Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .

 

 bad idea | ewan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 59
Points : 93
x âge : 34 ans
x métier : Directrice des Oubliators
x statut : Mariée

MessageSujet: bad idea | ewan   Jeu 21 Juin - 10:02

Migraine, mauvaise gueule de bois. Une de plus pour le compteur d'Arabella qui s'empresse de déverser dans son verre, le contenu d'une petite fiole aux couleurs bleutées. Le quotidien de la directrice du quartier général des oubliators est le même depuis l'incident, sans compter les mauvaises décisions qui accompagnent trop facilement sa descente aux enfers. Merder c'est une chose, détruire la vie des gens en est une autre on dirait. La blonde n'arrange pas son cas, et ses pas la mènent inlassablement dans la même chambre d’hôpital à peu près chaque semaine. Sa vie n'est que mensonge, elle devrait se faire à l'idée, y remédier même, mais elle n'en a pas le courage. L'alcool qui coule à flot au Chaudron Baveur ne suffit pas à lui donner la force d'affronter ses démons. Il lui donne tout au plus la bonne volonté de se faire plus de mal encore. Elle n'a rien à faire ici, elle devrait se rendre disponible pour Jasmine, passer en revue les devoirs, mais il est déjà trop tard pour l'image de la mère idéale. Tout allait pourtant si bien avant... Avant.

Arabella quitte la chambre et s'approche du distributeur de boissons chaudes. Le café moldu est rapidement devenue une drogue avec Amir à la maison. Avec les années de vie commune, la directrice des oubliators s'est habituée aux objets moldus, à ses plaisirs hautement addictifs aussi. Et si le café de l’hôpital n'a rien de celui produit par la cafetière de son mari, on se fait à tout il faut croire.

Alors qu'elle se laisse tomber sur une chaise épuisée, elle n'est pas surprise de tomber sur le frère d'Opale qui n'est jamais bien loin. Arabella ne devrait pas rester ici, discuter des heures avec ce moldu. Parvati serait furieuse, et elle lui a bien fait part de sa façon de penser à ce sujet. Ses jambes ne bougent pas cela dit, elle lève la tête tout au plus, se parant d'un sourire fatigué. Avant de quitter la chambre pour une tasse de café, elle a surtout essuyé de nouveaux échecs dans sa tentative désespérée de réparer la mémoire de la jeune fille. Ses bons résultats aux ASPICS n'y changent pas grand chose. Visiblement, il faut faire confiance à la médecine moldue plus qu'à ses talents d'oubliator. Ils ont de toute façon fait déjà beaucoup trop de dégâts. Le fait que Parvati soit constamment là pour lui rappeler, ne l'aide pas à tourner la page. Si page il y a à tourner. Pour Arabella, simplement hausser les épaules et retourner à son quotidien n'est pas une éventualité. A tort peut être.

« Docteur Stevenson. » Elle le salue, toujours dépitée par les essais peu fructueux de ses essais thérapeutiques. « Opale a l'air d'aller bien aujourd'hui. » Du moins, si on compare la relative stabilité de la jeune femme avec ce qu'elle avait pu être il y a quelques mois de cela. « Elle va pouvoir sortir bientôt ? » Arabella demande, consciente que s'arrêteront probablement là ces visites, son amitié étrange avec le Docteur Stevenson aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/06/2018
Messages : 116
Points : 115
x âge : 34
x métier : Psychiatre
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: bad idea | ewan   Sam 18 Aoû - 16:59

Encore une journée de recherches infructueuses. Et pourtant, il en a lu des bouquins, Ewan a dû lire toute la bibliothèque de l’hôpital depuis le temps, tout ce qui touche à la psychose tout du moins. Et rien, tout se termine toujours en impasse. Et le scientifique un brin perfectionniste – il l’avoue volontiers – commence à ressentir les affres de la frustration. Pourtant, quand il a débuté ce métier, il savait que l’impuissance serait son pain quotidien. Il ne pensait simplement pas que cela toucherait sa propre sœur. Car la distance nécessaire et bienveillante qu’il a pu maintenir avec ses patients n’a pas pu trouver sa place avec la personne qui lui est le plus cher. Après un grognement qui est devenu caractéristique du brun, le médecin se lève et décide de quitter son bureau pour se diriger calmement vers la machine à café. Il préfèrerait sortir pour déguster les bons breuvages d’un Starbucks, ces sucreries addictives dont il ne peut plus se passer, mais il lui est impossible de quitter son lieu de travail en plein milieu de la journée. Frustré ou pas frustré !

D’un pas nonchalant, bien que décidé, Ewan arrive jusqu’à cette fontaine de jouvence qui lui rendra de l’énergie à défaut de pouvoir lui apporter une épiphanie qui le soulagerait. En passant, il salue des infirmières et les psychologues qu’il côtoie plus que le reste du monde. Soulagé, une tasse en plastique brûlante entre les mains, il va pour repartir lorsqu’il aperçoit l’amie d’Opale. Amie qu’il ne connaissait pas avant l’incident et dont sa sœur ne lui avait jamais parlé, mais une des rares à avoir autant rendu visite à la petite patiente. Et ça, il lui en est tellement reconnaissant Ewan. Car, il sait qu’il ne peut se permettre de voir sa sœur tout les jours, et que la culpabilité de ne pouvoir l’aider l’a longtemps tenu éloigné de l’austère chambre qui lui appartient durant ce séjour prolongé. « Misses Edgecombe. Toujours un plaisir de vous voir. » Et il n’y a pas le moindre mensonge là-dedans. Depuis deux ans, les deux adultes qui semblent avoir plus ou moins le même âge en ont passé du temps ensemble. A discuter, souvent d’Opale et rarement d’autres choses. Et même s’il ne sait presque rien de la vie de cette presque inconnue mais pas tout à fait, Ewan apprécie ces moments de pause, de conversations qui le sortent d’une prison dans laquelle il s’est lui-même enfermé. « Opale va de mieux en mieux en effet. Le psychiatre qui s’occupe d’elle semble favorable à un retour à la maison. Je suis soulagé de voir que vous la trouvez mieux également. » Cette nouvelle fait apparaître un sourire sur les traits tirés et fatigués de l’anglais. Un peu de bonnes nouvelles enfin. « Elle-même me dit que les hallucinations ont disparu. C’est plutôt bon signe. » Oui, il reste sceptique face à ce revirement soudain, mais le frère prend rapidement la place du médecin, et un espoir violent s’engouffre en lui à l’idée que sa sœur puisse enfin aller mieux. « Avez-vous un peu de temps, on pourrait s’asseoir et discuter si vous le souhaitez ? Je n’ai pas d’entretien avant une bonne petite heure. »

Ewan ne sait pas réellement pour quelles raisons il cherche la compagnie de cette femme en somme bien mystérieuse. La solitude qui s’est installée dans sa vie depuis l’entrée en psychose de sa sœur peut-être, ou bien la présence constante de cette femme alors que même le fiancé d’Opale n’a pas tenu la distance ? Il ne saurait le dire, mais il s’accroche à elle comme un noyé à une bouée, tellement que ça en serait presque pathétique s’il n’était pas aussi doué pour dissimuler ses émois intérieurs. Il ne veut pas y réfléchir en fait, trop réfléchir est ce qui a ruiné son couple, ce qui l’a séparé de ses amis et d’une vie personnelle accomplie. Et c’est peut-être là tout ce qu’il recherche. « Ce n’est sans doute pas mes affaires, mais je vous remercie vraiment d’avoir soutenue Opale pendant toutes ces années. Je ne peux pas en dire autant pour les autres et c’est dans ces moments pourtant que l’on a le plus besoin de ses amis. J’espère que quand elle sera sortie, vous continuerez à la voir. » Il n’y a là pas d’arrières-pensées, aucune. Juste l’envie que sa sœur soit heureuse … C’est du moins ce dont il se convainc.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

bad idea | ewan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» What a brilliant idea!
» Le défi des Dieux - Ewan
» [WhB] [1750 pts] Ogres [Ewan] VS Nains [Tidan]
» I have a V1 Nabaztag and no idea how to set him up!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: kensington & chelsea
-