Bienvenue sur . Glitch of magic ! si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. N'hésitez pas à participer à l'animation d'ouverture !!! De plus, une intrigue a également été lancée, ça se passe par là !!! .

 

 Poppy | You Can't Take My Youth Away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 94
Points : 207
x âge : vingt-huit ans
x métier : graphimagique
x statut : célibataire

MessageSujet: Poppy | You Can't Take My Youth Away   Sam 9 Juin - 13:40


You Can't Take My Youth Away.
Cela faisait quelques semaines déjà que Victoria se traînait cette envie irrépressible de sortir le soir. Pour prendre une bière, ou dix shooters… S’amuser. C’était dur la vie d’adulte, le temps où elle sortait jusqu’à tôt le matin et pouvait enchaîner sur une journée de boulot lui manquait. La dernière fois qu’elle était sortie, elle était rentrée à trois heures et il lui avait fallu deux jours pour s’en remettre. Honteux.

Cependant, Victoria avait beau grandir et vieillir, elle conservait son âme d’enfant et d’adolescence et dieu qu’elle avait envie de s’amuser. Elle avait tenté de convaincre Lucia de l’accompagner dehors ce soir, mais sa pauvre colocataire ne s’en sortait plus avec ses inventions et pour le bien de l’humanité il valait mieux éviter de mélanger une Lucia à court d’idée avec trop d’alcool. Ayant fini par atteindre son seuil de tolérance à l’ennui, elle avait envoyé un message groupé à tout son répertoire, qui m’aime me suive, pensa-t-elle en enfilant une écharpe et sortant de son immeuble.

Un autre désavantage d’avoir vingt-sept ans, c’est quand toutes les personnes desquelles on s’entoure travaillent en semaine, et ne peuvent donc plus s’improviser une soirée de cuite comme au bon vieux temps. Vraiment, une belle arnaque la vie indépendante. Finalement, seuls deux de ses amis s’étaient manifestés pour la rejoindre au Boggart et ces deux personnes formaient un couple depuis quelques semaines… Et, certes, Victoria était contente pour eux, ils étaient mignon, mais cela lui valut de tenir la chandelle presque toute la soirée.

Au final, ne pouvant plus supporter la vue de ses amis se roucoulant au visage, Victoria décida de se lever. Cela lui faisait plaisir d’avoir de leurs nouvelles, elle ne les avait pas vu depuis longtemps mais la soirée était bien moins amusante que ce qu’elle avait imaginé. Elle renonça à prévenir les tourtereaux qu’elle partait en direction du bar en se rendant compte qu’ils n’avaient absolument pas l’air de se soucier de sa présence. D’accord, ça devient vexant là.

Elle vit un tabouret se libérer près du barman et sauta sur l’occasion pour aller y poser ses fesses. Maintenant, elle qu’elle s’était dégotée une place de premier choix, elle pouvait se faire servir de l’alcool à volonté : ça ressemblait déjà un peu plus à la soirée qu’elle avait prévue. « Un mojito s’il te plait. N’aies pas peur de doser. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 234
Points : 351
x âge : 23yo
x métier : magizoologiste/soigneuse au Zoo de Londres
x statut : oh man..

MessageSujet: Re: Poppy | You Can't Take My Youth Away   Mer 20 Juin - 21:35



You can't take my youth away
“La vie est une ivresse continuelle : le plaisir passe, le mal de tête reste.”
Poppy | Victoria
Fin de journée. Fin de semaine. Le dos courbaturé, les jambes lourdes, les bras recouverts de morsures, de griffures, de tâches, les yeux rouges, la tête comme l'enclume du forgeron sur laquelle les cris des créatures magiques sont des marteaux. La fatigue est là, bien installée dans la moindre cellule du corps de Poppy. Elle s'affale dans le grand fauteuil bleu aux coutures d'or qui se trouve à côté de la cheminée, son fléreur sur les talons puis en boule sur les genoux. 
« Incendio. »
Les flammes jaillirent de la baguette de la jeune femme, laissant s'échapper quelques étincelles à l'endroit où Sød avait un jour griffé le bois, presque jusqu'au coeur. La danse lente du feu projetait une lumière jaunâtre sur le parquet de la petite pièce qui contenait le salon et une cuisine que la mère de la jeune femme avait décrite comme rétro. Poppy caressa le fléreur qui dormait paisiblement, ses poils se mélangeant déjà aux fibres des vêtements de la jeune femme. Il était à peine dix-huit heure. D'un coup de baguette, la jolie blonde commanda à sa théière de préparer un peu de sa boisson préférée, un rooibos bien sucré. Quelques minutes plus tard, le liquide chaud toucha ses lèvres. C'est alors que Poppy se dit qu'elle devait avoir l'air bien vieillotte, à boire son petit thé avec son chat à six heure de l'après-midi. Fatigue ou pas, elle devait faire quelque chose de sa soirée ! Elle pris une longue douche bien chaude, qui pourrait l'endormir ou au contraire la réveiller, quitte ou double. Elle se sécha ensuite les cheveux, les boucla légèrement, enfila une petite robe noire au motif fleuri, déposa du rouge sur ses lèvres et attrapa une veste et son sac à main. Direction le boggart.
Quand elle entra dans le bar, il y avait bien moins de monde que ce qu'elle avait espéré. Qu'à cela ne tienne, l'alcool remplirait la salle, au moins dans la tête de Poppy. Trois verres plus tard, elle remarqua un petit groupe de trois personnes qui venait de s'installer de l'autre côté de la salle. Un verre de plus. L'une des jeunes femmes s'éloigna du groupe, elle n'avait pas vraiment l'air de s'amuser plus que Poppy. Dans un élan de pitié, pour la jeune femme ou pour elle-même, ce n'était pas très clair, Poppy décida d'illumines sa soirée. Après tout, elle n'avait rien à perdre. Dans le pire des cas, elle se prendrait juste un bon petit râteau.
« Mojito, hmm ? Honnêtement, tu devrais essayer la petite fleur: vodka, limonade et sirop de violette. Ça se boit comme du petit lait. Dans une demi-heure, t'en auras bu trois et tu me laisseras sûrement t'en payer une quatrième. » lança t-elle à la jolie brune avec un petit sourire dragueur. Elle n'était pas encore ivre, mais avait bu bien assez pour se sentir pousser des ailes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 94
Points : 207
x âge : vingt-huit ans
x métier : graphimagique
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Poppy | You Can't Take My Youth Away   Ven 22 Juin - 12:27


You Can't Take My Youth Away.
Victoria sursaute, et regarde la jeune blonde qui vient de s’installer à côté d’elle. Dans un mouvement incertain, elle vérifie derrière elle, mais non, personne. Visiblement, c’est bien à elle que la petite vient de s’adresser, avec son sourire tout à fait charmant. Qu’elle ne peut vraiment s’empêcher de lui rendre d’ailleurs, en plus attendri. « La petite fleur ? » elle demande, intriguée. Jamais goûté. D’humeur aventureuse, elle interpelle le barman avant qu’il ne leur tourne le dos, et lui pointe Poppy du doigt. « En fait, je fais prendre ce qu’elle a dit là. Petite fleur. » Une fois que le serveur enregistre son changement et s’en va lui préparer son cocktail, elle reporte son attention envers sa nouvelle partenaire de beuverie. Elle est plus jeune, remarque Victoria, et jolie. La vingtaine probablement, et la magicographe se fait un high five mental. C’est qu’elle est flattée d’attirer son attention, même si malheureusement pour la jeune femme, ce ne sera pas un intérêt partagé. Sans parler du fait qu’elle n’avait pas l’air de n’en être qu’à son premier verre... Finalement, Victoria se demandait si cela ne relevait pas plus d’une tentative désespérée de fin de soirée. Qu'importe, son estime d'elle-même passerait outre ce détail. « Bien que ma soirée soit plutôt désastreuse, et que je ne cracherais pas sur une âme charitable pour boire avec moi… » Elle se retourne et scrute la salle des yeux. « Je pense que si tu tiens vraiment à payer un verre à une jolie fille, tu auras plus de chance avec elle là-bas. »

C’est pas qu’elle veut pas de sa compagnie Victoria, au contraire, elle ne dit jamais non aux nouvelles rencontres au milieu d’un bar. Seulement, elle est pas du genre à profiter des gens, ni même à leur donner de faux espoirs. Si la jolie blonde est venue l’aborder avec une idée derrière la tête, Victoria préfère directement être claire en lui faisant comprendre qu’elle ne trouverait pas ce qu’elle cherchait avec elle. « Je l’ai vue arriver en compagnie d’une autre brune, elle explique. Et comme j’avais beaucoup de temps à perdre, j’ai un peu observé et vu que l’autre est partie comme une furie, j'en déduis que leur rencard s'était mal passé. Elle a peut-être besoin d’une épaule sur laquelle pleurer, elle suggère avec un haussement de sourcil un peu ridicule, telle une maman gênante. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 234
Points : 351
x âge : 23yo
x métier : magizoologiste/soigneuse au Zoo de Londres
x statut : oh man..

MessageSujet: Re: Poppy | You Can't Take My Youth Away   Ven 22 Juin - 18:27

La mission était apparemment un échec total. La blonde était tellement perdue dans sa vie, particulièrement dans sa vie sentimentale, que même son gaydar lui faisait défaut. Au moins, la petite brune avait eu la délicatesse de lui faire passer le message tout en douceur alors qu'elle aurait pu créer une scène phénoménale et envoyer Poppy valser en l'humiliant devant toute l'assemblée au passage. Dans l'état où elle était, elle aurait probablement fondu en larmes, imaginez un petit chiot qui vient de se faire gronder pour la première fois parce qu'il a fait pipi sur la moquette, ajoutez lui de longues boucles blondes et un verre de Marshall Sundown dans la patte et vous avez le tableau. « Je suis probablement dans un pire état qu'elle pour être honnête. » lança t-elle, levant les épaules.
Que faisait-elle ? Il n'était pas dans son habitude de se plaindre et de jouer la carte de la pitié avec de parfaites inconnues. Son interlocutrice n'avait, en plus, sûrement aucune envie d'entendre son histoire déprimante teintée de peines de coeur et de ressentiment. A vrai dire, elle ne savait plus vraiment comment agir à cet instant. Elle mettait la faute sur l'alcool qui lui embuait l'esprit et l'empêchait de prendre une décision censée. Etait-elle supposée baisser la tête et s'éloigner, la queue entre les jambes ? Inventer une longue liste d'excuses sans réel fond, juste pour la forme,  pour avoir eu une mauvaise impression et des instincts défectueux ? Ce qui était sûr, c'est qu'elle ne serait pas de ceux qui continuent à enfoncer le couteau en prenant un "non" pour un "essaye encore". « Hypothétiquement, tu crois que tu pourrais oublier ce qui vient de se passer et accepter que je t'offre un verre ? Sans aucunes ambitions cachées. » ajouta t-elle, arborant un sourire gêné. Poppy n'avait aucune envie de passer la soirée seule à boire (encore plus) pour oublier qu'elle se sentait vide comme une coquille. Et puis, la jeune femme semblait sympathique. Qui sait, elles finiraient peut-être par passer une soirée agréable et un jour cet évènement deviendrait une anecdote, racontée pendant une soirée ou un repas ennuyeux, dont elles pourraient rire ensemble. Dans tous les cas, la jeune sorcière n'avait rien à perdre.
« Oh, au fait, moi c'est Poppy, Poppy Thurstan. » Sur ces mots, elle sentit son téléphone vibrer à travers le fin tissu de sa veste. Elle glissa une main dans sa poche pour en sortir l'appareil, espérant voir apparaître sur l'écran le prénom de celle qui était la cause de tous ses maux. La déception pouvait se lire sur son visage, ce n'était qu'un message annonçant une promotion chez une quelconque enseigne. Ce qu'elle n'avait pas remarqué, c'était qu'un vieux Polaroïd pris à Poudlard avait glissé de sa poche et était tombé aux pieds de la jeune femme qui n'avait cessé de la fixer avec un mélange de pitié et de compassion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 94
Points : 207
x âge : vingt-huit ans
x métier : graphimagique
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Poppy | You Can't Take My Youth Away   Mar 26 Juin - 22:14


You Can't Take My Youth Away.
Dans un pire état que la pauvre enfant qui fixait le vide depuis environ un quart d’heure, sans sembler réaliser que son verre était vide puisqu’elle s’obstinait à tirer sur sa paille ? Cela devait donc être un sacré sale état. « Hypothétiquement, tu crois que tu pourrais oublier ce qui vient de se passer et accepter que je t'offre un verre ? Sans aucunes ambitions cachées. » Victoria sourit, attendrie par le discours. Comment refuser ? C’est qu’elle a l’air d’en avoir gros sur la patate cette petite, son visage avait troqué le sourire charmeur d’il y a quelques minutes contre deux grands yeux tristes, et la moue d’une enfant contrariée. Elle avait envie de la bercer comme un bébé en lui promettant que tout irait bien, même si elle ne savait absolument pas ce qui n’allait pas. « Oh, au fait, moi c'est Poppy, Poppy Thurstan. » se présente-t-elle. Même son prénom est mignon. Victoria s’apprête à lui répondre, mais s’en empêche quand elle remarque le visage de son interlocutrice se décomposer devant l’écran de son téléphone. D’accord, donc il semblerait qu’un réel problème soit en train de parasiter l'esprit de la jeune femme, et les pièces du puzzle commencent à s’assembler quand elle se penche pour ramasser la photo qui vient de lui glisser de la poche. Elle la lui tend. « Eh bien Poppy Thurstan, tu sauras que Victoria Knight ne refuse jamais qu’on lui paie à boire. » déclare-t-elle avec un immense sourire, qu’elle espère contagieux. Elle regarde le polaroid, et ne peut s’empêcher de jouer les curieuses. « Je suppose que la personne avec laquelle tu poses à quelque chose à voir avec ta présence ici, mh ? » Elle penche la tête sur le côté. Au vu de la proximité des deux jeunes filles, Victoria imagine qu’elles étaient en couple. Et cette petite respire la peine de cœur. En plus, des jolies jeunes filles seules dans un bar c’est extrêmement rare. Victoria a passé l’âge de venir boire seule, mais même lorsqu'elle le pouvait, la simple pensée des discours insistants des hommes trop bourrés qu’elle croiserait suffisait à la dissuader de sortir seule.  « Raconte-moi tout, petite Poppy. » Elle pointe du doigt ses deux amis derrière qui n’ont probablement même pas remarqué son absence. « De toutes les manières, ton récit ne peut pas plus m’ennuyer que les deux pigeons qui roucoulent dans le coin du bar depuis environ deux heures. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 234
Points : 351
x âge : 23yo
x métier : magizoologiste/soigneuse au Zoo de Londres
x statut : oh man..

MessageSujet: Re: Poppy | You Can't Take My Youth Away   Mer 27 Juin - 11:21

« Eh bien Poppy Thurstan, tu sauras que Victoria Knight ne refuse jamais qu’on lui paie à boire. »
Une vague de soulagement traversa le corps de Poppy, elle ne passerait pas la soirée seule à se morfondre finalement. Elle se sentait tout de même un peu coupable d'imposer sa présence, pas des plus agréables en cette soirée, à son interlocutrice qui se montrait si amicale. Elle remarqua alors la photo que lui tendait la jeune femme, Victoria. Dans un premier temps, elle se demanda pourquoi celle-ci lui tendait une photo. Sa gentillesse cachait-elle en réalité un intérêt autre ? Allait-elle tenté de lui faire intégrer une secte du Polaroïd ? Le Polaroïd... elle réalisa alors que c'était le sien. Depuis plusieurs semaines - trois semaines et cinq jours - elle passait presque tout son temps libre plongée dans les nombreuses photos qu'elle avait de Jahza. Bien que les deux sorcières avaient décidé de suspendre leur relation d'un commun accord, la décision n'avait pas été facile à prendre et la jeune femme en souffrait plus qu'elle ne voulait se l'admettre. Cette photo en particulier avait été prises à Poudlard, un an auparavant, alors qu'elles visitaient leur ancienne école pour les besoins d'une étude de Poppy sur les botrucs. Heureusement, la photo en question avait été prise avec un appareil moldu, Poppy était passée à deux doigts de violer le secret magique.
« Hmm merci, j'avais. oublié que j'avais cette photo. C'est ma petite-amie... enfin c'est compliqué. dit-elle, gênée par la révélation alors qu'il y a quelques minutes elle essayait de draguer son interlocutrice. On visitait les hmm.. les châteaux d'Ecosse l'année dernière. »
Poppy espérait que cette explication serait suffisante et que Victoria ne portait pas un intérêt particulier à ces dits châteaux, sinon elle était foutue, elle n'aurait plus qu'à inventer une excuse bidon pour partir et retrouver son appartement dans lequel sa seule compagnie était ses animaux.
Elle tourna la tête dans la direction vers laquelle la brune pointait. En effet, passer la soirée à tenir la chandelle entre ces deux là ne semblait pas être parfaite partie de plaisir. Elle n'avait pas l'habitude de se confier à de parfaits étrangers mais Victoria semblait sincèrement intéressée par son histoire, et puis de toute manière son niveau d'alcoolémie était encore suffisant pour lui délier la langue. Elle commanda deux autres verres de petite fleure et se lança.
« Honnêtement je n'ai aucune idée de ce qu'il se passe en ce moment. On est ensemble, mais pas vraiment, et je sais pas jusque quand. Jahza est je ne sais où.. au Pérou, ou p't'être en Grèce ? J'en sais rien. déballa t-elle sans souffler. Alors, d'accord, on a dit qu'on prenait du temps chacune de notre côté mais en trois semaines elle aurait pu au moins envoyer un texto ou à la limite un hibou ! »
Elle se rendit compte trop tard de ce qu'elle venait de dire. Un hibou. Un hibou ? Vraiment ? Mais à quoi avait-elle pensé ? Pourvu que Victoria, qui la fixait en sirotant son verre, n'aie pas vraiment porté attention à sa petite histoire.


☽:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 94
Points : 207
x âge : vingt-huit ans
x métier : graphimagique
x statut : célibataire

MessageSujet: Re: Poppy | You Can't Take My Youth Away   Ven 29 Juin - 11:22


You Can't Take My Youth Away.
Victoria rigole. Elle a déjà tapé du côté des mecs en couple et c’est une expérience qu’elle n’a envie de réessayer avec personne. Une chance qu’elle n’ait pas répondu à ses avances au final. « Compliqué ? » Elle penche la tête sur le côté, intriguée, tell me more. « Honnêtement je n'ai aucune idée de ce qu'il se passe en ce moment. On est ensemble, mais pas vraiment, et je sais pas jusque quand. Jahza est je ne sais où.. au Pérou, ou p't'être en Grèce ? J'en sais rien. » Ce genre de compliqué donc. Victoria lui offre une moue de compassion, sans trop savoir quoi lui dire pour la rassurer. C’est sûr qu’à partir du moment où la jeune femme ne sait même pas sur quel continent se trouve sa copine… C’est pas bon signe. Voire c’est même carrément inquiétant. « Vous vous êtes disputées avant qu’elle ne disparaisse faire le tour du monde ? » Le barman revient pour lui donner son verre, elle le remercie vaguement en commençant à mélanger la mixture, sans détacher son attention de Poppy. « Alors, d'accord, on a dit qu'on prenait du temps chacune de notre côté mais en trois semaines elle aurait pu au moins envoyer un texto ou à la limite un hibou ! » « Ah ouais, trois semaines quand même… » Victoria attrape la paille et goûte la boisson que la jeune femme lui a recommandé. « En effet, ça se boit facilement. » Elle lui tend le verre pour qu’elle en prenne une gorgée, sentant qu'elle ne peut lui offrir meilleur réconfort d'une boisson sucrée et alcoolisée. Puis après tout, c’est elle qui paie. Elle tique a la mention du hibou, ne pouvant s’empêcher de se sentir personnellement vexée face à l’idée que Poppy continue à utiliser ces oiseaux alors qu’elle et la bande avaient mis au point un fabuleux système appelé Cloud, censé révolutionner la communication du monde magique. Sans parler du fait qu'elle pensait que la jeune génération serait beaucoup plus facile à convertir. « T’as essayé de la contacter avec le Cloud ? Au moins t’es sûre qu’elle reçoit ton message instantanément, même si c’est pas dit qu’elle te réponde. Enfin… » Elle fronce les sourcils, un peu confuse, et se tourne pour scruter son interlocutrice. C’est bien à une sorcière qu’elle fait la conversation, n’est-ce pas ? Oui, elle lui a parlé de hiboux, et sa photo c’est définitivement à Poudlard, pas loin de la cabane d’Hagrid. Elle se réempare, sans la moindre délicatesse ni discrétion mais avec une pointe de panique, du polaroid de la jeune femme pour l’observer. C’est une photo moldue. Pas de robe d’étudiant, ni d’écharpe de maison… Mais Victoria est quasiment sûre de reconnaître Poudlard. Enfin ça fait dix ans t'y as pas mis les pieds poulette. Qu’est-ce qu’elle lui a dit ? Des châteaux d’Ecosse ? Elle mord sa lèvre, Merlin ne lui dites pas qu’elle vient encore de faire une bêtise… « Il s’appelait comment le château ? Il me dit un truc, c’est un pensionnat, non ? » Allez, petite Poppy, si on est du même monde, comprend mon message.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Poppy | You Can't Take My Youth Away   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Poppy | You Can't Take My Youth Away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Invitation au Bénin !!
» HATTRICK YOUTH CLUB
» cray crazy little poppy
» Youth in the sun drowned in broken seas
» Poppy - she is everything she needs to be, in search of all that she deserves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: camden :: the boggart music bar
-