and always coming to your defenses I guess it's good to get it off my chest I guess I can't believe I haven't yet you know I got my own convictions and they're stronger than any addiction and no one's winning
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/06/2018
Messages : 116
Points : 115
x âge : 34
x métier : Psychiatre
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Jeu 23 Aoû - 19:01

Bienvenue avec cet excellent choix de scénario, n'hésite pas si tu a la moindre question et bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/05/2018
Messages : 186
Points : 206
x âge : 37 ans
x métier : Trafiquant de drogue
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Jeu 23 Aoû - 20:09

Bienvenue parmi nous !  geek

_________________
A cynic is a man who knows the price of everything, and the value of nothing. Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/08/2018
Messages : 11
Points : 12
x âge : 23 ans
x métier : Professeure de danse classique
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Jeu 23 Aoû - 22:30

FREROT!!

Merci pour la bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/06/2018
Messages : 67
Points : 86
x âge : 33 ans
x métier : membre du comité d'excuses à l'intention des moldus
x statut : divorcé

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Ven 24 Aoû - 10:40

Bienvenuuuuuuuuuue (ici Jesse, je suis trop contente de te voir débarquer !!!!)

J'attends l'avis de @Leo Brekker avant de te valider mais ça me semble parfait

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 358
Points : 601
x âge : dix-neuf ans
x métier : coffee girl du comité d'excuses à l'intention des Moldus, en stage longue durée
x statut : plus ou moins en couple (plus que moins, en fait)

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Ven 24 Aoû - 11:18

LUCILEEE, quel super choix de scénario bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 83
Points : 224
x âge : dix-huit ans
x métier : étudiant
x statut : célibataire mais c'est compliqué

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Ven 24 Aoû - 11:38

C'est parfait pour moi !

_________________
    I'm getting sick of the beginnings and always coming to your defenses I guess it's good to get it off my chest I guess I can't believe I haven't yet you know I got my own convictions and they're stronger than any addiction and no one's winning
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/05/2018
Messages : 186
Points : 206
x âge : 37 ans
x métier : Trafiquant de drogue
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   Ven 24 Aoû - 20:21

présentation validée !
Just before we start...Bienvenue parmi nous miss Brekker ! geek il me manquait plus que toi huhuhu

Pour faciliter ton intégration sur le forum je t'invite à créer ta fiche de liens. Le petit résumé du perso que tu as écrit dans ta fiche peut être utilisé là bas, il est presque fait pour ça en fait

Avant de te lancer, même si je suppose que c'est déjà fait en grande partie, n'hésite pas à prendre connaissance des annexes. Il n'y en a pas beaucoup et elles peuvent s'avérer franchement utiles !

N'oublie pas non plus de recenser le métier de ton personnage ainsi que le quartier habité, et si tu le souhaites, tu peux même aller créer des petits scénarios ou pré-liens pour ton personnage dans cette section ♥️

Et enfin, pour débloquer plein de récompenses utiles à ta progression sur le forum, il faudra faire un tour du côté du système de points de ta maison !

J'espère que tu passeras un bon moment sur le forum. En cas de besoin, nos boîtes de MPS sont toujours ouvertes N'hésite pas à nous contacter, tu trouveras toutes les infos sur qui nous sommes ici

_________________
A cynic is a man who knows the price of everything, and the value of nothing. Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Lucile - Truth, such a beautiful and dangerous word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A Most Dangerous Time: Japan in Chaos, 1570-1584 - MMP
» Caractères sous Word
» « Truth or Dare ? » feat. Hareton Blitswick
» A Most dangerous time
» A beautiful lie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: all the pretty owls :: you can't be more muggle than me :: présentations validées
-