Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .

 

 vesper | sluts before nuts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/06/2018
Messages : 34
Points : 51
x âge : trente-et-un ans
x métier : apothicaire, propriétaire d'une boutique qui a pignon sur rue dans l'Allée des Embrumes, trafiquant de biens en tout genre à ses heures perdues
x statut : célibataire, papillonneur mais prudent

MessageSujet: vesper | sluts before nuts   Mer 13 Juin - 10:04

Une fois n'est pas coutume, Marius avait élégamment mis dehors sa colocataire temporaire pour s'offrir une soirée de calme. Enfin, de calme. De détente, surtout. Noor avait besoin de s'aérer un peu et lui avait terriblement besoin d'entendre parler d'autre chose que de son mariage raté. Comme, par exemple, de ses propres problèmes. La honte n'était pas un sentiment avec lequel il était particulièrement familier, ayant appris très tôt à ravaler sa fierté. On parvenait bien plus facilement à ses fins en s'oubliant un instant mais cette fois, ce n'était pas une transaction compliquée qu'il avait eu à gérer, non. Il s'était couvert de ridicule sans vraiment le chercher, incapable alors de contrôler ce qui sortait de sa bouche. Et il pouvait se trouver des excuses, se dire que ce n'était pas sa faute, qu'il n'était pas dans son état normal mais le Veritaserum n'influençait pas la façon de penser de ses victimes, loin de là. Marius avait honte, donc. Honte d'avoir si clairement énoncé tout ce que lui inspirait le très charmant officier Morello, honte d'avoir détaillé sans la moindre équivoque tout ce qu'il lui ferait volontiers, le tout sous le nez de Vesper qui avait eu tout l'air de franchement s'amuser. C'était donc elle qu'il avait invité, en deux coups de baguettes et trois messages échangés via le cloud, pour s'épancher à propos de cet après-midi un rien traumatisant. Pourtant, Marius n'avait généralement pas froid aux yeux et s'il préférait la subtilité aux avances grossières et dénuées de classe qu'il avait servi à Morello, il savait parfaitement se faire comprendre. Savait s'arrêter aussi. Le malaise qu'avait provoqué son attitude était tout à fait normal mais le souvenir restait cuisant. Et ce n'était pas avec Noor qu'il pouvait en discuter, pas avec les problèmes de cœur qu'elle rencontrait. Son égocentrisme ne connaissait qu'une seule exception, sa sœur. C'était donc Vesper qui allait devoir supporter ses humeurs.

Il avait sorti l'une des bouteilles de rouge qu'il gardait pour les occasions particulières (ou les soirs de mélancolie, au choix), deux verres, et sa plus robe de chambre de soie. Restait à l'invitée d'honneur à arriver. Soucieux du détail et vaguement anxieux sans avoir réellement envie de s'attarder sur les raisons de sa nervosité, il replaça plusieurs fois les coussins du canapé, non sans jeter des coups d'œil à la bouteille qui trônait sur la table basse. On ne commençait pas la fête sans les invités cependant, Marius était, certes, sans gêne mais il avait été malgré tout bien élevé. Il finit par se laisser tomber sur le sofa avec un soupir, non sans vérifier l'heure. Vesper avait intérêt à ne pas avoir trop de retard, ou il enverrait sa bonne éducation valser par la fenêtre et ouvrirait cette bouteille sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 37
Points : 50
x âge : 28 ans
x métier : Escort Witch
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: vesper | sluts before nuts   Mer 13 Juin - 15:27

La perspective de la soirée est franchement réjouissante, Vesper ne peut pas dire le contraire. Il est suffisamment rare pour elle d'avoir ses soirées libres ; habituellement, elle est plutôt sollicitée par des clients pour les accompagner un peu partout. Mais aujourd'hui, elle a rencontré Edward en fin de journée. C'est qu'il est marié, le bougre. Et forcément, quand votre femme vous attend avec vos enfants chez vous, il vaut mieux aller voir votre Escort préférée dans la journée. Edward réserve toujours des hôtels hors de prix dans lesquels il la laisse au bout d'une heure. Il commande du champagne qu'elle ne boit pas, et il est toujours très précautionneux, comme s'il maniait une merveille. Vesper a arrêté de juger les hommes adultères, depuis le temps. Au début, parfois, elle trouvait ça triste, l'idée qu'une compagne puisse attendre esseulée après un mari qui préfère payer une inconnue pour ses faveurs. Elle ne comprenait pas, non plus, l'intérêt pour un homme de payer le prix fort pour une heure de temps plutôt que de trouver une femme dans une soirée mondaine, une maîtresse officielle. Et puis, avec le temps, elle a arrêté de compatir, arrêté de juger, aussi. Et elle a compris. Avec elle, ils peuvent être eux-mêmes sans honte, et ils ne risquent rien. C'est une grande professionnelle qui ne les fera jamais chanter. Du moment qu'elle est payée, elle... Elle s'en fiche.

Ce soir, cependant, elle laisse le boulot derrière elle. Elle repasse rapidement chez elle, pour retirer sa robe et ses sous-vêtements apprêtés, enfiler un pull et un jean et se démaquiller, puis elle transplane non loin de chez Marius. C'est lui qui occupera sa soirée, et après la dernière fois, ils ont énormément de choses à se dire. En réalité, depuis qu'elle a été conviée à le rejoindre, Vesper est très enjouée - et elle ne parvient pas à retrouver son sérieux quand elle songe au moment spécial qu'ils ont passé tous les deux, avec le charmant Rafael, celui qui arrête ses clients. Celui-là, il va lui faire mettre la clé sous la porte, un de ces jours. Mais bon, il a l'air d'être au goût de son ami - et elle doit bien avouer qu'ils sont charmants, tous les deux. Enfin, charmants... Crus, mais charmants. Quelque chose du genre.

Elle est un peu en retard quand elle sonne - elle aurait pu se payer le luxe d'une entrée non annoncée mais il lui reste quand même quelques bonnes manières par-ci par-là. Quand il ouvre la porte, elle lui offre un sourire radieux. « Je suis en retard, je sais - mais comme tu le sais bien, il faut savoir se faire désirer », elle précise en le poussant légèrement pour entrer, retirant son manteau dans la foulée. « J'espère que tu as à boire, je meurs de soif. Et je ne parle pas d'eau ni de bièraubeurre, évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 05/06/2018
Messages : 34
Points : 51
x âge : trente-et-un ans
x métier : apothicaire, propriétaire d'une boutique qui a pignon sur rue dans l'Allée des Embrumes, trafiquant de biens en tout genre à ses heures perdues
x statut : célibataire, papillonneur mais prudent

MessageSujet: Re: vesper | sluts before nuts   Ven 15 Juin - 18:18

Le large sourire qui éclairait le visage de Vesper lorsqu'il lui ouvrit la porte aurait presque pu lui faire oublier son retard – presque étant l'information importante. Elle ne l'honora pas d'une excuse, pas même d'une explication en entrant et avec qui que ce soit d'autre, Marius se serait certainement crispé et aurait mis le malotru à la porte. Cependant il s'agissait de Vesper et lorsqu'il offrait sa confiance, Marius se débarrassait aussi de sa susceptibilité – ou, du moins, du peu dont il disposait. Il éclata donc de rire, de bon cœur d'ailleurs, et referma son appartement en laissant la porte claquer. Au diable les voisins après tout, les cris de leurs gamins sitôt le printemps arrivés l'irritaient assez et il ne s'en était jamais plaint, il pouvait bien se permettre un peu de bruit de temps à autre. « Évidemment, répéta-t-il, moqueur, avant d'ajouter : je serais presque vexé que tu aies besoin de préciser » Presque, encore. L'art de la nuance. D'un coup de baguette, il envoya le manteau dont elle s'était débarrassée rejoindre le dossier de l'une des chaises qui bordaient la table de la salle à manger puis il se laissa tomber sur le canapé. « C'est moi qui ai cru mourir de soif en t'attendant. On a pas idée de faire attendre ses amis comme ça » marmonna-t-il en remplissant la moitié d'un verre, puis celle du second. Il lui tendit le premier, prit le second et, après une brève seconde d'hésitation, s'empara à nouveau de la bouteille pour finir de remplir complètement son verre. Tant pis pour les bonnes manières, la décence, les apparences. Il avait jeté ça par la fenêtre depuis un moment. « Santé » fit-il, la mine sombre, le regard perdu dans le vague.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 37
Points : 50
x âge : 28 ans
x métier : Escort Witch
x statut : Célibataire

MessageSujet: Re: vesper | sluts before nuts   Jeu 19 Juil - 13:33

Marius envoie son manteau sur une chaise d'un coup de baguette magique, et Vesper lui offre un sourire tout aussi insolent que ravi. Elle est heureuse d'être là - sans compter qu'ils ont des choses à se dire, tous les deux. Des choses à débriefer, surtout. Passer du temps avec Marius est toujours grandement reposant pour elle, parce qu'elle peut se permettre d'être complètement elle-même. Et même si elle est persuadée qu'il ne se prive pas une seule seconde de la juger, elle sait que c'est bon enfant, qu'ils fonctionnent un peu pareil, et que sous ses remarques passablement sarcastiques se cache une pointe de compréhension mal assumée. C'est pareil pour elle, d'ailleurs. Elle adore lui balancer des piques, mais au fond... « Alors déjà, on est jamais trop prudent - tu pourrais avoir la tentation de vouloir me faire boire un truc infâme sous prétexte que l'alcool et moi ne sommes pas les meilleurs amis, or je voulais écarter cette hypothèse immédiatement », elle lance, en s'approchant du canapé dans lequel elle se laisse tomber, tendant une main reconnaissante pour s'emparer du verre qu'il lui tend. « Ensuite, sache que dans mon éducation, on se fait toujours attendre, et encore plus de ses amis. Vois ça un peu comme une mise à l'épreuve de ton amitié ? » elle suggère, non sans ricaner franchement, comme elle tend son verre en l'air pour qu'il rencontre le sien. « Santé. A nous, deux êtres somme toute assez merveilleux, qu'on se le dise », elle ajoute, avant d'éclater d'un rire franc - qui s'éteint quand elle trempe ses lèvres dans l'alcool. Elle ne pense pas ce qu'elle dit, mais merde, ça fait du bien, parfois, de dire n'importe quoi, d'oublier le monde et le jugement des autres. « Alors, quoi de neuf depuis le temps ? » Elle sait exactement où elle veut en venir, la garce. Mais elle est prudente, patience et alcoolisation feront le travail pour elle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: vesper | sluts before nuts   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

vesper | sluts before nuts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» NUTS! Publishing
» Nuts ! Publishing ouvre ses portes
» CSR Awards
» Skirmish WWII
» Mes Personnages....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: notting hill & mayfair :: logements
-