Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .

 

 Phil | There must be some misunderstanding...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Phil | There must be some misunderstanding...   Jeu 7 Juin - 23:47


There must be some misunderstanding...
« Viens récupérer les papiers ce soir, 23h. »

Un drôle de sms, que Victoria n’avait pas compris. Elle était en train de manger quand elle l’a reçu, et naturellement, elle a décidé de rappeler le numéro, qui n’était même pas dans son répertoire, pour avoir des explications. Deux sonneries avant qu’une voix rauque et agacée ne lui réponde.
« Bon, Coquille, j’ai pas le temps, concentre toi dix secondes s’il te plait. Comme d’hab, dans le Clapham Common, sois pas en retard. »

Et il a immédiatement raccroché, ne laissant pas le temps à la jeune fille de lui faire remarquer qu’il s’était trompé de numéro. Heureusement pour eux, ces quelques mots lui suffirent à comprendre la situation. Coquille, drôle de nom n’est-ce pas ? C’est pourtant la manière dont se fait surnommer l’un des amis d’enfance de Victoria, tellement étourdi qu’un soir autour d’une bière, elle et leur groupe d’ami ont émis l’hypothèse qu’il avait littéralement la tête creuse, comme une coquille. Franchement éméchés, ils l’avaient appelé de cette façon tout le reste de la soirée, et au final c’était resté. Maintenant, il se présentait de lui-même sous cette appellation. Alors malgré le fait qu’elle n’ait pas reconnue la personne au bout du fil, elle savait qu’il s’adressait à l’un de ses amis, et qu’il était censé se rendre au parc de Clapham ce soir pour récupérer des papiers, probablement importants.

Elle hésita un instant à envoyer un sms à Coquille, mais se ravisa. Ce dernier lui avait confié il y a quelques jours qu’il partait voir sa famille du côté de Brighton, qui traversait une phase difficile. Elle n’avait pas osé demander les détails, mais elle était sûre qu’il n’avait pas envie d’être dérangé. Par conséquent, elle songea à prévenir monsieur-mal-luné que leur ami ne pourrait pas être au rendez-vous mais… Elle n’avait pasatrès envie de le rappeler, elle doutait même qu’il prenne le temps de lui répondre cette fois. De plus, cette histoire semblait plutôt importante, et connaissant Coquille c’est une affaire qui doit traîner depuis des mois. Pas étonnant que l’autre perde patience. On a tous tendance à perdre patience avec Coquille.

N’ayant rien à faire de sa soirée, elle prit une décision qu’elle crut sage et altruiste : elle irait elle-même débarrasser monsieur-mal-luné de son fardeau et rendre service à son ami en visite chez sa famille. Par chance il ne pleuvait pas, et elle aimait bien les balades nocturnes : il lui suffirait d’enfiler un pull et des chaussures pour faire sa bonne action. C’est donc ce qu’elle fit. Après avoir passé le temps qui la séparait de l’heure du rendez-vous à coder son jeu vidéo, elle se prépara, prévint sa colocataire qu’elle ne serait pas absente longtemps, et partit en direction du sud de la ville.

Elle traversa le parc mais se sentit un peu ridicule une fois sur place. Elle n’avait aucune idée de ce à quoi monsieur-mal-luné pouvait ressembler, comment était-elle censé le repérer dans cet immense parc en plein milieu de la nuit ? Elle choisit de lui envoyer un sobre sms : « t’es où », et une fois qu’elle eut obtenu les précisions nécessaires, elle put mener à bien sa mission. A l’endroit indiqué se distinguait en effet une silhouette masculine. Elle s’approcha. « Excusez-moi… » lança-t-elle pour attirer l’attention de l’homme solitaire et… Oh. « Phil ! ». Elle sentit ses épaules se détendre, et un soulagement s’emparer d’elle alors qu’elle ne se savait même pas inquiète. Phil était un des amis que Coquille lui avait présenté il y a quelque temps, et qu’elle avait croisé à plusieurs reprises depuis ! Quelle bonne surprise ! C’était tout de même plus rassurant de se retrouver face à un visage familier dans ce parc qui paraissait bien moins accueillant à presque minuit, que près d’un total inconnu. « Tu vas bien ? J’suis venue pour les papiers de Coquille, parce qu’en fait c’est mon numéro que t’as appelé mais quand j’ai essayé de te prévenir tu m’en as pas vraiment laissé l’occasion. Mais t’inquiète, j’t’en débarrasse ! » proposa-t-elle avec son immense sourire.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Dernière édition par Victoria Knight le Mar 12 Juin - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/05/2018
Messages : 192
Points : 223
x âge : 37 ans
x métier : Trafiquant de drogue
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Mar 12 Juin - 14:25

L’ironie du sort avait toujours la fâcheuse tendance à s’abattre sur les épaules de Phil. Sans lui demander son avis, évidemment. Il poussa un profond soupir, après avoir sèchement raccroché avec son interlocuteur. Comment ce type n’avait pas fait pour les planter jusque-ici ? Phil n’en avait aucune idée, sans doute une histoire de connerie de bonne étoile, et pourtant, il n’y croyait pas. Non, parce qu’il ne pouvait ressortir rien de bon de la part d’un type qui avait décidé de se faire surnommer Coquille. L’homme se sentait imbécile à chaque fois qu’il prononçait le sobriquet, comme si finalement, lui aussi participait à cette sordide mascarade. Quelles que soit les raisons du gosse de vouloir revendre de la drogue – car clairement Phil n’en avait rien à faire – il avait tout intérêt à se mettre un peu de plomb dans la cervelle, s’il ne voulait pas se faire dégager fissa. Dans ces moments là, Phil regrettait de ne pas pouvoir tirer plus les ficelles ; sans doute ne se serait-il pas gêné de dégager cette coquille vide de son chemin, depuis longtemps déjà.

Pour l’heure, il avait néanmoins besoin de lui. Des documents importants à transmettre pour une commande, seul type à être dispo pour la transaction à ce moment précis, quelle chance, me direz vous. Arrivé à l’heure du rendez vous, et s’impatientant immédiatement, Phil regarda le cadran de l’horloge de son portable, pour la énième fois. Ils allaient réellement devoir faire quelque chose de ce gamin à la tête creuse. Un sms de sa part l’interrompit pendant qu’il était en train de ruminer, se disant qu’il était peut-être une très mauvaise idée de confier tant de responsabilités à Coquille. Une silhouette finit par se dessiner à ses côtés, qu’il préféra ignorer dans un premier temps. C’était une nana, pas le gars qu’il attendait, et dans la nuit sombre, elle allait vite prendre peur et s’éloigner. Sauf que… Si la première réplique qui lui vint à l’esprit fut de couper court à la discussion naissante – non il n’était pas un office de tourisme, qu’elle aille se renseigner ailleurs – plusieurs secondes de plus lui permirent d’identifier la jeune fille qu’il avait d’abord prise pour une inconnue. Mais aussi parce que son expression qui transpirait la bonne humeur ne trompait personne. Victoria. Comment la connaissait-il là n’était pas le sujet de cette histoire, et ses explications, ainsi que la vivacité d’esprit de Phil dans de pareilles circonstances, lui permirent de faire très vite le lien. Quel idiot, l’autre était vraiment une enclume à ce point ?! « Et donc te voilà. » conclut-il froidement, sans l’ombre d’un sourire. Il n’avait pas le temps pour les politesses, ni même pour la rassurer. « Et là ton pote, il est où ? » autant faire d’un pierre deux coups : gagner du temps, et aussi avoir les infos pour se débarrasser une bonne fois pour toute de Coquille, qui n’avait pas l’air de se rendre compte qu’avec son comportement, ils allaient bientôt finir par avoir les flics au cul. « C’est lui qui t’a demandé de venir ? » interrogea t-il, presque agressif, car malgré ce qu’elle venait d’expliquer, elle pouvait toujours lui sortir des salades pour couvrir l’autre. Dans le cas contraire, il ne fallait retenir qu’une chose : faire preuve d’altruisme, ce n’était jamais une bonne idée. Il allait faire en sorte que Victoria puisse s’en souvenir. « Rentre chez toi. »

Sans détour. De quoi comprendre facilement le message.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Mar 12 Juin - 23:47


There must be some misunderstanding...
« Et donc te voilà. Et là ton pote il est où ? » Victoria ne peut retenir la moue vexée qui s’étale sur son visage et remplace son éblouissant sourire. Quel accueil. Elle avait cerné Phil comme étant un homme nerveux et pas expressif, mais tout de même. La pauvre femme venait de traverser la capitale dans le seul but altruiste de rendre service, et voilà qu’en guise de remerciement elle se faisait aboyer dessus. Comme c’est agréable. « C’est lui qui t’a demandé de venir ? » reprend-t-il, avec un ton qui fait la brune se reculer d’un pas. Elle ne savait pas ce que Coquille avait bien pu faire pour le mettre dans un état pareil, mais Phil semblait hors de lui, et peut-être qu’elle n’était plus si rassurée que cela au bout du compte. « Rentre chez toi. » D’accord. Chouette.

Victoria décide d’inspirer un grand coup, et de prendre quelques secondes pour rationaliser la situation avant de répondre. Il ne manquerait plus qu’elle s’agace elle aussi.

L’homme en face d’elle n’a certes, jamais été très souriant les rares fois où elle l’a côtoyé, mais il ne lui avait semblé en aucun cas dangereux. Actuellement, il était profondément agacé, et manque de chance Victoria remplaçait de Coquille dans toutes ses missions : récupérer les papiers et la colère de leur ami. « Oh, Victoria quelle surprise, je vais bien et toi, mais que fais-tu là ? » mime-t-elle d’une voix qu’elle baisse volontairement, dans une tentative vaine et absurde de détendre l’atmosphère. Cela aurait tout de même été un accueil plus approprié. Elle ne se rend compte du ridicule de sa démarche qu’une fois effectuée. L’air autour d’eux n’en est que plus lourd, et elle s’attend maintenant à ce que Phil ne la propulse hors du parc par la seule force de sa pensée. Elle racle sa gorge, embarrassée. Bref.

« Oui, hrm, reprend-t-elle d’une voix plus sérieuse. Coquille n’est pas à Londres en ce moment. Il m’a dit qu’il avait des problèmes familiaux, il est rentré chez lui. Il m’a pas demandé de venir, mais comme je te l’ai dit, grincheux – et elle insiste bien sur le surnom -, c’est mon numéro que t’as appelé pas l’sien. On n’a qu’un chiffre de différence. Donc au lieu de l’emmerder alors qu’il est à cent kilomètres d’ici, j’me suis dit que j’allais venir voir ce qui se passait puisque t’as vraiment l’air de vouloir t’en débarrasser de tes papiers. » Elle tente un sourire cette fois. Plus sobre et bien moins risqué que son expérience précédente.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/05/2018
Messages : 192
Points : 223
x âge : 37 ans
x métier : Trafiquant de drogue
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Mer 13 Juin - 16:03

Comment Victoria pouvait se trouver là où on ne l’attendait pas, cela relevait du mystère. Ce n’était pas la première situation inattendue dans laquelle ils se retrouvaient tous les deux, en effet. Soit celle-ci était une très bonne amie de ce type, soit elle était une idiote, il n’y avait pas d’autre conclusion à tirer. Ou les deux. Il n’avait en tout cas aucune raison de sympathiser avec elle, bien qu’un peu trop bruyante à son goût, au départ, Phil ne pensait rien de spécial à son sujet. Cela risquait bientôt de changer, si l’avoir dans les pattes se répétaient un peu trop souvent. Coquille allait devoir dégager du tableau rapidement et comme ça, elle aussi. Problème résolu, fin de l’histoire.

La requête était simple. Pas la personne qu’il avait en face de lui. Comment Victoria pouvait éprouver la moindre sympathie pour Phil alors que celui ci s’apparentait à un ours que l’on venait de tirer de son hibernation, l’équation était loin d’être résolue. Il leva les yeux aux ciel face à ses marmonnements, bien décidé à ne pas entrer dans ce jeu. Il pouvait toujours l’abandonner ici sans autre forme de procès, mais qu’il puisse arriver un accident à la jeune femme à cause de l’autre empalé ne l’emballait pas non plus. Ce qui fut confirmé avec la suite des explications de Victoria. Sa naïveté aurait pu paraître presque attachante, sauf du point de vue de Phil, puisque en clair, cela ne venait à lui causer que des problèmes. « Il a bien raison d’être si loin » grincha t-il pour lui même, avant de fouiller dans sa poche et s’allumer une clope. Il avait désormais plusieurs choses à régler. Une nana qui ignorait tout de sa véritable présence ici, et un plan B, puisque le plan A s’était décidé à ne pas se pointer. Il entama une marche, pour ne laisser d’autre choix à la brune que de le suivre.

« Non, c’est perso comme truc, laisse tomber. » assena t-il, en souhaitant qu’elle lâche l’affaire. Et puis l’autre, il allait entendre parler de lui. « T’es venue comment, en métro ? Je te ramène à l’entrée. Faut que j’aille bosser ensuite. » Ce n’était sûrement pas un élan d’amabilité soudain, mais comme apparemment la meilleure astuce pour se débarrasser d’elle. « Tu t’es pointée pour rien, désolé ». Une façon comme une autre de lui faire comprendre qu’elle avait tout intérêt la prochaine fois à se mêler de ses oignons.

_________________
A cynic is a man who knows the price of everything, and the value of nothing. Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Mer 13 Juin - 22:47


There must be some misunderstanding...
Elle regarde l’homme en face d’elle s’allumer une cigarette, et chaque geste effectué traduit chez lui une immense frustration. Victoria a l’impression de faire face à une bombe à retardement, que Phil est susceptible d’exploser d’une seconde à l’autre. Elle le soupçonne d’avoir passé une mauvaise journée et que cet événement n’est rien de plus que la goutte faisant déborder le chaudron. Raison pour laquelle elle tient vraiment à lui venir en aide. Pour une raison obscure cependant, sa présence semble l’agacer plus que ne le soulager, alors que cela pourrait être si simple. Il lui donne les papiers, elle les transmet quand Coquille rentre et hop : problème réglé. « Non, c’est perso comme truc, laisse tomber. ». Victoria se met à trottiner derrière lui. « J’suis pas obligée de regarder. » bougonne-t-elle, vexée qu’il la pense irrespectueuse au point d’aller fouiller dans des papiers qui ne la regardent pas. Elle est curieuse, certes, mais dans des situations comme celles-ci, elle serait parfaitement capable de se retenir. « T’es venue comment, en métro ? » Elle hoche la tête. « Je te ramène à l’entrée. Faut que j’aille bosser ensuite. Tu t’es pointée pour rien, désolé »

La jeune femme referme son manteau pour contrer le vent qui se lève, et se décide à le suivre jusqu’au métro. Au moins, il a la courtoisie de ne pas l’abandonner en plein milieu de ce parc sombre. Bien qu’elle soit loin du cliché de la demoiselle en détresse, elle doit avouer que le chemin du retour lui semble moins angoissant grâce à sa présence.

Il semblerait donc que sa mission soit un échec. Un constat qui l’attriste puisque l’une des grandes passions de l’ancienne Serdaigle, c’est bien l’altruisme. Elle adore pouvoir rendre service aux gens et rien n'est plus satisfaisant pour elle que de savoir qu’elle a été la source d'un sourire, quelqu'en soit la manière. Visiblement, sa tentative d’aide aura été complètement contre-productive de ce point de vue-là.

« Travailler ? » s’étonne-t-elle, pour reprendre la conversation. Le silence, c’est loin d’être son truc. « Mais il est presque minuit, t'es dans quoi ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/05/2018
Messages : 192
Points : 223
x âge : 37 ans
x métier : Trafiquant de drogue
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Dim 17 Juin - 15:30

La bonne humeur de l’une, alimentait celle maussade de l’autre. Phil se souvenait tout à fait de la première fois où Coquille lui avait « présenté » son amie, alors que ce dernier devait lui même récupérer du shit à vendre à ses clients. Elle devait l’attendre au café d’en face, elle ne l’avait pas attendu, blablabla. Il s’était rapidement révélé qu’elle était loin d’en être une, et encore moins de la double identité de son pote. Malgré tous les défauts que Phil pouvait trouver à ce gars, il leur rapportait pas mal d’argent, il était forcé de l’admettre et il était bon. Mais en même temps, quel intérêt si son manque de sérieux finissait par les griller, hein ? Phil préférait jouer la sécurité, plutôt que de se brûler les ailes, mais à ce stade, ça ne dépendait plus de lui. A priori, tant que ça ne lui retombait pas dessus, il en avait à peu près rien à foutre. C’était déjà un autre combat, maintenant qu’il était obligé de se coltiner Victoria, bon gré, mal gré. « Laisse tomber je te dis. » répéta t-il histoire d’avoir le dernier mot. Les caprices d’enfant, il connaissait. Ce qui aurait pu sans problème le faire céder avant, était loin d’être le cas maintenant.

Sur le principe, c’était simple. Il ramenait cette nana jusqu’au métro, ensuite, ce n’était plus de son ressort. Il inventait une excuse, histoire de ne pas avoir en plus à se la taper dans la rame et prétextait un autre moyen de mettre le plus de distance entre elle et lui. En silence, c’était le bonus. Victoria n’eut pas l’ait d’avoir eu connaissance de cette dernière option.  Evidemment, son annonce risquait de faire se développer des questions. Phil y était préparé, aussi répondit-il avec un ton finement évalué pour l’occasion. « Je surveille un musée la nuit. » Voilà. Il estimait qu’elle avait eu suffisamment d’informations, d’autant que de son point de vue, c’était déjà trop. « Et c’est pas spécialement la porte à côté. Il me fait encore perdre du temps ton pote. » Encore, oui. Et puisque c’était Victoria qui avait décidé de venir, c’était tant pis pour elle. A elle de subir son courroux à la place de l’autre.  

Il tira sur sa clope, machinalement. Elle allait bientôt être consumée. Il en vint au passage presque par regretter sa proposition, car l’entrée du métro n’était pas si proche que ça. Depuis quand de nos jours avait-on des potes aussi altruistes ?! « Et alors, ça te prend souvent de rendre service aux gens comme ça, sans qu’on t’ai rien demandé ? » Non parce qu’à la limite quitte à ce que ce genre d’événements se reproduise, autant tuer le problème dans l’œuf avant même qu’il ne se déclare.

_________________
A cynic is a man who knows the price of everything, and the value of nothing. Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Mar 19 Juin - 16:03


There must be some misunderstanding...
Victoria hésite à insister. C'est pas qu'elle les veut absolument ces papiers, mais Phil a l'air tellement contrarié qu'elle ne peut pas s'empêcher de se sentir embêtée pour lui. Cependant, elle sent à son ton dur et agacé, et à la manière qu'il a de tirer sur sa cigarette,  qu'elle ferait mieux d'abandonner. Elle comprend qu'elle ne tirera rien de Phil ce soir, ces papiers ne reviendront qu’à Coquille et son escapade nocturne n’aura servi à rien. Enfin, elle a découvert le Clapham Common de nuit, donc ce ne fut pas à cent pour-cent une perte de temps. « Du coup, tu veux peut-être son numéro quand même ? » elle propose en sortant son téléphone. Parce que bon, sinon il allait avoir du mal à la régler son histoire de papier.

Ils marchaient en direction du métro depuis quelques minutes déjà, et Victoria se maudissait de ne pas avoir pris un manteau plus chaud. « Je surveille un musée la nuit. Et c’est pas spécialement la porte à côté. Il me fait encore perdre du temps ton pote. » Elle le regarde, intriguée. Décidément, c’est une histoire qui ne cesse de l'étonner. Non seulement, le rendez-vous pour faire passer des papiers est fixé à vingt-trois heures et sans rire, ils ont peut-être pas de hiboux les moldus, mais le Royal Mail ça existe non ? et en plus de cela, c’est loin du lieu de travail de Phil. Vraiment curieux comme organisation. « Ah ouais ? Quel musée ? Y’a des visites le soir encore où t’es juste là pour éviter les intrusions ? » Quant-à Coquille… Certes, c'est un gamin particulier. Mais attachant, Victoria espère que cette mésaventure ne lui apportera pas trop de problème. « Il est pas méchant tu sais, juste… » Elle soupire. « Bah, il est agité quoi. Mais j’suis sûre il a pas de mauvaises intentions. » Du Victoria tout craché ça, toujours voir le meilleur dans la personnalité des gens qu'elle croise. Dans le fond, elle le connaît pas tant que ça le petit, mais elle a pas envie de croire que c’est un branleur. Elle est persuadée que c’est un bon gars. Tout comme elle est persuadée que sous le mauvais caractère de Phil se cache en réalité une personne sympa. Enfin, il est actuellement en train de la raccompagner jusqu’au métro, ça veut bien dire quelque chose sur son caractère.

« Et alors, ça te prend souvent de rendre service aux gens comme ça, sans qu’on t’ai rien demandé ? » Drôle de question. Victoria se demande franchement quel est le genre de personne avec qui ce pauvre homme a l’habitude de traîner pour qu’il en vienne à considérer cette banale faveur comme aussi une action improbable. « Ouais. J’aime bien. Et en général les gens apprécient aussi, quand j’leur donne un coup de main. » elle lance avec un rire, parce qu’elle est pas bête, elle a bien compris que Phil aurait préféré qu’elle reste chez elle même si elle voit pas trop pourquoi. « Fin j’sais pas, ça m’a paru logique sur le moment. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/05/2018
Messages : 192
Points : 223
x âge : 37 ans
x métier : Trafiquant de drogue
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Mer 27 Juin - 16:47

Phil aurait préféré lui rétorquer que non, il préférait que Coquile l’oublie. Ne pas prendre son numéro de téléphone semblait être la décision la mieux indiquée. Seulement, lorsqu’on était dans une organisation comme celle de Phil, difficile de laisser des gens comme ce dernier dans la nature. Ce qui était fort dommage. « Donne toujours. » maugréa t-il de mauvaise grâce. Etre l’acteur de cette scène digne des séries télévisées, plutôt que de l’amuser ne faisait qu’alimenter sa mine renfrognée.

Discuter avec Victoria Knight, c’était comme l’effet papillon. A vous d’imaginer dès lors, le désastre que cela pouvait potentiellement causer. Sur ce terrain toutefois, Phil était rôdé. Son discours était parfaitement millimétré, comme une comptine que l’on apprend par cœur. Bien que peu ravi de rentrer dans le jeu d’une discussion que Victoria pouvait analyser comme amicale, il répondit du tac au tac, sans réfléchir. « A la Saatchi Gallery. C’est de la surveillance pour éviter les effractions et les vols, y’a pas de visites de nuit. » Même dans ses mensonges, celui ci demeurait organisé. Tout partait d’un fond de vérité au départ : il avait bel et bien travaillé pour cette galerie quelques années auparavant, c’était même en rencontrant un type là bas, surveillant lui aussi, qu’il avait progressivement abandonné, pour se tourner vers le trafic de drogue. Bosser alors que tout le monde était censé pioncer limitait aussi le risque de faire des rencontres impromptue – les gens et leur voyeurisme malsain adoraient venir « rendre visite » pendant les horaires de travail. Pour finir, la Saatchi Gallery avait des œuvres qui laissaient tellement perplexes que franchement, à part des illuminés gaga de l’art contemporain, qui voulait venir y mettre les pieds ? « Tu connais ? » Victoria venait de prouver qu’avec elle, il valait mieux aller à la pêche aux renseignements pour limiter la casse.

Il n’écouta que d’une oreilles ses dernières justifications pour défendre Coquille. Broutilles. Victoria ne parut pas comprendre la subtilité de sa dernière remarque, tant pis. « Pas besoin de coup de main, crois-moi. » Elle l’ignorait, mais quelque part, il l’aidait à éviter de sérieux ennuis. « Ce que je veux dire, c’est que si tu veux mon avis, les dépannages au milieu de la nuit, c’est tout dans intérêt d’éviter. Et puis d’ailleurs quoi, t’as pas autre chose à faire ? » Généralement, les gens aimaient bien qu’in s’intéresse à eux, là aussi Phil savait faire semblant. Il n’y avait plus qu’à espérer que Victoria soit de cette trempe là.

_________________
A cynic is a man who knows the price of everything, and the value of nothing. Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Ven 29 Juin - 15:10


There must be some misunderstanding...
Une vague de compassion envers Coquille l’envahit alors qu’elle envoie par sms son numéro à celui de Phil. Le pauvre garçon allait définitivement passer un sale quart d’heure. « A la Saatchi Gallery. C’est de la surveillance pour éviter les effractions et les vols, y’a pas de visites de nuit. Tu connais ? » « Yep ! » Victoria range son téléphone dans sa poche et reporte son attention sur l’homme à ses côtés, ayant décidé de faire abstraction de son ton monotone et blasé. Au moins il faisait l'effort de maintenir une conversation, leur voyage n'était donc pas bercé d'une de ces atmosphères gênantes qu'elle détestait tant. Elle passe énormément de temps en musée et en galerie Victoria, elle admire l’art dans toutes ses formes. Elle dessine depuis son plus jeune âge, peint, sculpte, elle a toujours détesté ne rien faire de ses mains. Au final, elle s’est tournée vers une voie plus moderne de la création artistique avec le graphisme informatique, mais elle ne s’imagine pas s’épanouir dans un milieu où son imagination n’est pas stimulée. C’est une grande amoureuse des livres, mais elle ne peut nier le fait que l’époque où elle travaillait en librairie n’était pas des plus satisfaisantes. « J’avais été voir l’exposition sur les Rolling Stones, et j’y suis repartie y’a genre, trois jours pour celle de Berenice Sydney, Dancing With Colors je crois ? Très poétique. J’trouve qu’elle manque de reconnaissance cette galerie quand même, elle est pleine de potentiel tu trouves pas ? » Il y a très peu de musées ou galeries indépendantes à Londres que Victoria n’a pas encore découvert. Elle a beau avoir laissé de côté son expression artistique traditionnelle, elle ne se lasse pas d’aller admirer les œuvres d’autrui. Et elle en garde toujours des souvenirs très nets. « Mais elle ferme à six heures non ? J’me suis fait virée par un de tes collègues la dernière fois, le grand blond. Comment ça se fait que t’embauches que maintenant ? »

« Ce que je veux dire, c’est que si tu veux mon avis, les dépannages au milieu de la nuit, c’est tout dans ton intérêt d’éviter. » Victoria hausse un sourcil, louche. « Eh ça va j’suis pas en sucre non plus ! » elle se vexe en croisant les bras. « Ca fait dix ans que j'vis à Londres, j'suis toujours vivante. » « Et puis d’ailleurs quoi, t’as pas autre chose à faire ? » « Si. J’aurais pu passer la soirée tranquille sous mon plaid à finir ma série, ou à coder mon jeu vidéo, mais c’est moins satisfaisant que la sensation de savoir qu’on a pu rendre service à quelqu’un, mh ? » Elle soupire en apercevant sa bouche de métro au bout de la rue. « Mais t’en fais pas, j’ai compris le message, elle finit par le rassurer, je viendrai plus récupérer tes papiers confidentiels en plein milieu de la nuit. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 30/05/2018
Messages : 192
Points : 223
x âge : 37 ans
x métier : Trafiquant de drogue
x statut : Moldu

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   Dim 1 Juil - 15:05

Bizarrement, que Victoria réponde à la positive à sa question n’étonna pas Phil, mais cela ne l’empêcha pas de se renfrogner davantage. A croire que tout ce qui avait attrait à la simplicité n’intéressait pas cette fille, décidée à lui mettre des bâtons dans les roues, malgré elle. Elle était donc de ces personnes bizarres qui venaient s’extasier devant des choses étranges. Soit. Phil faisait preuve de mauvaise foi, tout n’était pourtant pas à jeter dans les expositions présentées, en tout cas, à l’époque où il était encore employé là bas. « J’imagine que c’est toute l’ironie de l’art en général, d’être incompris. » Ou un truc comme ça. Tous ces trucs d’intellectuels, très peu pour lui. Il n’avait rien contre la culture, mais plutôt contre ces prétendus érudits qui préféraient s’élever au dessus de la société. Il n’aurait su dire cependant où caser Victoria. Il ne la connaissait évidemment pas assez pour le prétendre mais elle avait preuve d’une telle excentricité jusqu’à présent qu’il était difficile de la placer où que ce soit. « Ouais elle ferme à six heures. » Elle voulait qu’il lui rende des comptes peut être en plus du reste ? Son amabilité légendaire le poussait à en rester là, histoire de la laisser ruminer avec ses questions. A la place, il finit par soupirer. «  C’est ce que je te dis, on surveille les œuvres la nuit, on les borde, on vérifie qu’elles n’ont pas froid, tout ça, tout ça. Bref, on est là pour qu’il n’y ait pas d’entrée par effraction quoi. » Par la même occasion, il prit le soin d’éviter les éventuelles questions pièges dans lesquelles elle aurait pu le lancer.

Le métro n’était plus loin désormais, et Phil sentit ses muscles se détendre légèrement pour la première fois, depuis le début de la rencontre. Le supplice était bientôt terminé. « Ah ouais, tu fais des jeux vidéos ? » Il sembla enfin s’intéresser réellement à ce qu’elle racontait, faisant de nouveau la sourde oreille à ses précédentes plaintes. Il n’aurait pu l’imaginer, même s’il eut la diplomatie cette fois de ne pas penser à voix haute ce détail. « Tu fais bien, et c’est la meilleure décision que tu aies jamais prise, sois en sûre. » Elle l’ignorait, mais il lui rendait justement service. Après tout, ce n’était pas sa place. « Bon ton carrosse t’attends. » Il pointa du menton, l’entrée du tube. « Moi, je vais par là bas, ma caisse est garée plus loin. » Cette rencontre ne serait bientôt qu’une appartenance au passé.

_________________
A cynic is a man who knows the price of everything, and the value of nothing. Oscar Wilde
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Phil | There must be some misunderstanding...   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Phil | There must be some misunderstanding...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Des nouvelles de sea eagle 27/ Jean-Phil
» Le dernier arrivé est fan de Phil Collins !
» (m) Phil Ansaldo - L'amour Tempête
» [CHAOS] Après les Démons d'avril ...
» [CR] Lost Battles : Platées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: suburbs :: clapham :: clapham common
-